• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
La méthode Marie Kondo : entre Minimalisme et Éthique

Depuis plusieurs années et ce, principalement grâce à la méthode de rangement unique de Marie Kondo, certaines familles découvrent une autre manière de vivre.  Qui aurait pu croire qu’un ménage de printemps puisse changer complètement une vie ? Aujourd’hui, ranger une maison n’est plus une corvée mais un art de vivre réel. On vous en dit plus !

Quand une home organiser investit votre maison, attendez-vous à transformer votre quotidien !

À l’heure où on accumule un maximum d’objets superflus chez soi, des plus inutiles aux plus futiles, Marie Kondo nous emmène avec elle dans un monde où la magie du rangement procure un bien être inavouable. En effet, l’auteure reconnue mondialement nous prouve que sa méthode unique est l’alliée indispensable au bien être à la maison. Et qui dit « bien être à la maison » parle bien évidemment de bien être personnel.

D’ailleurs, ne dit-on pas : « Bien chez soi, bien dans sa tête » ?

D’ailleurs, la pétillante Marie Kondo a rejoint Netflix France pour une télé-réalité où elle s’invite chez des Américains pour mettre de l’ordre dans leur intérieur.

La méthode Marie Kondo pour apprendre à désencombrer

À priori, seul le terme « désencombrement » pourrait effrayer ou nous pousser à la procrastination. Et pourtant, lorsqu’on entame un processus de tri dans son habitat, on est envahi par une impulsion grandissante et positive : fini le bazar, au revoir l’accumulation, bye bye les débordements. Marie Kondo, Home Organiser, nous invite à commencer notre tri par les vêtements.

Prenez tous vos vêtements sans exception (tenues, foulards, sous-vêtements, écharpes, etc.) et faites en une montagne sur votre lit.

Généralement, à ce moment-là, une première prise de conscience arrive.  Bien souvent, on s’en veut d’avoir accumuler autant de vêtements, certains parfois encore avec une étiquette et d’autres dont on avait oublié l’existence.  Pourquoi avoir autant de vêtements ? En a-t-on réellement besoin ? A-t-on acheté compulsivement ? Pourquoi consomme-t-on autant ?

Prenez chaque morceau de tissu, un à la fois, et laissez-vous envahir par une émotion. « Est-ce que ce vêtement me rend heureux/se ? me procure-t-il de la joie ? » Si rien ne se passe, peut être alors n’est-il pas indispensable de conserver cet habit.

Dans notre monde où la possession définit l’être humain, associer une émotion à un objet n’est pas une routine ancrée dans notre culture. Dès lors, un travail profond et intérieur doit être engagé personnellement pour réussir à bien cette étape indispensable au désencombrement. Aussi, apprendre à se connaître pour découvrir cette joie intérieure est primordiale. En effet, la magie du rangement prend part à notre évolution personnelle.

À chaque vêtement conservé, gardez-le avec conscience parce qu’il sera vraiment utile à votre vie.
À chaque vêtement abandonné, permettez à d’autres d’en profiter en les offrant, par exemple, à des associations ou à des personnes dans le besoin. Vous pouvez également vous en séparer en les vendant sur une brocante ou dans une boutique de seconde main. Les possibilités sont nombreuses.

Évitez de jeter les objets dont vous n’avez plus besoin et offrez leur plutôt une seconde vie.

La méthode Marie Kondo : une forme de minimalisme ?

Devient-on absolument minimaliste lorsqu’on s’intéresse à la méthode de Marie Kondo ? Le minimalisme qui impose de vivre dans un lieu de vie blanc, épuré et presque vide n’est pas du tout l’objectif de la méthode KonMarie.  De plus, la japonaise apporte un attachement particulier à chaque objet du quotidien, chose impensable dans le minimalisme qui vit un rapport plus détaché au côté matériel. Dans la culture japonaise, chaque objet possède une âme dont il faut prendre soin.

Dès lors, en appliquant cette méthode d’organisation, on apporte plus de conscience à nos possessions, à nos besoins mais également à la valeur de chaque objet.  Aussi, on engage un travail plus responsable face à nos possessions.

Cette nouvelle manière d’organiser notre habitat nous transforme également, elle nous permet une prise de conscience sur la terre, la responsabilité que nous avons en terme de possession mais également en matière de pollution planétaire.

Avec la méthode de Marie Kondo, on s’engage forcément dans un processus qui nous pousse à consommer moins, à consommer mieux, à consommer différemment : zéro déchet, éthique, écolo, responsable et souvent même bio.

En 2019, pensez éthique et conscient !

Vanessa Colant
17 janvier, 2019
Partager ce poste
Étiquettes
Modifier
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.