• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Pollen d’abeille scientifiquement prouvé pour les allergies, l’inflammation et plus encore

Il est bien connu que les produits apicoles comme le miel, la gelée royale et la propolis d’abeille ont de nombreux bienfaits pour la santé. Ces produits de la ruche ont une place permanente dans notre cuisine ainsi que dans notre armoire à pharmacie domestique. Il n’est donc pas surprenant que le pollen d’abeille soit aussi un excellent complément alimentaire.


Pollen d’abeille : le superfood surprenant

Le pollen d’abeille n’est pas le même que le pollen. Le pollen est la graine mâle des plantes à fleurs et est nécessaire à la fertilisation de la plante pour la reproduction. Le pollen d’abeille est une boule ou une pastille de pollen, de nectar, d’enzymes, de miel, de cire et de sécrétions d’abeilles créées par les ouvrières. Ce mélange est utilisé comme aliment principal pour les jeunes abeilles.

Le pollen d’abeille est l’un des rares aliments complètement nourrissants. Il contient presque tous les nutriments nécessaires à la santé humaine, y compris :

  • Protéines et acides aminés
  • Matières grasses et acides gras
  • Vitamines
  • Minéraux
  • Hydrates de carbone
  • Enzymes
  • Antioxydants

Selon le Dr Mercola, le pollen d’abeille ne peut être synthétisé en laboratoire. Lorsqu’on leur présente du pollen d’abeille synthétique, les abeilles ne peuvent survivre. Cela signifie qu’il y a quelque chose dans le pollen que nous ne connaissons pas, malgré la technologie la plus récente pour tester sa composition.


Bienfaits du pollen d’abeille

Parce que le pollen est un aliment complet contenant tous les nutriments nécessaires à la vie humaine, il est souvent utilisé comme supplément alimentaire pour réduire les symptômes d’allergie, corriger les carences en nutriments, réduire l’inflammation et même favoriser la perte de poids.


Nutrition et perte de poids

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de recherches claires sur ses effets sur le poids, il y en a qui appuient son utilisation pour la malnutrition.

Dans une étude réalisée en 2014 sur des rats, le pollen d’abeille a été utile pour prévenir et inverser la malnutrition. Il contribue même à améliorer la masse musculaire (par rapport à l’augmentation des nutriments dans les aliments seuls). De toute évidence, il est un excellent outil pour faire face à la myriade de carences en nutriments.

Mais il présente aussi de nombreux autres avantages.


Anti-inflammatoire

Il est bien connu que l’inflammation est un facteur commun à de nombreuses maladies. L’augmentation de l’activité antioxydante peut aider à réduire l’inflammation et à renverser certains signes de maladie. Le pollen d’abeille peut être utilisé comme antioxydant pour combattre l’inflammation et améliorer les symptômes de la maladie. Une étude a révélé que le pollen d’abeille possède des capacités de piégeage des radicaux libres similaires à celles de la vitamine E. Elle a également découvert que le pollen d’abeille était utile pour les patients aux prises avec une maladie comme les maladies cardiaques, le diabète et le cancer.

Les chercheurs ont également découvert que le pollen d’abeille mélangé au miel avait un effet anti-inflammatoire important sur les souris ayant des lésions hépatiques toxiques dues à l’utilisation d’acétaminophène. Le miel seul n’a pas eu le même effet, ce qui suggère que le pollen d’abeille a des propriétés anti-inflammatoires spécifiques.

L’inflammation peut causer un gonflement qui stimule les nerfs et cause de la douleur. Il serait donc logique que le pollen d’abeille soit aussi un remède contre la douleur.


Antimicrobien

Le miel et les autres produits apicoles sont connus pour être antimicrobiens et antibactériens. C’est pourquoi le miel cru peut être utilisé sur les plaies pour traiter et prévenir les infections. Il s’avère que le pollen d’abeille est également antimicrobien. Lorsque les scientifiques ont évalué six produits à base de pollen d’abeille disponibles sur le marché, tous les six avaient des propriétés antimicrobiennes. Cette étude a également révélé que le pollen d’abeille est antimutagène (contre les mutations génétiques), antioxydant et anti-inflammatoire.


Peut-être anticancéreux

anti-cancer

L’un des aspects les plus intéressants de ce produit apicole est sa relation avec le cancer. Une étude réalisée en 1948 a utilisé des souris élevées pour développer des tumeurs (chaque souris développerait éventuellement des tumeurs). Ceux qui n’ont pas reçu de pollen d’abeille ont développé des tumeurs et sont morts dans les délais prévus. Ceux qui ont reçu du pollen d’abeille n’ont pas développé de tumeurs dans les délais prévus et certains étaient exempts de tumeurs à la fin de l’expérience.

Cependant, des recherches plus approfondies sont nécessaires pour déterminer comment il pourrait agir contre le cancer. Cette étude examine la possibilité de propriétés anticancéreuses des produits apicoles en général. La recherche conclut que certains produits apicoles peuvent avoir des propriétés anticancéreuses, mais doivent faire l’objet de recherches plus poussées.


Peut aider à combattre les allergies

Le pollen d’abeille est un autre produit apicole qui peut aider en cas d’allergies. Les chercheurs ont conclu en 2008 que le pollen d’abeille peut inhiber l’activation des mastocytes, qui jouent un rôle dans les réactions allergiques.


Stimule les hormones saines

Un avantage inattendu du pollen d’abeille pour la santé est qu’il favorise la santé hormonale. Une étude chez le rat a révélé que le pollen d’abeille aidait à réguler la fonction ovarienne. Les rats qui consommaient une plus grande quantité de pollen avaient une production accrue d’hormones stéroïdes, comme la progestérone.

Une autre étude a découvert que la consommation de chrysine (un antioxydant présent dans le pollen d’abeille) peut avoir un effet bénéfique sur la fertilité masculine.

Enfin, selon une étude réalisée en 2015, le pollen d’abeille peut également soulager les symptômes de la ménopause. Dans cette étude, les femmes atteintes d’un cancer du sein qui prenaient des médicaments antihormonaux présentaient une réduction des symptômes ménopausiques après avoir pris du pollen ou du miel.


Comment obtenir le pollen d’abeille dans votre régime alimentaire ?

Le pollen d’abeille est un aliment tellement étonnant et contient tellement de composés bénéfiques qu’il n’est pas surprenant qu’il ait de nombreuses utilisations.


Supplément diététique

Le profil nutritionnel de ce super aliment en fait un excellent choix pour combler les carences en nutriments. L’utiliser comme supplément (avec l’aide d’un professionnel de la santé) peut vous aider :

Il n’y a pas de dosage fixe pour le pollen d’abeille, mais 1-2 cuillères à café est un bon point de départ. Vous pouvez le manger cru ou l’ajouter à votre nourriture ou à votre eau chaude.


Sur le plan topique

Il peut également être utilisé pour la cicatrisation des plaies. Sa nature antimicrobienne aide à guérir les plaies et à prévenir les infections. Le pollen d’abeille peut être utilisé pour :

  • Cicatrisation
  • Irritations cutanées
  • Éruptions cutanées (comme l’eczéma)

Utilisez le pollen de la même manière que vous utiliseriez une autre pommade cicatrisante.


Le pollen d’abeille est-il sans danger ?

Pour la plupart des gens, le pollen d’abeille est sans danger et n’a aucun effet secondaire lorsqu’il est consommé pendant de courtes périodes. Les femmes enceintes et allaitantes ne devraient pas le consommer. L’une des raisons est que l’on pense que le pollen d’abeille peut stimuler l’utérus. Certaines personnes y sont allergiques (ou au pollen en général), il ne faut donc pas l’utiliser. Si vous êtes inquiet, vérifiez auprès de votre professionnel de santé.


Où se procurer le pollen d’abeille ?

On craint que le pollen d’abeille ne soit pas récolté de façon durable. Comme c’est le cas pour de nombreux suppléments et produits de santé naturels. Il est important de trouver une source qui récolte le pollen d’abeille de façon durable et qui en prend soin. Trouver un apiculteur local qui peut vous expliquer (ou vous montrer) comment ils récoltent le produit. Par exemple, avoir beaucoup de fourrage près de la ruche aide à réduire la charge de travail des abeilles.

Avez-vous déjà fait l’expérience des bienfaits du pollen d’abeille pour la santé ? Quelle a été votre expérience ?



Sources :

Salles, J., Cardinault, N., Patrac, V., Berry, A., Giraudet, C., Collin, M., . . . Walrand, S. (2014). Il améliore les protéines musculaires et le métabolisme énergétique des vieux rats mal nourris en interférant avec la voie de signalisation Mtor et l’activité mitochondriale. Éléments nutritifs, 6(12), 5500-5516. doi:10.3390/nu6125500

Nagai, T., Nagashima, T., Suzuki, N., & Inoue, R. (2005). Antioxydant Activity and Angiotensin I-Converting Enzyme Inhibition by Enzymatic Hydrolysates from Bee Bread. Zeitschrift Für Naturforschung C, 60(1-2), 133-138. doi:10.1515/znc-2005-1-224

Akkol, E. K., Orhan, D. D., Gürbüz, I., & Yesilada, E. (2010). Evaluation in vivo de l’activité d’une formulation de « mélange de pollen d’abeilles mellifères ». Biologie pharmaceutique, 48(3), 253-259. doi:10.3109/1388020090903085482

De-Melo, A. A., & Almeida-Muradian, L. B. (2017). Composition chimique du pollen d’abeille. Produits apicoles – Propriétés chimiques et biologiques, 221-259. doi:10.1007/978-3-319-59689-1_11

Pascoal, A., Rodrigues, S., Teixeira, A., Feás, X., & Estevinho, L. M. (2014). Activités biologiques des pollens d’abeilles commerciaux : Antimicrobien, antimutagène, antioxydant et anti-inflammatoire. Toxicologie alimentaire et chimique, 63, 233-239. doi:10.1016/j.fct.2013.11.010

Marie Dupont
13 novembre, 2019
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.