Le Kudzu, une plante alliée de votre santé

Le kudzu est une plante médicinale traditionnelle de la pharmacopée chinoise. Sa racine est traditionnellement utilisée en médecine naturelle pour accompagner les personnes dépendantes aux effets de l'alcool, du tabac ou autre drogues dans leur processus de sevrage.


Qu'est-ce que le kuzu ?

Le kudzu ou kuzu est une mauvaise herbe rampante qui croît rapidement et dont les tiges peuvent mesurer jusqu'à 30 m. On la retrouve sur les bords des routes, en lisière de forêt ou sur les terrains en friche. Plante fourragère au départ, elle finit par prendre sa place au sein de la pharmacopée traditionnelle asiatique pour soulager un bon nombre de maux.

Pueraria lobata en latin, le kuzu est de la famille des fabaceae ou autrement dit des légumineuses comme les lentilles, le soja, la luzerne... Également utilisée en cuisine, la fécule de kudzu est tradtionnellement un ingrédient qui sert d'épaississant.


Kuzu, comment utiliser la racine ?

En Asie, cette plante est utilisée comme remède naturel pour soulager la grippe, la nausée, les céphalées, le rhume. Ainsi que pour améliorer les troubles de la ménopause et les problématiques gastro-intestinales.

Par ailleurs, certains médecins japonais reconnaissent l'efficacité du kuzu dans les cas de maladies cardio-vasculaires, de cancer, de diabète et d'hyperlipidemie.

Cependant, la popularité du kudzu en occident est due à son utilisation dans l'accompagnement des sevrages tabagique et alcoolique. En effet, la poudre de la racine de kudzu possède des vertus thérapeutiques permettant de lutter contre les effets de dépendance. Elle devient un substitut naturel aux opiacés et à la nicotine.


Kuzu, quelles sont les propriétés ?

La teneur en isoflavones (flavonoïdes) de la racine de kuzu lui confère des propriétés oxydantes, anti radicaux libres et donc anti-inflammatoires très intéressantes. Les deux isoflavones qui sont la daidzéine et la génistéine sont des anti-inflammatoires naturels favorisant la détoxification tout en réduisant les symptômes de dépendance à la nicotine et à l'alcool. 

kuzu est une plante médicinale traditionnelle de la pharmacopée chinoise.

Kuzu, comment se sevrer du tabac et de l'alcool avec ?

Dans le cadre d'un programme de sevrage tabagique, le kuzu à une action très rapide car il va se diriger directement sur les récepteurs de la nicotine. Ainsi, les symptômes du sevrage comme :

  • l'irritabilité, 
  • et l'instabilité émotionnelle sont fortement réduits. 

Et dans le cadre d'un accompagnement d'un sevrage alcoolique, la racine de kudzu limite la quantité d'alcool éthylique ingéré. 

Grâce aux flavonoïdes, il y a une stimulation de sécrétion de dopamine et de sérotonine qui sont toutes deux des neurotransmetteurs indispensables à la stabilité émotionnelle et donc à la bonne humeur. Le déséquilibre de ces molécules chimiques est responsable des comportements addictifs et pulsionnels (entre autre, bien entendu). 

Ainsi, la prise de kudzu permettrait de relever les niveaux de ces neurotransmetteurs ce qui aurait pour effet de stabiliser et d'améliorer profondément et durablement l'humeur.


Kuzu, quels sont les bienfaits ? Et comment le préparer ?

Le kuzu sous forme de fécule est pratique d'emploi :

  • Il faut le diluer une à deux cuillères à café de kuzu par tasse d'eau froide. Et cuire à feu doux en remuant jusqu'à ce que le liquide épaississe et devienne clair. 
  • Contre les addictions : deux prises par jour entre les repas, une le matin avant le petit déjeuner et une autre le soir au coucher, à raison d’au minimum 300 mg. A poursuivre pendant au moins un mois, éventuellement en synergie avec des vitamines du groupe B. 
  • Pour épaissir un plat, toujours diluer d'abord le kuzu dans de l'eau froide avant de l'ajouter en fin de cuisson à la préparation. 
Kuzu, les mauvais effets.

Kuzu, quels sont les effets secondaires ?

Le kudzu est déconseillé aux femmes enceintes allaitantes ainsi qu'aux enfants. La prudence est de mise pour les personnes allergiques aux légumineuses. 

Pour conclure sur la racine de Kuzu

  • La racine de kudzu est réellement une alliée dans votre sevrage tabagique, alcoolique ou à tout autre drogue. Cependant, elle ne sera réellement efficace que si elle est intégré à un protocole complet et personnalisé de sevrage. 
  • La prise de kudzu ne remplace en rien les médicaments prescrits par votre médecin et/ou une thérapie psychologique. Un travail de fond doit être réalisé afin de ne pas retomber dans l'addiction ou de compenser par autre chose... L'addiction est une réelle maladie qu'il faut prendre au sérieux.


Par:
Alexia Bernard

Publié le:
26 mai, 2020

Dernière modification:
8 septembre, 2022
Partager ce poste
Archiver
Products


Ces régimes amaigrissants qui font grossir