• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Zoom sur le sirop pour les Refroidissements

En hiver, les voies respiratoires sont les plus sensibles. Le laboratoire Herbalgem propose un sirop aux plantes pour lutter contre les refroidissements. Afin de prendre soin de votre gorge et de vos voies respiratoires, cette synergie comprend du sirop de sureau, du thym, de l'herbe aux chantres, de la teinture mère d'échinacée et plein d'autres trésors du monde végétal. Découvrez en détail le sirop Refroidissements du laboratoire HerbalGem


Pourquoi prendre un sirop

Le sirop a l'avantage de coller aux parois laissant ainsi un film protecteur et calmant sur les muqueuses sensibles ou enflammées. Par ailleurs, cela permet aussi de garder plus longtemps les tissus en contact avec les molécules actives du remède. Enfin, le sirop est le fruit d'une macération de plantes dont le sucre naturel stabilise la préparation. 


Zoom sur les ingrédients du sirop Refroidissements

Le sirop de sureau, sambucus nigra

Le sirop de sureau est obtenu à partir des fruits de l'arbre qui est reconnu pour ses vertus apaisantes lors d'affections respiratoires et même de fièvre. Il est un remède traditionnel dans la médecine populaire européenne.  Le sureau est un adoucissant des muqueuses respiratoires. 

Pour information, c'est avec ses fleurs que l'on prépare le champagne des fées, boissons pétillantes à la saveur florale.

Le sirop de thym, thymus vulgaris

Le thym couramment utilisé en cuisine comme aromate est un puissant antiseptique des voies respiratoires. Il peut être consommé sous forme d'infusion en prévention et pour soulager la toux, les bronchites et les rhumes.

Ici, dans le sirop Refroidissements, il a été réduit à l'état de sirop afin d'être concentré en principes actifs. Son rôle est donc de renforcer le système immunitaire et d'en améliorer sa réponse face aux agressions virales ou bactériennes. De plus, son pouvoir expectorant permet de fluidifier le mucus, de l'évacuer et d'assainir la poitrine.

Le bourgeon de viorne, viburnum lantana

En gemmothérapie, la viorne est une antispasmodique pulmonaire. Elle est aussi une drainante pulmonaire, une calmante bronchiolaire et lutte contre les allergies. 

Le terrain d'action principal de la viorne est le terrain asthmatique. 

Le sirop d'aunée, inula helenium

L'aunée est utilisée depuis l'antiquité pour soulager la toux et les inflammations des voies respiratoires. On la retrouve à l'état sauvage en Europe et ses fleurs jaunes ressemblent à celles du pissenlit. En phytothérapie, ce sont les racines, les rhizomes et les capitules qui sont utilisés. 

Le benjoin, benzoe officinalis

Le benjoin est un composant que l'on retrouve souvent en parfumerie. Son huile essentielle purifie l'arbre respiratoire et calme les spasmes bronchiques. Le benjoin est donc un ingrédient indispensable pour soulager les troubles respiratoires tels que l'asthme. 

L'herbe aux chantres, sisymbrium officinalis

L'herbe aux chantres est « la » plante des orateurs et des chanteurs. Elle soulage les extinctions de voix et améliore la qualité des membranes et des muqueuses laryngées. Les maux de gorge en seront soulagés. 

Propolis

Parmi les produits de la ruche, la propolis est une sorte de mortier fabriqué par les abeilles qui compose la ruche tout en ayant des propriétés anti-infectieuses. C'est un trésor de la nature. Elle améliore la réponse immunitaire et peut être considérée comme un antibiotique naturel. 

Teinture Mère D'échinacée

« De nos jours, l'échinacée est utilisée sous forme de décoction et de teinture mère élaborée à partir des racines. Par voie orale, elle stimule les défenses immunitaires de l'organisme lors d'agressions bactériennes et virales. Elle est toute recommandée pour prévenir les affections de type grippal ainsi que les rhumes. 

Les alkylamides énoncés plus haut auraient des propriétés antibiotiques naturelles sans les inconvénients des antibiotiques de synthèse qui lessivent sur leur passage toute forme de vie microbienne dont le fameux microbiote intestinal... Pour rappel, ce dernier est important dans la réponse immunitaire. C'est le principe du serpent qui se mord la queue... » 

Source : La teinture mère d'échinacée : un booster d'immunité : https://www.santi-shop.eu/blog/sante-nutrition-1/post/la-teinture-mere-d-echinacee-un-booster-d-immunite-1380 

Huile essentielle d'orange amère, citrus aurantium v.amara

L'huile essentielle d'orange amère est également appelée petit grain bigarade. Elle est calmante et légèrement sédative. Cependant, elle est immunostimulante ce qui est bienvenu pour toutes les personnes qui ont tendance à être fragiles des voies respiratoires. 


Conseil d'utilisation du sirop Refroidissements

  • Bien agiter avant emploi

  • 1 à 5 cuillères à soupe par jour à prendre en dehors des repas. 

  • Compatible pour les enfants à partir de 7 ans dans ce cas, maximum 3 cuillères à soupe max par jour. 

Alexia Vinel
7 décembre, 2020
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.