Comment soigner ses plaies avec le miel

La relation Homme-Abeille est établie depuis la préhistoire comme le témoignent des peintures rupestres dans les grottes dans la région de Valence (Espagne). Du savoir empirique à la thèse de médecine, en passant par les études scientifiques, l'utilisation du miel en thérapeutique naturelle ne fait plus débat. Certains hôpitaux français ont choisi de l'intégrer dans leur protocole de soin, dont le CHU de Limoges qui a édité une brochure comme guide d'utilisation du miel pour soigner différentes plaies. 


Le miel, un produit de la ruche

Le miel est le produit de la ruche obtenu par le travail des abeilles. Avec leur langue en forme de trompe, elles collectent le nectar des fleurs et le stockent dans leur jabot pour le ramener à la ruche. 

Elles régurgitent ensuite leur collecte de nectar dans le jabot des abeilles ouvrières. Ces dernières vont régurgiter le nectar ainsi reçu dans le jabot d’autres ouvrières. C’est le phénomène de la trophallaxie qui aboutit progressivement à la déshydratation du nectar qui s’épaissit et se transforme en miel. 

Ce miel est riche lévulose et glucose qui sont des sucres. 

Que soigner avec le miel ?

  • Les plaies

    • Les plaies superficielles accidentelles ou causées par incision chirurgicale et sans infection peuvent bénéficier d'un pansement au miel. 

    • Les plaies souillées ou infectées, quant à elles, demandent un prélèvement pour analyser la bactérie en cause puis peuvent recevoir le pansement au miel. 

    • Les plaies étendues cicatriseront plus rapidement avec du miel.

  • Les escarres

Certaines affections peuvent entraîner l'impossibilité au patient de se mouvoir. Ainsi, la posture allongée et l'immobilisation peuvent conduire à une compression tissulaire et à une mauvaise irrigation sanguine provoquant l'apparition d'escarres malgré les soins quotidiens. 

L'application de miel sur les zones nécrosées après nettoyage de la zone accélère la cicatrisation tout en évitant le recours aux antibiotiques. 

miel plaies
  • Les brûlures

Les brûlures du 1er et 2ème degré peuvent recevoir une application immédiate de pansement de miel. Cela a pour effet de réduire la douleur, d'éviter la formation de phlyctènes et d'accélérer le renouvellement tissulaire ainsi que la cicatrisation. 

Il a été observé que les pansements au miel sur les brûlures réduisaient le risque d'avoir des cicatrices marquées. 

Découvrir

  • Crevasses et gerçures

La déshydratation des tissus et la perte d'élasticité peut entraîner des lésions cutanées au niveau des lèvres, des mains, des pieds. Le miel calmera la douleur et activera la régénération tissulaire sans effets secondaires. 

Quel miel utiliser pour vos pansements ?

Il a été démontré que les miels stockés, chauffés, exposés aux rayons ultra-violet, diminuaient leurs activités antibactériennes jusqu’à 90%. Le simple fait de conserver le miel à l’abri de la lumière permet de diminuer fortement les inconvénients du stockage. Ainsi, pour une activité antibactérienne optimale, le miel doit être placé dans un endroit frais, sombre, et consommé frais. 

Comment soigner vos plaies avec le miel ?

Le miel utilisé comme pansement naturel sera non chauffé et non exposé à la lumière. Tous les miels peuvent être utilisés en première intention quand il y a urgence.

  • Sur une plaie propre 

    • Nettoyer la zone au sérum physiologique.

    • Appliquer le miel avec une spatule propre.

    • Recouvrir avec une compresse. 

Changer le pansement tous les jours jusqu'à cicatrisation.

  • Sur une plaie souillée 

    • Effectuer un prélèvement.

    • Nettoyer la zone infectée avec du sérum physiologique.

    • Appliquer le miel. 

    • Couvrir avec des compresses.

Répéter chaque jour en prenant soin de bien enlever les parties nécrosées (peaux mortes). 

  • Sur les brûlures 

    • Appliquer le miel immédiatement sur la zone brûlée.

    • Recouvrir avec des compresses.

Changer le pansement tous les jours jusqu'à cicatrisation. 

  • Pour les gerçures et les crevasses 

    • Tremper préalablement les mains et les pieds dans un bain d’eau tiède. 

    • Sécher la peau si possible avec un « souffleur » ou sèche cheveux. 

    • Appliquer l’équivalent d’un petit pois dans la zone ulcérée. 

    • Plus pansement occlusif par-dessus. 

    • Conserver 24h sur 24h. 

Sources :

http://www.chu-limoges.fr/IMG/pdf/peau_de_miel_2013w.pdf

Thèse: Fanny Balas. Les propriétés thérapeutiques du miel et leurs domaines d’application en médecine générale : revue de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2015. ffdumas-01293955   https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01293955/document 



Par:
Alexia Bernard

Publié le:
4 octobre, 2022

Dernière modification:
5 octobre, 2022
Partager ce poste
Archiver
Products


Les huiles essentielles les plus efficaces contre les inflammations