• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Les aliments ultra transformés et la mortalité

Une nouvelle étude française publiée le 11 février 2019 dans la revue américaine « JAMA International Medicine » (JAMA = Journal de l’association médicale américaine), établit un lien évident entre la consommation d’aliments ultra-transformés et la mortalité. Cette étude a été réalisée sur plus de 44 000 personnes âgées de plus de 45 ans en analysant leurs habitudes alimentaires sur plusieurs années.

Aliments ultra-transformés ?

Nous appelons « aliments ultra-transformés » les aliments ayant subits plusieurs modifications industrielles afin d’augmenter leur durée de conservation, les rendre peu coûteux, faciles à utiliser, consommer, réchauffer ou tout simplement attractifs au niveau du goût, créant ainsi une « addiction ». Lors de ces transformations, les aliments sont agrémentés d’additifs (émulsifiants, texturants, colorants, exhausteurs de goût …), de sucre, de sel, de mauvaises graisses, … Tous les procédés de transformation utilisés rendent les aliments pauvres en nutriments, en vitamines et en fibres.

Quand nous parlons d’aliments ultra-transformés, nous parlons des sodas, snacks, confiseries, biscuits industriels, viande et poisson reconstitués, margarine, pains emballés, céréales petit-déjeuner, plats préparés, …

Pour découvrir les dangers liés à la consommation d’additifs, je vous conseille de lire le livre de Corinne Gouget « Additifs alimentaires. Danger ».

Consommation et risques

L’étude montre qu’une augmentation de la consommation de 10% de ce type d’aliments augmente de 15% la mortalité. Ceci est dû au fait que la consommation d’aliments ultra-transformés entraine généralement un IMC (indice de masse corporelle) plus élevé ainsi qu’une augmentation des risques qui y sont liés comme l’hypertension, les maladies cardio-vasculaires, le surpoids et l’obésité.

Une consommation régulière de ce type d’aliments engendre également une augmentation du risque de développer certains cancers, du diabète de type 2, ainsi que des troubles du métabolisme des graisses.

A l’heure actuelle il existe encore trop peu d’études sur le sujet mais nous vous conseillons de consommer un maximum d’aliments « bruts » ou d’acheter des aliments les plus naturels possible et les transformer par vous-même avant de les consommer, ceci dans le but de diminuer les ajouts d’additifs reconnus nocifs pour la santé et de préserver les nutriments essentiels.

Pourquoi consommer de tels aliments ?

La consommation d’aliments ultra-transformé est souvent liée à un manque de temps. En effet, notre emploi du temps ne nous permet pas toujours de préparer nous-même tous nos repas quotidiennement. Pour pallier à cela, sachez que des solutions existent. Nous en exposons une d’entre-elles dans notre article sur le Meal Prep ou l’art de préparer les repas à l’avance.

Une autre raison pour laquelle ces aliments sont consommés est le manque de connaissances. En effet, les sociétés industrielles fabricant ces produits, nous les vendent comme de supers aliments « indispensables » à notre alimentation. Ils sont enrichis en …, pauvres en …et ont des emballages très attirants, ce qui fait qu’instinctivement, nous allons vers ces produits, pensant bien faire. Mais il s’agit uniquement de marketing, nous n’avons pas « besoin » de ces produits pour être en bonne santé, bien au contraire. Ces informations nous trompent et nous éloignent de l’essentiel et des bases qui sont de consommer des fruits et des légumes, ainsi que des protéines de qualité et de céréales complètes.

Focus sur les risques pour la santé

Nous avons cité ci-dessus les risques pour la santé occasionnés par ce type d’aliments. Nous allons maintenant les détailler.

  • Les aliments ultra-transformés sont des aliments peu rassasiants car ils sont riches en sucres et en gras et pauvres en protéines et fibres, qui apportent la satiété. On a donc tendance à manger des quantités plus importantes, ce qui a un impact sur le surpoids et l’obésité.
  • Ils sont en général hyperglycémiants de par la qualité des sucres utilisés, or cela a tendance à fatiguer notre organisme, débouchant chez certaines personnes sur du diabète de type 2 et dans la plupart des cas sur du surpoids ou de l’obésité.
  • Ces produits sont souvent riches en calories « vides », c’est-à-dire qu’ils sont riches en calories mais pauvres en nutriments essentiels. Le corps n’y trouve donc pas les ressources nécessaires pour assurer notre immunité ainsi que le bon fonctionnement de notre organisme.
  • De par la présence de graisses saturées et de sucres à index glycémique élevé, ces aliments entrainent des risques au niveau de la santé cardio-vasculaire : hypercholestérolémie, hypertension, …

En conclusion, il ne faut pas être alarmiste mais la vigilance est de mise. Ce n’est pas en consommant occasionnellement ce type de produits que vous augmenterez de 15% le risque de mortalité mais il est important de ne pas consommer trop régulièrement des aliments ultra-transformés, au risque de développer certaines maladies ou pathologies diminuant votre espérance de vie.  

Sarah Garny
2 mai, 2019
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.