• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Alimentation paléo : les bienfaits et dangers du régime paléolithique

Manger de la même façon que vos ancêtres chasseurs-cueilleurs, c’est ce que vous propose le régime paléo, aussi appelé ancestral. Devenu populaire aux débuts des années 2000, ce type d’alimentation pourrait prévenir certaines maladies comme l’obésité et le diabète en plus de vous faire perdre du poids. L’alimentation paléolithique fait la part belle aux protéines et aux légumes, mais également aux produits laitiers. C’est un régime qui séduit, mais s’adapterait-elle aux modes de vie de l’homme moderne ? On vous dit tout !

Adopter un régime paléo : les avantages et les inconvénients

Depuis déjà une vingtaine d’années, le régime paléo fait parler de lui. Pour l’adopter, rien de plus simple : consommez protéines et légumes comme le faisaient nos ancêtres qui respectaient les réels besoins de l’organisme. L’objectif ? Améliorer votre état de santé, perdre du poids, mais également observer un regain d’énergie.   

Description de l’alimentation paléo

Il est à savoir que l’alimentation paléo n’a rien à avoir avec les régimes alimentaires passagers que l’on applique pour perdre du poids ou brûler de la graisse. C’est tout un mode de vie à adopter sur le long terme. L’idée est sûrement de reproduire l’alimentation de l’homme des cavernes, à l’Âge de pierre, à l’époque où l’on vivait de chasse et de cueillette.

Alimentation paléo : d’où viennent les idées

L’idée de tout remettre à l’ancien âge de pierre provient des Etats-Unis en 1985. Des médecins, des sportifs et des scientifiques ont mis en place le concept d’alimentation paléo. Cela fut introduit en Europe après une inspiration sur des peuples primitifs encore existants.

Le principe est fondé sur une alimentation saine et de qualité. On éloigne les idées de transformations que ce soit artisanale ou industrielle. On exclut également tous les procédés qui entraîneront la pollution.

C:\Users\Tsiory\Desktop\My work\Rédaction\Malt\jean MALT\201905\08\Alimentation paléo\téléchargement.jpg

Les nourritures à consommer dans l’alimentation paléo

Alimentation paléo : qu’est-ce qu’on est sensé manger ?

Tout est inspiré du régime chasse-cueillette. On est donc sensé consommer des produits naturels végétaux ou animaux. Il convient par la suite de gérer le taux de sucre et de matière grasse. Voici quelques idées sur votre alimentation paléo.

Mangez des fruits à volonté. Toutefois, il convient de privilégier les variétés peu sucrées comme les fraises, les framboises, les myrtilles et les pommes. Certains, au goût très sucré comme la banane, sont à limiter. Il est ainsi possible de préparer des recettes comme le smoothie, ou le jus naturel fait maison.

Les légumes font également partie de l’alimentation paléo. Il est conseillé de les consommer crus ou cuits à la vapeur. Afin d’apprécier le bon goût, vous n’allez pas vous priver d’une bonne recette de soupe ou de ratatouilles. Toutefois, dans les cuissons, surveillez de près l’apport en matière grasse.

Du côté viande, l’alimentation paléo ne restreint aucune espèce d’animaux comestibles. Les viandes de zébu, de porc, de volaille, les poissons et les œufs sont tous permis dans le cadre de ce régime alimentaire. Fumées ou saignantes, telles sont les recettes à privilégier. Evitez surtout la viande trop cuite. Ainsi, il convient de choisir les animaux qui ont eu une alimentation naturelle, c’est-à-dire sans les provendes chimiques.  

Buvez, de préférence, de l’eau naturelle ! Vous avez le choix entre les eaux minérales, les eaux de table ou l’eau de source. Les jus de fruits sont à consommer avec modération. Les sodas et les boissons industrielles sont à exclure totalement de votre habitude alimentaire paléo.

Les effets du régime paléo

Ce changement radical des habitudes alimentaires va sûrement avoir des impacts sur le métabolisme du corps humain. Jusqu’où l’alimentation paléo pourrait-elle être bénéfique ? A quel risque s’expose-t-on en adoptant ce style alimentaire ?  

C:\Users\Tsiory\Desktop\My work\Rédaction\Malt\jean MALT\201905\08\Alimentation paléo\food-pyramid.png

Pyramide de l’alimentation paléo

Quels sont les résultats attendus à l’issue d’une alimentation paléo ?

Tout d’abord, le régime paléo permet de perdre du poids naturellement. Grâce à la suppression des glucides et des matières grasses, l’organisme peut se débarrasser des réserves de graisses qui s’accumulent dans certaines parties du corps. Cela va favoriser la perte de poids et éviter l’obésité.  

Une alimentation paléo offre également le bien-être et une meilleure performance physique. Grâce à une alimentation saine et équilibrée, vous aurez un sommeil de qualité et exact en quantité. Cette sensation de bien-être va s’étendre sur votre dentition, la chevelure ainsi que la peau.

Adopter une alimentation paléo vous aidera à prévenir certaines maladies. La baisse du cholestérol dans le sang va diminuer les risques cardiovasculaires. Avec un taux réduit de glucide, le régime paléolithique vous permettra pour autant de prévenir le diabète et les problèmes de glycémie.

Les dangers de l’alimentation paléo

Adopter une alimentation paléo sans un avis médical ou celui d’un spécialiste en nutrition, c’est comme s’exposer à un risque imminent. Le régime est conseillé sous réserve d’une assistance médicale très vigilante.

Ainsi, avec une restriction à l’égard des produits laitiers, l’adepte de l’alimentation paléo risque une carence en calcium. Pour l’homme moderne, ce déficit nutritionnel impacte gravement sur la performance osseuse.  

Avec une consommation excessive, voire non-calculée, de la viande, le régime paléo va induire une hausse de cholestérol.

Etalée sur le long terme, l’alimentation paléo demande de nombreuses restrictions. En suivant strictement le régime, des effets secondaires vont sûrement resurgir. La baisse régulière du taux de glucide, par exemple, risquerait un cas d’hypoglycémie.

Sources :

https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=paleolithique_regime
https://www.lanutrition.fr/forme/bien-dans-son-poids/les-regimes-a-la-loupe/le-regime-paleolithique

Marie Dupont
14 novembre, 2019
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.