Argent Colloïdal, le remède qui rend Schtroumpf !

En novembre dernier, deux personnes ont été “intoxiquées” en Suisse après avoir ingurgité de l'argent colloïdal, selon la presse locale.  L'un d'eux à dû être hospitalisé à Delémont, dans le canton du Jura. Il souffrirait d'argyrisme, une intoxication à l'argent qui rend la peau bleue et s'attaque à certains organes comme le foie ou les reins. Évidemment, les détracteurs des médecines "parallèles" se sont jetés sur cette information comme des loups affamés. Pourtant, je l'affirme encore une fois, l'argent colloïdal est un formidable remède à condition de l'utiliser correctement !


Le poids des maux

En me promenant sur internet, je suis tombé sur un article qui m'a bien fait rire. Je vous livre quelques morceaux choisis particulièrement savoureux :

« En mal de médecine, le Moyen-Âge voit émerger bon nombre de mélanges argentés pour tenter de soigner à peu près tout. L’argent est alors utilisé contre l’épilepsie, les infections ou encore la syphilis. On imagine aisément le nombre d’hommes bleus qui déambulaient dans les rues à l’époque. » On peut imaginer tout et n'importe quoi en effet, surtout lorsqu'aucune source ne vient étayer ces propos...    « Pour une vingtaine d’euros la bouteille, ces sites proches de la charlatanerie promettent de traiter allergies, infections, gastrite ou autres problèmes cutanés. Ces prétendus compléments alimentaires avaient déclenché en 2003 une flambée d’argyrisme aux États-Unis, avec 6 cas d’empoisonnement recensés. » 

Une flambée d'argyrisme avec 6 cas dans un pays de 330 millions d’habitants ?! Laissez moi rire. Lorsqu'il s'agit de lancer des pierres aux défenseurs de la médecine naturelle, le ridicule n'a décidément aucune limite. 

 

Il faut vraiment le faire exprès !

L’agence américaine de protection de l’environnement (EPA)3 a fixé à 0,005 mg/kg corporel/jour la dose que l’on peut ingérer sans aucun risque.  Si vous pesez 60 kg, la dose recommandée est donc de 0,3 mg par jour.  Les produits du commerce affichent une concentration en ppm, ce qui signifie « partie par million ».  Une solution d’argent colloïdal à 40 ppm signifie qu’il y a 40 milligrammes d’argent pour 1 litre d’eau. 

Faisons le calcul : pour 60 kg, le dosage sûr pour vous équivaut à 7,5 ml par jour, soit un peu plus d'une cuillère à café. Il s’agit d'un dosage maximal consommé toute l’année, à vie !  Vous comprenez bien qu'en faisant une cure de temps en temps même à un dosage un peu plus élevé vous ne risquez absolument rien. Par prudence, il vaut cependant mieux éviter un usage au long cours.

La dose entraînant une argyrisme varie selon les études d'un à deux grammes d'argent par jour durant de longues périodes. Une personne touchée avait par exemple ingéré environ 450 ml d'argent colloïdal à 450 ppm trois fois par jour pendant 10 mois, ce qui se traduit par environ 600 mg/jour, et une dose cumulée d'environ 200 g sur 10 mois ! Ma conclusion est donc que les personnes qui souffrent de ce problème de peau bleue ont fait preuve, au mieux d’imprudence, au pire de bêtise.


L’argent ça marche, et c’est prouvé

L'argent n'est plus autorisé par voie orale dans la plupart des pays dont la France. On le trouve en théorie dans le commerce uniquement comme produit à usage cosmétique pour le soin de la peau. Vous pouvez en acheter dans les magasins bio à différentes concentrations allant de 5 à 40 ppm.Contrairement à ce qu'on peut lire parfois, les propriétés anti-bactériennes, anti-virales et anti-fongiques de l'argent sont bel et bien prouvées !

L'argent colloïdal est un antibiotique à très large spectre, capable de détruire ou d’inhiber le développement d’une multitude d'agents infectieux.

En plus de ses propriétés antibiotiques propres, il perturbe plusieurs processus cellulaires bactériens et provoque une augmentation de la perméabilité membranaire des bactéries.Cela signifie que l'argent fragilise les bactéries et les rend plus sensibles aux antibiotiques traditionnels y compris celles qui présentent une résistance.  Sachant que les bactéries résistantes aux antibiotiques sont de plus en plus nombreuses, l'argent pourrait se révéler indispensable à l'avenir.


Mon utilisation favorite

L'argent colloïdal permet de soulager un grand nombre de problèmes allant des brûlures aux infections en tous genres en passant par la désinfection des éponges de ménage. Pour ma part mon utilisation favorite est le gargarisme en cas de problèmes bucco-dentaires (mycoses buccales, aphtes, gingivite etc...) ou de maux de gorge. 

J'utilise une solution à 20 ppm. Je mets une cuillère à soupe dans un verre d'eau et je me gargarise quelques minutes avec ce mélange, tout simplement. Le remède est très efficace, n'hésitez pas à l'essayer et me faire part de vos commentaires ici.




Sources :

[1] https://www.rts.ch/info/regions/jura/12630653-intoxique-par-des-particules-dargent-il-a-desormais-la-peau-bleue-a-vie.html

[2] https://www.vocationsante.fr/largent-pousse-parfois-a-faire-nimporte-quoi/

[3] https://cfpub.epa.gov/ncea/iris/iris_documents/documents/subst/0099_summary.pdf

[4] Wadhera A, Fung M. Systemic argyria associated with ingestion of colloidal silver. Dermatol Online J. 2005

[5] Goggin R, et al. Colloidal silver: a novel treatment for Staphylococcus aureus biofilms? Int Forum Allergy Rhinol. 2014

[6] Morones-Ramirez JR, et al. Silver enhances antibiotic activity against gram-negative bacteria. Sci Transl Med.

Par:
Delaporte Marine

Publié le:
27 décembre, 2021

Dernière modification:
12 septembre, 2022
Partager ce poste
Archiver
Products


Quel soin pour votre visage ?