• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Le sorgho

Le sorgho, céréale encore méconnue dans nos contrées, est présenté comme une céréale de l’avenir de par ses nombreux bienfaits pour la santé et la facilité avec laquelle elle se cultive. Observons d’un peu plus près cette céréale.

Le sorgho, une nouvelle céréale ?

Loin d’être une nouvelle céréale, le sorgho, plante issue de la famille des graminées, était déjà cultivé en Afrique il y a environ 10 000 ans. La culture du sorgho s’est ensuite étendue et on la retrouve actuellement en Afrique, Asie et Amérique Centrale, devenant ainsi la cinquième céréale la plus cultivée dans le monde.

Le Sorgho est cultivé pour ses graines servant de céréales ou pour la production de boissons alcoolisées et de biocarburant, ainsi que pour son fourrage servant aux animaux.

Céréale aux nombreuses vertus, on la retrouve en médecine chinoise et africaine pour prévenir, entre autres, les calculs biliaires et les diarrhées cholériformes.

Avantages nutritionnels du sorgho

L’avantage principal du sorgho est qu’il ne contient pas de gluten, ce qui est utile en cas d’allergie ou d’intolérance au gluten ainsi que pour les personnes souhaitant diversifier leur alimentation.

Riche en protéines, cette céréale présente un atout dans les régimes végétariens et vegan ainsi que pour les personnes sportives.

Son index glycémique assez bas pour une céréale en fait un allié pour les personnes souffrant de diabète tout en rassasiant suffisamment.

Riche en minéraux, le sorgho est un aliment qui présente de nombreux bienfaits pour la santé. Son fer aide à lutter contre l’anémie, son calcium contribue à lutter contre la décalcification osseuse et son phosphore en fait un aliment dynamisant et participe au métabolisme cellulaire.

Ses valeurs nutritives sont proches de celles du maïs, il contient plus de protéines et d’amidon et moins de graisses que celui-ci.

Le sorgho est également riche en vitamines B1 et B3 et grâce à sa haute teneur en fibres, il est un aliment au fort pouvoir rassasiant.

Le sorgho

Le sorgho, céréale d’avenir

Tous les avantages mentionnés ci-dessus font du sorgho un aliment utile dans les pays où règne la famine. Grâce au fait que ces cultures nécessitent peu d’eau et peu d’engrais, le sorgho peut être cultivé facilement et presque partout, quel que soit le climat. De plus, ses racines profondes lui permettent de puiser les minéraux assez loin dans le sol, apportant tous les nutriments à cette céréales.

Un autre avantage, qui fait du sorgho une céréale d’avenir, est qu’il peut être utilisé de multiples manières et dans divers secteurs de la vie quotidienne : le sogho est utilisé sous diverses formes dans l’alimentation humaine comme céréales de petit-déjeuner, entiers en grain, sous forme de galettes, ou en bouillie, … ; il sert également de fourrage et d’aliments pour le bétail ; le sorgho peut servir également à la construction de toitures et d’objets divers comme des balais, des nattes ou de la vannerie.

Modes de consommation du sorgho

Il existe deux sortes de sorgho : le sorgho à grains et le sorgho sucrier.

Le sorgho en grains se cuisine entier comme du riz, sauté comme du pop-corn ou moulu en farine, servant de base à des bouillies, pains ou autres préparations. Il est également possible de réaliser des boissons maltées (ex : dolo, bière africaine) ou fermentées (ex : maothaï, alcool chinois) à partir de ses grains.

Le sorgho sucrier quant à lui produit une sorte de sirop ou de mélasse. Il ne cristallise pas car il ne contient pas assez de saccharose, ce qui ne permet pas de le transformer en sucre. On peut cependant en faire de l’alcool ou du biocarburant.

Le sorgho se cuit dans trois fois son volume d’eau pendant une heure environ.

Voici deux manières différentes d’utiliser le sorgho si vous souhaitez tester cette céréale encore peu connue chez nous.

La crème de sorgho (recette tunisienne)

Ingrédients pour un bol :

  • 100g de farine de sorgho
  • 250ml de lait ou lait végétal
  • 250ml d’eau
  • 2 cuillères à soupe de sucre de canne
  • 1 cuillère à café de fleur d’oranger

Dans une casserole, mélangez le lait, l’eau, la farine de sorgho et le sucre à froid.

Faites chauffer sur feu moyen tout en mélangeant.

Quand la crème commence à épaissir, ajoutez la fleur d’oranger tout en continuant à remuer.

Laissez refroidir quelques minutes avant de consommer.

Vous pouvez ajouter quelques amandes en copeaux par-dessus.

Salade au sorgho

Ingrédients pour deux personnes :

  • 200 g de sorgho
  • 3 belles tomates
  • Un bocal de cœurs d’artichauts
  • 1 oignon
  • 100g de féta
  • Du persil frais
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Faites cuire le sorgho dans trois fois son volume d’eau pendant une heure environ.

Il n’est pas nécessaire d’attendre que l’eau soit chaude avant d’y mettre le sorgho.

Un fois que celui-ci est bien tendre, égouttez-le et rincez-le à l’eau froide.

Dans un plat, mélangez la moutarde, l’huile et le vinaigre, assaisonnez avec du sel et du poivre et ajoutez le sorgho cuit.

Ajoutez ensuite l’oignon émincé finement, les tomates coupées en dés, la féta émiettée et les cœurs d’artichauts coupés en morceaux. Mélangez bien et placer le tout au frigo jusqu’au moment de servir.

Ajoutez un peu de persil ciselé sur les assiettes au dressage.

Sarah Garny
17 juin, 2019
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.