Aromathérapie : les huiles essentielles bonnes pour le cerveau

L'aromathérapie n'est plus l'apanage d'illuminés fanatiques de la santé au naturel. Nombreux sont les scientifiques à reconnaître aujourd'hui les bienfaits des huiles essentielles dans différents domaines dont la psychiatrie. Découvrez les huiles essentielles qui peuvent accompagner les dépressions, les traumas ou l'insomnie dans le cadre d'un suivi en psychothérapie.

Rappel
Les huiles essentielles ne sont pas à prendre à la légère. Bien que naturelle, l'aromathérapie n'est pas dénuée de risque. Avant toute automédication, il est préférable d'en parler à votre médecin, psychiatre ou à votre psychologue afin d' éviter toute interaction médicamenteuse. De plus, bien que très efficaces, les huiles essentielles ne peuvent se substituer à un traitement en cours ou à venir (antidépresseur, anxiolytique, régulateur de l'humeur, anti-psychotiques...) ni à une psychothérapie. 

L'huile essentielle de lavande officinale, un puissant anxiolytique validé par la science 

L'HE de lavande officinale (ou lavande vraie) est l'huile essentielle dont les études scientifiques valident expressément sont pouvoir anxiolytique. En 2010, « La chercheuse allemande Sandra Schläfke a montré que la lavande officinale a un pouvoir anxiolytique aussi fort que le lorazépram, un médicament de la famille des benzodiazépines » (source : cerveau & psycho n°140 février 2022). Ainsi, les personnes souffrant de troubles anxieux généralisés (TAG) peuvent en prendre 2 gouttes/ jour par voie interne pendant 10 semaines afin de voir leur anxiété diminuer naturellement (en plus d'une psychothérapie adaptée). 

L'huile essentielle d'orange douce contre les angoisses nocturnes

Les angoisses nocturnes sont un mélange d'anxiété et d'insomnie. L'HE d'orange douce aide à dissiper l'angoisse. Elle permet la libération de GABA qui est un neurotransmetteur inhibiteur capable de calmer les zones cérébrales activées de manière excessive et qui provoque l'anxiété. L'HE d'orange douce peut être utilisée chez l'adulte comme chez l'enfant. Pour cela, verser quelques gouttes sur un mouchoir à respirer et à laisser sous l'oreiller en cas de crise dans la nuit. 

La lavande et le citron pour soulager la dépression et les traumas

La synergie des huiles essentielles de lavande vraie et de citron permet de soulager les chocs émotionnels ainsi que les traumatismes. L'inhalation de ces deux HE a un effet anxiolytique et antidépresseur. Elles modulent l'humeur tout en modifiant l'état d'esprit de manière subtile. Elles se révèlent être de précieuses alliées dans la psychothérapie. En effet, l'huile essentielle de citron augmente la concentration de sérotonine et de dopamine dans le cerveau. 

Quelles sont les huiles essentielles bonnes pour le cerveau ?

Voici les huiles essentielles bonnes pour le cerveau par ordre d'efficacité selon le magazine Cerveau&Psycho n°140 fév 2022:

  • Anxiolytique : lavande officinale, camomille, citron, mandarine, orange.

  • Antidépressive : citron, mandarine, orange, lavande.

  • Sédative : camomille, lavande, orange, citron, mandarine.

Les huiles essentielles se respirent sur un mouchoir ou en utilisant un diffuseur électrique (pas à bougie pour ne pas brûler l'huile). Elles peuvent également être appliquées diluées sur la peau en les faisant pénétrer par un léger massage ou par voie interne (gélule, miellat)

Dépression et trouble de l'olfaction

Il a été remarqué que lors de dépressions sévères, le sens de l'odorat était perturbé. Les sujets malades ne percevaient plus les odeurs agréables contrairement aux personnes saines. De plus, l'inverse est aussi vrai : les personnes ayant des troubles de l'odorat peuvent à plus ou moyen terme développer une dépression.
L'INSERM l'explique ainsi : 

« L’olfaction et ses déterminants constituent une piste intéressante : sur le plan physiologique, le système olfactif est un lieu de neurogenèse qui interagit directement avec l’hippocampe, une région du cerveau jouant un rôle essentiel dans la neurogenèse. De plus, l’imagerie cérébrale montre un lien très fort entre l’activation des structures cérébrales impliquées dans la perception des émotions comme l’amygdale et celles liées à l’olfaction. »

Les huiles essentielles à la conquêtes des établissements de santé

Les hôpitaux, EHPAD et autres établissements médico-sociaux s'ouvrent à l'utilisation de l'aromathérapie dans l'accompagnement de la dépression, des troubles anxieux, de l'insomnie ou des traumas. Il en est de même dans les cabinets de psychologue, psychiatre et psychothérapeute qui proposent des exercices respiratoires avec les huiles essentielles en olfactothérapie. 

Pourquoi adopter les huiles essentielles peuvent soulager les troubles psy ?

Les huiles essentielles n'entraînent aucune dépendance, ni accoutumance, ni effets indésirables. Les huiles essentielles présentées dans cet articles sont reconnues scientifiquement pour leurs bienfaits et pour leur efficacité qui rejoint sans conteste celui des anxiolytiques classiques. Les huiles essentielles psychotropes aident à réguler l'équilibre psycho-émotionnel en modulant la concentration des neurotransmetteurs dans le cerveau.

Par:
Alexia Bernard

Publié le:
10 octobre, 2022

Dernière modification:
10 octobre, 2022
Partager ce poste
Archiver
Products


Les huiles essentielles pour le foie