Que manger quand on a des brûlures d'estomac ?
Découvrez les aliments qui vous vont bien.

Que manger quand on souffre de douleurs à l'estomac, de remontées acides, de brûlures ou de reflux gastriques ? Bien que ces symptômes soient la plupart du temps bénins, ils peuvent néanmoins handicaper le quotidien. En plus d'une hygiène de vie revue et corrigée, découvrez quelles sont les bonnes habitudes alimentaires à adopter pour un meilleur confort digestif. 

D'où viennent les remontées acides

Les remontées acides sont ce qu'appellent les medecins : le reflux gastro-œsophagien ou RGO. Il s'agit d'une régurgitation du contenu de l'estomac dans l'oesophage qui se manifeste après un repas ou dans certaines positions, notamment allongée ou penchée en avant. 20% des adultes seraient concernés par le RGO. Bien que bénin la plupart du temps, il n'en reste pas moins désagréable pour ceux qui le subissent. 

Selon le site de l'assurance maladie, il existe 2 formes de RGO :

  • le RGO physiologique intermittent qui apparaît de façon sporadique et exceptionnel.
  • Le RGO chronique qui peut causer des douleurs thoraciques et une inflammation des muqueuses de la partie inférieure de l'oesophage.

Le surpoids, la présence d'une hernie hiatale, certains médicaments, le tabac, l'alcool et les aliments trop acides, épicés ou riches en graisses favorisent les épisodes de remontées acides.

Quels sont les aliments à éviter quand on souffre de brûlures d'estomac ?

  • Les plats en sauce ;
  • Les plats riche en graisse : charcuterie et les viandes grasses ;
  • Les fromages à moisissures : bleu, roquefort, brie, camembert, munster, chèvre...
  • Les plants épicés et pimentés : cuisine asiatique, orientale, africaine, indienne ainsi que tous les plats à base de moutarde ou d'épices ;
  • Les salades et crudités ;
  • Les plats vinaigrés ;
  • Les cornichons ;
  • Le chocolat ;
  • Les oléagineux : noix, noisette, amande, cacahuètes, noix du Brésil...;
  • Les boissons gazeuses et soda ;
  • L'alcool ;
  • Les jus de fruits ;
  • Le thé et le café.

Il est important également d'apprendre à vous écouter pour repérer les aliments qui déclenchent les remontées acides ou accentuent vos symptômes.
Les légumes secs quant à eux doivent être rincés et trempés au moins une nuit avant la cuisson afin d'éviter de fragiliser davantage votre estomac. 

Les aliments à privilégier en cas de remontées acides

  • Les pommes-de-terre bouillies ;
  • Les légumes cuits : carottes, courgettes, haricots verts, endives, aubergines, épinards, artichauts...
  • Les fruits crus en dehors ou en début de repas. Les fruits cuits (pommes au four, compote, tarte..)pourront être mangés à la fin du repas. Les bananes seront choisies bien mûres et consommées écrasées à la fourchette. Les agrumes sont parfois à éviter en fonction de votre sensibilité. 
  • Les viandes maigres : poulet, dinde, veau, lapin ;
  • Les poissons ;
  • Les fruits de mer et crustacés ;
  • Les céréales semi-complètes : riz, semoule, boulgour ;
  • Les yaourts et les fromages à pâte cuite : cantal, emmental, gruyère... 
  • L'eau plate à consommer de préférence entre les repas.

Concernant la cuisson des aliments anti-remontées acides

Pour garder les nutriments des légumes cuits, la cuisson doit être légère : à la vapeur, en papillote ou au vitaliseur. Par ailleurs, la cuisson au four ou bouillie est également possible. Simplement veiller à ne pas ajouter de matière grasse ni crème fraîche. Pour ajouter du goût, les herbes aromatiques sauront rehausser les saveurs naturelles de vos plats sans avoir recours aux épices.

Invité à un dîner, comment faire ?

Si vous êtes invité à un repas de famille, à un moment entre amis ou avez prévu un dîner au restaurant, il est possible d'ajuster votre consommation pour tout de même passer un agréable moment. Voici quelques astuces simples à mettre en place pour éviter de regretter vos écarts :

  • Ne pas se resservir ;
  • Manger des petites portions ;
  • Prendre le temps de bien mâcher, de savourer votre repas et de profiter de vos convives ;
  • Privilégier les accompagnements végétariens au lieu des frites...
  • Préférer prendre une entrée qu'un dessert ;
  • Boire de l'eau plate et laisser le vin pour une prochaine fois !

Rappelez-vous que pour soulager un RGO , il s'agit avant tout d'une question d 'équilibre et de modération !


Par:
Alexia Bernard

Publié le:
7 juin, 2022

Dernière modification:
7 juin, 2022
Partager ce poste
Archiver


Examens : comment améliorer sa concentration ?