Insuffisance veineuse: zoom sur la vigne rouge

Traditionnellement utilisée pour lutter contre les troubles veineux dont les jambes lourdes, la vigne rouge est la grande alliée de l'été. Ses feuilles sont riches en tanins, flavonoïdes et anthocyanes. Grâce à ses effets astringents et vasoconstricteurs elle apporte ses bienfaits dans les cas de jambes lourdes et gonflées par une mauvaise circulation. Découvrez en détail les bienfaits de la vigne rouge.


La vigne rouge, vitis vinifera, la star des troubles veineux

La vigne rouge est un arbuste à tige grimpante munie de vrilles. Seules les feuilles ont un intérêt thérapeutique. Elle aime les sols argileux-siliceux, les sables fertiles et poussent sous le climat doux et tempéré notamment sur le pourtour méditerranéen.
Son nom latin, vitis vinifera, vient de vierre qui signifie « lier »et vinifera , « qui produit du vin ».


La vigne rouge pour soulager les douleurs des jambes lourdes

La vigne rouge est une plante efficace pour soulager les douleurs des jambes lourdes. Bien que la sensation de gêne est diffuse et lancinante, elle n'en est pas pour autant intense. Cependant, elle est suffisante pour nuire à la qualité de vie du patient. 

  • En teinture mère 3 x 20 à 40 gouttes par jour dans un peu d'eau ou encore directement sous la langue pour obtenir un effet plus rapidement.
  • En infusion : Soit directement environ 1g par jour avec un grand verre d'eau soit en infusion de 1 à 2 cuillères à soupe par bol (environ 10 g par 250 ml), 2 à 4 fois par jour dans le cadre d'une alimentation équilibrée.
    Pour une action à long terme, prendre les feuilles une fois par jour pendant une période de 3 semaines suivie d'une semaine sans prise, et répéter l'ensemble quatre fois.
  • En macérât huileux pour une action locale : Remplir à moitié un pot en verre stérilisé avec les feuilles et y verser l’huile végétale choisie jusqu’à les recouvrir. Fermer le pot et le placer dans un endroit chaud, mieux ensoleillé, et laisser reposer entre 3 et 6 semaines, mais secouer le pot 1x par jour. Ensuite filtrer (filtre à café ou tissu) le mélange en le transvasant dans un récipient stérile (cela peut prendre du temps). Éventuellement transvaser dans un flacon étiquetés et conserver au frais.
    Des huiles essentielles peuvent être ajoutées pour renforcer l'action du macérat (par exemple. celle de cyprès, de citron...)
    NB: Pour une conservation plus longue (environ 1 an) mieux vaut privilégier une huile végétale de base peu oxydable comme les huiles de tournesol, olive, jojoba, macadamia.
  • En comprimé  : 2 à 3 comprimés par jour avec un grand verre d'eau, au cours des repas et dans le cadre d'une alimentation équilibrée.


Composition chimique des feuilles

Anthocyanes : pigments qui donnent la couleur rouge aux feuilles et est maximale à l'automne
Flavonoïdes : antioxydants végétaux
Tanins
Acides phénols

Propriétés pharmacologiques de la vigne rouge

  • Protecteur vasculaire / vasoconstricteur :

La vitamine P présente dans la vigne rouge augmente la résistance des capillaires et diminue leur perméabilité.
Les anthocyanes agissent également comme protecteurs en diminuant la perméabilité vasculaire. En effet, ils ont la capacité d'inhiber la libération de peptides vaso-actifs. 

  • Veinotonique et anti-oedémateux :

Grâce aux flavonoïdes concentrés dans la vigne rouge, celle-ci permet de traiter les insuffisances veineuses chroniques. Elle diminue les symptômes tels que : gonflement , tension, fatigue, picotements dans les jambes...

  • Antioxydant : 

Les flavonoïdes inhibent la formation de radicaux libres en diminuant la peroxydation des lipides.


Principales indications de la vigne rouge

  • Fragilité capillaire : ecchymoses, pétéchies, hématomes, varicosités ;
  • Insuffisance veineuse chronique, jambes lourdes, varices ;
  • Hémorroïdes ;
  • Vieillissement vasculaire lié à l'âge, suite de diabète...

La vigne rouge n'a pas de contre-indication, ni de toxicité et ne présente pas d'intéraction médicamenteuse. Cependant, il est conseillé d'arrêter la supplémentation 3 jours avant une intervention chirurgicale. 


Pour conclure, la maladie veineuse, une réalité pour des millions de Français

On estime 18 millions de personnes souffrant d'insuffisance veineuse dont 8 millions qui auraient des varices visibles. En 1999, la chirurgie des varices était la 2ème intervention la plus pratiquée en France , la 1ère étant la cataracte. Il est donc nécessaire de s'occuper du problème bien amont et de trouver des alternatives naturelles dont la vigne rouge pour prévenir et soulager ces désagréments quand la situation le permet.


Par:
Alexia Bernard

Publié le:
20 juin, 2022

Dernière modification:
21 juin, 2022
Partager ce poste
Archiver
Products


Pourquoi faire une cure de plasma marin: les 5 raisons