• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  

La teinture mère d'échinacée : un booster d'immunité

La réputation de l'échinacée en médecine naturelle et préventive n'est plus à faire. Elle est recommandée dans tous les ouvrages et par tous les praticiens pour booster les défenses immunitaires à l'approche de l'hiver et dans les cas d'épidémie. Saviez-vous qu'à l'origine, les Amérindiens utilisaient l'échinacée pour cicatriser leurs blessures et pour soulager les maux de têtes  et d'estomac ? Découvrez en détail les bienfaits de l'échinacée, la plante booster d'immunité. 


Echinacée, un peu de botanique

L'échinacée, echinacea purpurea de son nom botanique latin est une plante de la famille des Astéracées. Elle est également appelée echinacée pourpre, rudbeckie pourpre

C'est une herbacée qui peut atteindre les 1 m de hauteur et qui pousse spontanément dans les plaines du centre-est des Etats-Unis, de l'Ohio à l'Iowa et en Georgie. Cependant, elle se cultive aisément dans nos jardins européens de climat tempéré. 

« Ses tiges dressées portent de larges feuilles dentées et de grandes capitules solitaires comportant un cœur proéminent de fleurs tubulées pourpre foncé, entouré d'une couronne de ligules roses souvent retombantes. Les racines laissent sur la langue une sensation de picotement. » (1)

Principes biochimiques de l'échinacée

L'échinacée renferme de nombreux constituants dont voici les principaux :

  • polysaccharides

  • essence aromatique

  • alcaloïdes indolizidiniques

  • phénols dont des alkylamides

Propriétés thérapeutiques de l'échinacée

De nos jours, l'échinacée est utilisée sous forme de décoction et de teinture mère élaborée à partir des racines. Par voie orale, elle stimule les défenses immunitaires de l'organisme lors d'agressions bactériennes et virales. Elle est toute recommandée pour prévenir les affections de type grippal ainsi que les rhumes

Les alkylamides (phénols) énoncés plus haut auraient des propriétés antibiotiques naturelles sans les inconvénients des antibiotiques de synthèse qui lessivent sur leur passage toute forme de vie microbienne dont le fameux microbiote intestinal... Pour rappel, ce dernier est important dans la réponse immunitaire. C'est le principe du serpent qui se mord la queue...

De la teinture mère d'échinacée diluée dans un peu d'eau et prise en gargarisme soulage les maux de gorges (laryngite, angine...) et les affections bucco-dentaires (aphtes, gingivite, muguet, langue en carte de géographie, caries, abcès...). 

Enfin, appliquée sur la peau, l'échinacée calme les affections cutanées comme l'eczéma ou l'acné en évitant la surinfection et en favorisant la cicatrisation. 


La teinture mère, qu'est-ce que c'est ?

En phytothérapie, la teinture mère est couramment utilisée et sert aussi de base de dilution à partir de laquelle les remèdes homéopathiques vont être créés. Cette préparation est le résultat d'une solution hydro-alcoolique. Elle est également appelée alcoolature. Il s'agit ainsi d'un mélange entre des plantes fraîches et de l'alcool

Le processus de fabrication est le suivant :

  1. Macération de la plante fraîche dans le l'alcool pur (entre 60 et 95°) pendant 3 semaines

  2. Mélange régulier pour extraire les principes actifs de la plante

  3. Filtration 

  4. Mise en bouteille en verre teintée

Tout ce processus est rigoureusement contrôlé et vérifié par les grandes instances car il s'agit de remèdes pharmacologiques qui finissent répertoriés et certifiés. C'est l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) qui supervise les contrôles.  


Conseil d'utilisation de la teinture mère d'échinacée

Comme tous les remèdes naturels, la teinture mère d'échinacée doit être prise sous forme de cure avec des fenêtres thérapeutiques de repos. L'idée est d'aider l'organisme à garder l'équilibre interne (homéostasie) et non pas à agir à sa place. 

  • Adultes :

    • 3 x 20 à 30 gouttes par jour dans un peu d'eau ou encore directement sous la langue pour obtenir un effet plus rapidement.

  • Enfants :

    • 2-6 ans : 3 x 5 à 10 gouttes par jour

    • 6-12 ans : 3 x 10 à 15 gouttes par jour

    • A prendre avec un peu d'eau

Le mieux reste de voir avec votre thérapeute pour la posologie exacte.


Précaution d'emploi de la teinture mère d'Echinacée

L'usage de l'échinacée peut se révéler toxique pour les personnes souffrant de maladies auto-immunes ou suivant un traitement immunosuppresseur. 

Par ailleurs, il est important de rappeler que pour une efficacité optimale, il est conseillé de consulter un.e naturopathe qui saura personnaliser votre cure d'autant plus si vous êtes sous traitement allopathique, homéopathique et/ou sous complément alimentaire. Les plantes bien qu'elles soient naturelles, ne sont pas sans danger !


Source : (1) Le Petit Larousse des plantes qui guérissent, éd. Larousse. 

Alexia Bernard
23 novembre, 2020
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.