• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  

Le coquelicot, un remède naturel

Le coquelicot pousse spontanément en été sur le sol européen. Également appelé pavot rouge, il est utilisé à des fins médicinales pour soulager naturellement des troubles de santé. On retrouve déjà la trace de ses bienfaits dans des écrits de Dioscoride, médecin de la Grèce Antique au Ier siècle. A la Renaissance, le coquelicot était un remède reconnu et spécifique de la pleurésie. Plus tard, on le prescrivait pour soulager les rhumatismes, les coliques et comme sudorifique notamment après les saignées...

Découvrez dans les prochaines lignes les vertus santé du coquelicot ainsi que deux remèdes à préparer chez vous pour diminuer l'anxiété et les crises de toux !


Les propriétés médicinales du coquelicot

En médecine naturelle, ce sont les fleurs qui sont utilisées. Celles-ci contiennent de la rhœadine qui est une molécule apaisante, calmante, antispasmodique et neurosédative.

Traditionnellement, le coquelicot est associé à d'autres plantes sauvages pour former une synergie d'autant plus efficace : la lavande et le tilleul pour apaiser, la guimauve ou le thym contre la toux...

Ainsi, les pétales de coquelicot soulagent :

  • la toux

  • le rhume

  • l'asthme

  • les troubles de l'humeur

  • les troubles du sommeil

  • les troubles du rythme cardiaque 


Remède maison au coquelicot

Juste après la cueillette, les pétales de coquelicot doivent être séchés le plus rapidement possible et ce, à l'abri de la lumière et à des températures ne dépassant pas les 40°C.

Ensuite, les pétales séchés pourront être mis dans des bocaux en verre et conservés à l'abri de la lumière, dans un placard par exemple. 


Infusion naturelle contre la toux et l'anxiété :

  1. Faire infuser pendant 5 minutes 1 à 2 cuillère à café de fleurs de coquelicot séchées dans une tasse d'eau préalablement bouillie. 

  2. Filtrer.

  3. Boire 2 tasses par jour jusqu'à amélioration de l'état. 


Sirop de fleur de coquelicot contre la toux

  1. Laisser infuser pendant 12 heures 400 g de fleurs fraîches de coquelicot dans 1,5l d'eau préalablement bouillie.  

  2. Filtrer et exprimer les pétales.

  3. Ajouter du sucre de canne blond en poudre à raison d'une fois le poids de l'infusion de coquelicot obtenue. 

  4. Mettre sur le feu jusqu'à ébullition puis diminuer la flamme et laisser frémir jusqu'à ce que le sirop nappe le dos d'une cuillère. 

  5. Laisser refroidir.

  6. Verser dans un contenant en verre préalablement stérilisé. 

Ce sirop peut être pris directement à la cuillère en cas de toux sèche ou de gorge irritée ou bien dans une infusion. Il se conserve à l'abri de la lumière ou au réfrigérateur pendant toute la saison. 


Coquelicot et contre-indications

Par principe de précaution, toujours demander l'avis de votre médecin, pharmacien ou naturopathe d'autant plus en cas de prise de traitement. 

Déconseillé aux jeunes enfants, aux femmes enceintes et allaitantes.


Autre usage du coquelicot

  • Les feuilles de coquelicot au stade de la rosette peuvent être consommées en salades ou bouillies. Elles sont croquantes, juteuses avec une saveur délicate de noisette. 

  • Les fleurs infusées peuvent être appliquées en cataplasme pour soulager les paupières enflammées ou sur la joue pour calmer les abcès dentaires. 


Le coquelicot, une plante sauvage qui nourrit l'inspiration

Le coquelicotPapaver rhoeas de son nom botanique, est également appelé pavot rouge. On dit que là où pousse le coquelicot, le sol est plutôt calcaire. Le coquelicot est une plante messicole, ce qui signifie qu'il pousse dans les cultures de céréales. Autrefois désherbé à coup de produits chimiques hautement polluants, le coquelicot reconquiert les champs, les bords de routes et les talus. 

Les tiges, hérissées de poils, portent des feuilles uni- ou bipennées, également poilues. Les fleurs sont constituées de 4 pétales rouges et elliptiques et présentent une tache sombre à leur base. Le coquelicot se fane très vite une fois cueilli. 


Le saviez-vous ?

Sa couleur rouge indique son origine exotique car aucun insecte de nos régions ne peut percevoir cette couleur qui leur apparaît comme gris foncé. Cependant, elle émet dans l'ultraviolet, onde colorée que l'abeille perçoit.

Enfin, on ne peut pas parler de coquelicots sans évoquer la série de tableaux de l'impressionniste Claude Monet dont Les Coquelicots, terminé en 1873 et exposé au Musée d'Orsay à Paris qui représente différents champs de coquelicots

Alexia Bernard
21 juin, 2021
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.