• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Les bienfaits du trèfle rouge sur la santé

 Le trèfle rouge trifolium pratense est cette petite fleur violette sucrée et mellifère que l'on retrouve communément dans nos jardins. Elle appartient à la famille des légumineuses tout comme le pois et les haricots. Elle est riche en isoflavones qui est un antioxydant naturel issu des plantes et qui a la particularité de simuler l'action de l'hormone féminine oestrogenique naturelle. Découvrez en détails les bienfaits du trèfle rouge et pourquoi il est un allié des femmes. 


Le trèfle rouge d'ici et d'ailleurs

En médecine chinoise, le trèfle rouge est réputé pour être expectorant et en Russie, on l'utilise pour soulager les problèmes d'asthme bronchique.

Sous nos latitudes, le trèfle rouge est plutôt réputé pour accompagner la femme tout au long de sa vie.

Le trèfle rouge est riche en de nombreux nutriments comme le calcium, chrome, magnésium, phosphore, potassium, thiamine et vitamine C. Cependant, une fois qu'il est séché et infusé, il perd bon nombre de ces précieux atouts nutritionnels. Ainsi, il ne sera pas forcément recommandé pour sa richesse nutritive mais bien pour ses autres vertus que nous vous laissons découvrir dans les prochaines lignes. 


Le trèfle rouge, une fleur aux vertus alcalinisantes

Le trèfle rouge est couramment utilisé pour accompagner le cycle féminin. Il est nutritif et particulièrement riche en calcium ! Le trèfle rouge est également alcalinisant ce qui est plutôt intéressant si vous avez une tendance à l'acidose et à souffrir des maux qui vont avec (syndrôme pré-menstruel, règles douloureuses, inflammation générale ou localisées …). 


Le trèfle rouge, un détoxifiant naturel 

Le trèfle rouge est une plante détoxifiante. Il aide le sang à se purifier en délogeant les toxines « cachées » et fluidifie le sang. Ainsi, les problématiques issues d'une accumulation de toxine ou d'un foie fatigué seront apaisés comme :

  • les digestions lourdes

  • problèmes de peau

  • le syndrome pré-menstruel

  • les maladies chroniques

  • la sphère ORL encombrée


Le trèfle rouge, une plante sauvage pour un cycle féminin harmonieux

La richesse en isoflavone du trèfle rouge lui confère des propriétés oestrogen-like. Cette plante accompagnera a merveille les ménopauses inconfortables et les troubles hormonaux. Elle permet de rétablir l'équilibre des oestrogènes.

Pour les femmes qui souhaitent augmenter leur fertilité, elle pourront prendre des infusions de trèfle rouge en début de cycle jusqu'au moment de l'ovulation. 


Les isoflavones du trèfle rouge aux multiples bienfaits

Comme évoqué plus haut, les isoflavones ont des propriétés hormon-like. Mais pas uniquement !

Les isoflavones sont également réputés pour être des anti-oxydants naturels. Ils limitent ainsi les effets des radicaux libres et protègent les cellules du veillissement prématuré. Les radicaux libres proviennent de l'excès de soleil, de sport, de stress, d'une alimentation déséquilibrées, de la pollution etc... Les cellules s'oxydent et meurent précocement. Les anti-oxydants du trèfle rouge protègent et retardent la dégénérescence cellulaire. 


Par ailleurs, les isoflavones du trèfle rouge ont pour effet d'abaisser le taux de « mauvais » cholestérol (HDL) et de faire monter le « bon » (LDL) indispensable à la bonne synthétisation hormonale et à la bonne santé cardio-vasculaire. En avancant dans l'âge cette vertu est non négligeable. 

La baisse naturelle d'oestrogène au moment de la ménopause a pour conséquence de favoriser l'ostéoporose qui est une perte de la masse osseuse. Le trèfle rouge agit en prévention grâce aux isoflavones qui ralentissent la perte osseuse et les nombreux nutriments qui augmentent la densité minérale osseuse. 


Le trèfle rouge d'un point de vue symbolique

Le trèfle rouge est une plante sauvage et commune de nos régions. Elle nous enracine dans l'ici et le maintenant. Elle nous aide à prendre conscience de nos racines, de notre histoire. Elle nourrit notre ancrage.


Conseil pour les infusions de trèfle rouge

En infusion, sont les sommités fleuries du trèfle rouge qui sont utilisées.

Environ 3 fleurs par tasse ou 1 cuillère à soupe . 1 à 4 tasse par jour en continue pour les femmes ménopausées ou en début de cycle jusqu'à l'ovulation pour les femmes réglées. 

Le trèfle rouge peut être associé avec une infusion des feuilles de framboisier pour ses bienfaits sur la sphère gynécologique et l'ortie pour son action reminéralisante exceptionnelle. 


Contre-indications du trèfle rouge

Au taux naturellement recommandé, le trèfle rouge ne présente aucun effets secondaires chez les personnes en bonne santé.


Cependant, en terme de contre indication, en cas d'antécédents de maladie hormonodépendantes comme l'endométriose, les fibromes utérins, les cancer du col de l'utérus, du sein ou des ovaires, le trèfle rouge ne devra pas être proposé.


Alexia Bernard
14 juillet, 2020
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.