L’argile, le remède pour tous

Il y a différents types de douleurs qui existent, et comment la traiter en fonction de son profil. 

Pourtant, parmi les solutions que nous vous avons proposées, nous avons oublié de mentionner un remède anti- douleurs qui n’a pas pris une ride : l’argile. C’est avéré que l’argile fait des merveilles, que ce soit pour les enfants, les adultes, ou les personnes âgées, des pieds à la tête ! 


Le remède de grand-mère que l’on devrait tous adopter

Durant un temps, on a beaucoup parlé de l’argile uniquement pour ses vertus cosmétiques et c’est fort dommage. 

Heureusement, depuis quelques années, l'argile commence à refaire parler d'elle comme remède universel. Le médecin et naturopathe Jade Allègre y a largement contribué.  Elle qui a élevé son enfant au biberon d'argile dès l'âge de trois jours sait à quel point cette poudre si douce et si fine renferme des trésors de bienfaits.  Un résumé de sa thèse de médecine est accessible sur son site internet et nous vous recommandons à tous de la lire.  La version intégrale est quant à elle disponible en accès libre sur le site docplayer.fr.

Vous y apprendrez à quel point les différentes argiles (smectite, kaolinite, beidellite, attapulgite) permettent de s’attaquer à bien des problématiques de santé. Que ce soit le choléra, les reflux du nouveau-né, les brûlures, les infections diverses, les intoxications, les maladies inflammatoires, les parasitoses, ...Merci Madame Allègre d'avoir démontré scientifiquement toutes les propriétés de ce remède incroyable !


Quelle argile pour quoi faire ?

C’est lorsqu’on ressent de la douleur que l’argile est la plus efficace.

Il existe en général quatre grandes familles d’argiles, mais deux doivent retenir votre attention pour un usage externe d’antidouleur :

  •  L’argile verte montmorillonite : elle est riche en minéraux et en silice, très polyvalente. Elle a une action reminéralisante et détoxifiante. Elle contient un fort pouvoir adsorbant parmi toutes les autres familles argileuses. Cela lui permet de fixer à sa surface les molécules, les substances, les toxines, les toxiques et même des bactéries.  Elle s’utilise aussi bien en usage interne qu’en usage externe.

  • L’argile verte illite : elle est traditionnellement utilisée en cataplasmes (bouillie médicinale que l'on applique, entre deux linges, sur une partie du corps.)  pour favoriser la régénération de la peau, le confort, la souplesse, la décontraction ainsi que sur les œdèmes.

Les autres types d'argile (rose, blanche, rouge, etc...) auront votre préférence pour d'autres usages comme le soin de la peau par exemple.  

En combinant des vertus anti-inflammatoires, antiseptiques et drainantes, l’argile verte appliquée sur la zone douloureuse sous forme de cataplasme est un remède naturel efficace et peu coûteux. Il serait dommage de s'en priver lorsqu'il s'agit de soulager les douleurs articulaires, les entorses, les foulures, les tendinites, les courbatures, la fatigue musculaire, ou un mal de dos. 

L'argile aidera à accélérer la cicatrisation, à lutter contre les agents pathogènes, et à reminéraliser. Elle est à la fois antiseptique et cicatrisante, adoucissante, anti-inflammatoire, et antalgique (elle réduit la douleur). En plus de cela, elle détient d’un exceptionnel pouvoir détoxifiant. C’est un vrai trésor pour la santé !

 

Bien réaliser son cataplasme d’argile

Tout d'abord pour réaliser le cataplasme adéquat je vous conseille d'opter pour une argile verte concassée afin de pouvoir lui donner la bonne consistance, assez épaisse. Celle en tube, prête à l'emploi, est souvent moins riche en argile qu'une pâte qu'on fait soi-même.

Vous pouvez plutôt l'utiliser en cas d'urgence. Pour faire votre cataplasme, il suffit de vous :

  • Munir d’un récipient en terre ou en verre (jamais de métal avec l'argile, car les échanges d'ions qui s'opèrent à son contact diminuent son efficacité).

  • Versez la quantité voulue d’argile

  • Couvrez d’eau et attendez deux heures que l’argile se désagrège au contact de l’eau.

  • Vous pourrez ensuite mélanger avec une spatule ou une cuillère en bois jusqu'à l'obtention d'une pâte épaisse.

  • Une fois cette opération faite, déposez l’argile sur un torchon ou une bande de gaz ou encore plus traditionnellement une feuille de chou. 

  • Oui, une feuille de chou ! Cela permet de bien conserver l'humidité de l'argile et renforcerait son efficacité (au conditionnel).

  • Appliquer le cataplasme sur la peau et entourez-le d'un bandage pour le maintenir en place. 

  • Plus le cataplasme sera épais, plus vous profiterez longtemps de l’effet de l’argile. 

  • Vous pouvez le conserver de 15 minutes à deux heures mais veillez à ce que l'argile ne sèche pas.

Une fois sèche, il vous faudra l'enlever avec de l'eau.

Au besoin, si vous trouvez que votre cataplasme sèche trop vite, humidifiez-le un peu avec un gant humide par exemple. Une fois le soin terminé, jetez l'argile usagée, ne la réutilisez pas !

Vous pouvez répéter l'opération plusieurs jours d'affilée, mais si vos douleurs ne diminuent pas, consultez votre médecin. 


Chaud ou froid ?

La température du cataplasme est très importante. Sur des douleurs froides comme un mal de dos ou des muscles endoloris mieux vaut un cataplasme chaud. Vous pouvez, pour se faire, chauffer votre pâte d'argile au bain marie. 

Pour une douleur chaude de type inflammatoire (goutte, foulure, choc...) vous préférerez un cataplasme froid. Vous pouvez renforcer l'effet anesthésiant du froid en ajoutant à votre argile quelques gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée.

Pour les douleurs qui concernent le foie, les reins, la vessie, ou l'estomac, il convient d'appliquer un cataplasme à température ambiante pour ne pas perturber leur fonctionnement. Je vous citais l'huile essentielle de menthe  pour un effet glaçon, mais n'oubliez pas que vous pouvez ajouter à votre cataplasme d'argile toute huile essentielle qui pourrait convenir à votre problème.

Quelques exemples pour vous aider à choisir : hélichryse italienne pour les contusions, gaulthérie pour les inflammations, girofle pour les fortes douleurs ...


Alexia Vinel 3 janvier, 2022
Partager ce poste
Archiver
Products
Le meilleur des antioxydant est délicieux - Le Chocolat