• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Remèdes naturels contre les maladies respiratoires

La phytothérapie est une grande amie des voies respiratoires. Solutions naturelles pour lutter contre les infections de la sphère ORL et pulmonaire, les plantes possèdent 1001 vertus. Qui n’a jamais été incommodé par un rhume, une toux grasse ou sèche, une pharyngite ou une bronchite ? Voyons ensemble quels remèdes naturels peuvent être utilisés en préventif, en curatif ou en complément d’un traitement allopathique pour lutter efficacement contre ces petits « bobos » de l’hiver. 

Le pouvoir des plantes 

En fonction de l’affection il n’est pas toujours nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Dans un premier temps, si les symptômes sont bénins, vous pouvez aller consulter un pharmacien, un herboriste ou un naturopathe afin de recevoir un traitement naturel. Les plantes et leurs extraits pouvant être utilisés dès les premiers symptômes, ils agiront d’autant mieux s’ils sont pris tôt. Vous pouvez les consommer en infusion, en gélules, en sirop, en spray ou en huiles essentielles. Leurs actions sont multiples : antiseptique, assainissant, antiviral, antibactérien, anti-inflammatoire, antioxydant, calmant et apaisant, antidouleur, … Leurs vertus ne sont plus à démontrer et de nombreuses études scientifiques ont permit d’en reconnaitre les bienfaits

Notez cependant, que bien qu’il soit important de traiter ces maladies et leurs symptômes, il est plus judicieux de faire de la prévention afin de tout simplement les éviter. Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit d’adopter de bonnes habitudes de vie ! Mangez sainement, pratiquez une activité physique régulière et éviter le tabac. « Plus facile à dire qu’à faire ! », allez-vous dire… Si tel est votre objectif, je vous invite à consulter notre article sur les bases de l’alimentation équilibrée : https://www.santenutrition.net/assiette-ideale-alimentation-equilibree/. Vous pouvez également utiliser certaines plantes, dont nous vous parlerons ci-dessous afin de réaliser un traitement de fond, en prévention des mois d’hiver. 

Cependant, si les symptômes persistent, allez consulter votre médecin. Il en est de même si vous souffrez d’affections plus graves comme une bronchite, de l’asthme ou des allergies respiratoires, ou si vous devez soigner de jeunes enfants. La phytothérapie pourra alors être utilisée en complément du traitement allopathique.

Les plantes et leurs vertus 

Ci-dessous, vous trouverez certaines des plantes les plus utilisées pour pallier aux affections de la sphère ORL et respiratoire. Il ne s’agit en aucun cas des seules plantes utiles et ce petit guide ne remplace en rien les conseils d’un naturopathe. Nous vous avons dressé cette petite liste afin de vous guider et de vous présenter les bienfaits de certains traitements naturels que nous préconisons dans ce type de maladies. 

  • L’échinacéa est la plante médicinale par excellence pour réveiller et stimuler le système immunitaire. Elle atténue les symptômes liés aux infections respiratoires comme le mal de gorge, la fièvre et la toux et permet une guérison plus rapide. Cette action sur l’immunité en fait un bon outil de prévention. 
  • Comme l’échinacéa, la propolis, stimule l’immunité. Cette substance, fabriquée par les abeilles, fluidifie les sécrétions et en facilite l’évacuation. Elle lutte contre les virus des voies respiratoires et apaise la douleur, grâce à son action anti-inflammatoire. Prise en même temps qu’un antibiotique, elle en augmente l’efficacité. 
  • Le thym quant à lui diminue l’intensité et la durée des symptômes. Pris en infusion ou en sirop, il soulage la toux et fluidifie les expectorations grâce à son effet antispasmodique sur la trachée. Pour réaliser une infusion de thym, il vous suffit de laisser infuser un ou deux grammes de thym séché dans une tasse d’eau bouillante durant 10 minutes. Cette boisson peut être agrémentée de miel et de citron, tant pour en adoucir le goût que pour en optimiser les vertus. Vous pouvez reproduire l’opération plusieurs fois par jour jusqu’à disparition complète des symptômes. 
  • Le lierre rampant (ou lierre terrestre), possède une action anti-inflammatoire et agit sur les voies respiratoires et les muqueuses des bronches. Il permet de décongestionner et d’expectorer, grâce à la présence de marrubiine dans ses feuilles, il calme la toux, élimine les toxines, booste le système immunitaire et lutte contre les maux de gorge. Toutes ces vertus le rendent utile en cas d’allergie respiratoire ou de bronchite qu’elle soit aigüe ou chronique. Faites infuser 30 grammes de feuilles séchées dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. Vous pouvez consommer cette infusion trois fois par jour. 
  • L’oignon, riche en soufre, lutte contre les infections et dégage les voies respiratoires en favorisant l’expectoration. Anti-inflammatoire, analgésique et antibiotique naturel, l’oignon est un allié contre les virus et les infections. 
  • Le citron est riche en vitamine C, antioxydant puissant. Il aide à renforcer le système immunitaire et lutte contre les infections virales et bactériennes. Le citron possède également une action détoxifiante, ce qui stimule l’élimination des déchets et nettoie les poumons ainsi que les voies respiratoires. 
  • L’eucalyptus possèdes quant à lui des propriétés médicinales grâce à sa teneur en eucolyptol (ou cinéole), présent dans les feuilles. Il diminue la toux et les expectorations. On peut l’utiliser en infusion, en diffusion, en inhalation ou en huile essentielle. Attention aux femmes enceintes et aux jeunes enfants ! Vous pouvez également diluer 15 à 20 gouttes d’huile essentielle dans 25ml d’huile végétale et frictionner la poitrine avec le mélange. Répétez l’opération trois fois par jour. 
  • Le miel est antiseptique et antibiotique. Il aide à décoller les mucosités pour dégager les voies respiratoires, adoucit la gorge et réduit les douleurs provoquées par les irritations. Vous pouvez l’ajouter dans vos infusions ou le consommer à la cuillère. Choisissez le de préférence bio.

Comme vous pouvez le constater, de nombreuses plantes et substances végétales peuvent vous aider à atténuer les symptômes des maladies respiratoires. Notez cependant que cette liste ne se substitue pas à l’avis d’un spécialiste et si les symptômes persistent, pensez à consulter un médecin ou autre professionnel de la santé !

Sarah Garny
31 mars, 2020
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.