• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Les algues dans votre assiette

Consommées habituellement en Asie, les algues comestibles se font encore timides dans nos contrées. Laitue de mer, dulse, haricot de mer, nori, spiruline, wakame, varech… sont d’autant d’algues que vous pouvez mettre dans votre assiette, séchées ou fraîches pour certaines ! En plus de leur saveur délicate, ces « légumes de la mer » possèdent de nombreux bienfaits nutritionnels. Vertes, bleues, rouges ou brunes, découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles vous devriez en mettre dans votre assiette !

Les algues, un concentré de nutriments

Les algues, en fonction de leur variété, sont riches en vitamines A, B2, B9, C, K, Cuivre, Iode, Fer, Manganèse, Magnésium, Calcium, Phosphore, Potassium et Zinc.

Leur forte teneur en vitamines, minéraux et oligo-éléments leur confère le titre de « super-aliment ».

Les algues sont donc parfaites pour des cures de revitalisation en cas de carence, de fatigue, de convalescence, de période de stress ou d’examen…

Les algues, des fibres solubles et insolubles pour votre transit mais pas seulement !

Les fibres sont reconnues pour réguler le transit. En effet, les fibres ne sont ni digérées ni absorbées mais  « chatouillent » les parois intestinales qui réagissent en accélérant le péristaltisme. Parallèlement, les fibres insolubles absorbent l’eau ce qui a pour effet d’augmenter la densité des selles et leur plasticité. Ainsi, les fibres permettent de lutter contre la constipation et les diarrhées.

Par ailleurs, le rôle des fibres ne s’arrête pas là. Celles-ci emprisonnent le sucre dans la cellulose puis l’évacue par les voies naturelles. La glycémie (le taux de sucre dans le sang) est alors régulée. Ainsi, pour les personnes souffrant de diabète 1, 2 ou de pré-diabète, les algues seront intéressantes à ce niveau.

Les algues, source d’iode

L’iode est un oligo-élément essentiel pour le bon fonctionnement de la thyroïde car il en est un composant important des hormones thyroïdiennes. Cette glande endocrine en forme de papillon logée dans le cou intervient dans de nombreuses fonctions dont le développement du cerveau, le métabolisme général , la régulation température corporelle, la reproduction et la croissance.

En France, les sels de tables sont enrichis pour la plupart en iode afin de pallier aux éventuels carences qui peuvent être catastrophique pour la santé (goître, oedème) voire irréversible comme le crétinisme (handicap mental chez les enfants).

Les personnes suivant un régime pauvre en sel sont susceptibles d’être carencés en iode. Les algues peuvent leur être tout à fait recommandées.

A savoir : En cas de catastrophe nucléaire, les autorités sanitaires recommandent de prendre une pastille d’iodure de potassium pour protéger la thyroïde des radiations. A ce sujet, les personnes habitant dans un rayon de 20 km autour des centrales nucléaires se sont vues remettre un bon par ces mêmes autorités pour aller chercher en priorité et gratuitement des comprimés d’iode à la pharmacie en cas d’incident.

Les algues pour se protéger des maladies cardio-vasculaires

Le potassium contenu dans les algues permet de faire baisser la pression artérielle lorsque celle-ci est élevée.

De plus, la combinaison des fibres, des antioxydants ainsi que des acides gras présents dans les algues favorise une bonne santé cardio-vasculaire.

Les algues, coupe-faim et aliment minceur

Les algues sont très peu caloriques (200 à 300 kcal/100g) et pauvres en matière grasse (même si ceux-ci sont de très bonne qualité). Par ailleurs, les fibres participent également à la sensation temporaire de satiété. Ainsi, les algues peuvent être incluses dans les régimes amincissants (voir article « Les algues font-elles maigrir ? ») .

Comment consommer des algues ?

Dans les magasins bio et certaines grandes surfaces, vous pouvez trouver de nombreuses variétés d’algues séchées et en paillettes. Celles-ci sont les plus pratiques pour commencer car vous pouvez en saupoudrer dans vos salades et crudités ou vous préparer dans un mélange sel/algue comme condiment.

L’algue Nori se présente en paillette mais également en plaque fine pour concocter des sushis.

Recette de tatare d’algue minute :

Ingrédients :

  • 100g algues séchées en paillettes
  • quelques cornichons
  • jus ½ citron
  • câpres
  • huile d’olive

Hachez dans un mixeur tous les ingrédients puis assaisonner à votre convenance.

Vous pouvez consommer ce tatare comme tartinade sur une tranche de pain complet, en apéritif, en entrée… Se garde 2-3 jours au réfrigérateur.

Contre-indications de l’algue

Attention cependant aux personnes sujettes à l’hyperthyroïdie ou à toute affection touchant la thyroïde. Demandez conseil à votre médecin ou à votre naturopathe.

Alors que le Japon consomme des algues à la hauteur de 14,5g par an et par habitant, en France, elles se montrent encore très timides dans nos assiettes. Si vous souhaitez profiter de leurs bienfaits, il est important de vérifier leur qualité et leur provenance car les algues peuvent être contaminées par des eaux polluées, par des métaux lourds et des pesticides.

Alexia Bernard
17 juin, 2019
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.