Stop aux allergies printanières
Astuces naturelles contre les allergies

Une allergie est une réaction excessive du système immunitaire contre une substance étrangère à l'organisme nommé l'allergène. Cette réaction contre le non-soi est normale. En revanche, ce qui est pathologique, c'est l'hyper-réaction.

Les différentes formes ​d'allergies

Les allergènes véhiculés par l'air sont les pneumallergènes et ceux absorbés par la bouche puis digérés sont les trophallergènes. Il existe deux formes d'allergie immédiate et retardée :
- L'allergie immédiate se déclenche tout de suite après le contact avec l'allergène.
- L'allergie retardée est plus longue à se mettre en route. Elle débute 6 à 12 heures après le contact avec l'allergène, pour être maximale 24 à 48 heures après.

L'allergie, une hyper-réaction du système immunitaire

Une allergie est une hyper-réaction du système immunitaire face à un ou plusieurs allergènes. Les manifestations physiques se présentent sous la forme de démangeaisons, d'inflammation locale ou généralisée, d'irritation, de malaise jusqu'à la suffocation.  L'allergie se déclenche quand la personne possède des prédispositions génétiques et qu'elle est en contact direct ou indirect avec l'allergène. Ensuite, le processus allergique se déroule en 2 étapes :

- Sensibilisation : il s'agit du premier contact avec la substance allergène. Le corps active les lymphocytes Th2 (globules blancs) qui vont à leur tour activer les lymphocytes B. Ces derniers vont alors libérer des anticorps IgE (immunoglobuline E) qui vont s'accrocher sur les mastocytes ( cellules immunitaires) au niveau de la peau et des muqueuses.
- Déclenchement : le système immunitaire rencontre pour la seconde fois l'allergène ce qui active la libération d'histamine et autres molécules inflammatoires par les mastocytes. C'est la réaction allergique.

Le rôle du microbiote dans les réactions allergiques étudié par la science

L'une des principales fonctions du microbiote intestinal est la modulation de la réponse immunitaire. Il est admis aujourd'hui que la qualité et la diversité bactérienne au niveau intestinal est gage d'une bonne santé. En partant de ce postulat, les chercheurs ont étudié les effets de la flore intestinale sur l'apparition ou non de phénomènes allergiques. Une équipe de l'INSERM a présenté dans leur communiqué du 24 septembre 2018 une étude menée chez la souris qui montre une relation entre « un système de détection des virus, la composition du microbiote intestinal et le développement d’allergies cutanées. »
En effet : « Plusieurs types de données épidémiologiques suggèrent un lien entre des changements de composition de ce microbiote intestinal ou flore intestinale et le développement de maladies allergiques, y compris de type eczéma, à distance de l’intestin. Mais l’explication de cette relation restait à élucider »,  confirme l'INSERM.

Astuces naturelles contre les allergies

  • La première des intentions est de rétablir une flore intestinale saine et variée après avoir réparé la muqueuse intestinale au besoin.  Pour cela, en plus d'une supplémentation en probiotiques, il est recommandé d'adopter une alimentation prébiotique riche en fibres (fruits et légumes crus ou peu cuits) et en produits lacto-fermentés (choucroute, kéfir, kombucha, miso, légumes lacto-fermentés...)
  • Ensuite, les oméga 3 EPA et DHA sont des acides gras essentiels qui vont venir calmer l'inflammation créée par la réaction allergique ainsi que celle qui sévit au niveau de la muqueuse intestinale. Vous pouvez ainsi ajouter des oléagineux (attention aux allergies croisées), de l'huile végétale de haute qualité telle que celle de colza, olive ou issue d'huile de poisson et/ou crustacé (huile de krill)
  • Le gluten et le lactose sont pro-inflammatoires. Ils devront être supprimés sur quelques semaines le temps de calmer l'inflammation générale.
  • Limiter les viandes rouges, les produits industriels et transformés, les sucres ajoutés, la junk-food, etc...
  • Miser sur les antioxydants (vitamine C, E ) car l'inflammation est oxydante et apparaît sur un terrain oxydé.... 
  • Les œufs de cailles sont réputés pour être anti-histaminiques. 

Pour conclure avec les allergies de printemps

Le microbiote intestinal a une grande responsabilité dans la réactivité du système immunitaire et donc dans l'apparition ou nom de réaction allergique. S'il est déséquilibré, les réponses ne seront pas efficaces. Afin de prendre soin de votre flore, l'alimentation doit être revue et adaptée ainsi que l'ensemble de votre hygiène de vie. Une supplémentation en probiotiques peut être envisagée mais elle ne sera profitable que si elle est nourrie quotidiennement par des prébiotiques.

Par:
Alexia Bernard

Publié le:
17 mai, 2022

Dernière modification:
7 juin, 2022
Partager ce poste
Archiver
Products


Bicarbonate de soude : 23 usages dans votre quotidien