• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Et si vous vous lanciez dans le Zéro Déchet ?

Il n’est plus à démontrer qu’il est important de faire quelque chose pour diminuer notre empreinte écologique et préserver notre planète. Mais par où commencer et surtout, quels petits gestes peut-on poser au quotidien ? 

Tout d’abord, il est important d’identifier la source des déchets que nous produisons afin de pouvoir les réduire, voire les éliminer. C’est la base de la consommation consciente et d’un mode de vie plus éco responsable

Les grands principes du Zéro Déchet selon Bea Johnson

Dans son livre « Zéro Déchet, 100 astuces pour alléger sa vie », Bea Johnson partage avec nous les grands principes du zéro déchet ainsi que de nombreux conseils pratiques. Elle part d’une pyramide à 5 étages pour illustrer sa démarche.  

  1. Refuser : Pour éviter de générer des déchets, il est important de limiter tout ce qui entre chez nous. Si quelque chose vous est proposé, posez-vous la question suivante : « Est-ce que j’en ai réellement besoin ? ». Cela vous évitera d’encombrer inutilement votre maison. 
  2. Réduire :  Afin de se lancer dans une démarche zéro déchet, il faut avant tout changer notre mode de consommation. Actuellement, nous vouons un culte à la consommation avec comme crédo « J’ai donc je suis ». N’hésitez pas à donner une seconde vie aux objets en achetant en seconde main ou en revendant/donnant ce dont vous n’avez plus l’utilité. 
  3. Recycler : Avant de jeter quelque chose, triez et recyclez ce qui peut l’être. 
  4. Composter : Cette étape peut se faire chez soi via un compost, soit en adoptant des poules ou en apportant vos déchets organiques dans un centre de tri. 

Conseils pratiques pour vous y mettre

Ci-dessous nous allons détailler les actions que vous pouvez entreprendre dans chaque pièce de la maison. Le but n’est pas de devenir parfait mais toute petite action est déjà un pas dans la bonne direction. 

Changer ses habitudes d’achat

Pour réduire notre production de déchets, il est important de changer nos habitudes d’achats. Optez pour le vrac, les emballages en papier et les bocaux consignés. 

Pour limiter les emballages, il est conseillé d’acheter les ingrédients ou matières premières les plus brutes et les transformer vous-même. Par exemple, la plupart des biscuits sont emballés dans du plastique, or on trouve facilement de la farine, du sucre, du beurre et des œufs dans des contenants en papier (recyclable). Tant que nous sommes dans les habitudes d’achat, je vais vous inviter à faire le tour de vos armoires, réserves et garde-manger. Nous avons pour habitude de stocker bon nombre de marchandise « au cas où… », mais ce réflexe occasionne l’encombrement de nos maisons et nécessite des emballages résistant au temps et aux conditions de conservation. Nous sommes loin de tendre vers le zéro déchet. Oublions donc les super promo « 3+1 gratuit » et repensons nos achats, le style de vie zéro déchet prônant le fait de consommer moins mais mieux.  

Le zéro déchet en cuisine

La deuxième étape de notre transition, après les achats, est la cuisine. En effet, celle-ci est une pièce dans laquelle nous produisons énormément de déchets. Ne vous est-il jamais arrivé de remplir votre poubelle simplement en rangeant vos courses ? Il s’agit donc d’une pièce importante dans votre démarche de changement vers un mode de vie pauvre en déchet. Comme mentionné ci-dessus, repensons notre consommation en achetant moins mais mieux. Cela va vous demander un petit investissement en temps dans la cuisine mais cela en vaut la peine. Travaillez un maximum à partir de produits bruts et transformez-les vous-même. Collations, marinades de vos viandes et volailles, préparation de burgers végétariens n’auront bientôt plus de secret pour vous. « Impossible ! Je n’ai pas le temps », me direz-vous. Il est peut-être temps de vous pencher sur le concept sur « Meal Prep » ou du « Batch Cooking » (https://www.santenutrition.net/meal-prep/).

Un autre point à aborder dans la cuisine quand on parle de transition vers le zéro déchet, est le sujet des boissons. N’achetez plus de bouteilles d’eau en plastique et optez plutôt pour une gourde en inox ou des bouteilles en verre. Vous pouvez également filtrer l’eau du robinet avec des filtres au charbon. 

Les jus et le lait peuvent s’acheter dans des bouteilles en verre ou se réaliser maison. Vous y gagnerez en déchet mais aussi en bénéfices pour votre santé.

Le zéro déchet dans la salle de bain

Les produits cosmétiques sont une grande source de déchets. Mais savez-vous qu’il est possible de les acheter sous forme plus respectueuse de la planète ? Pain de savon, shampoing solide, dentifrice solide, déodorant solide… Vous pouvez également opter pour des cosmétiques maison. Pour cela, n’hésitez pas à consulter nos articles sur les recettes DIY pour réaliser shampoing, gommage, dentifrice, barre de massage, … (https://www.santenutrition.net/fabriquer-shampoing-solide/, https://www.santenutrition.net/gommage-sucre-coco-maison/, …)

Dans la salle de bain, il n’y a pas que les cosmétiques qui sont source de déchet. Les brosses à dents, coton-tige et lingettes ou cotons démaquillants sont des consommables, source de plastique. Mais il existe des variantes zéro déchet. Vous pouvez acheter des brosses à dents en bambou, des coton-tige en bois et des lingettes démaquillantes réutilisables en coton. En un tour de main, votre salle de bain se transforme en salle de bain zéro déchet ! 

Le zéro déchet dans la buanderie

Notre buanderie déborde en général de produits divers et variés pour la lessive, le nettoyage, … Malheureusement ils sont tous aussi chimiques et emballés les uns que les autres. Notre solution : Une poignée de produits à partir desquels nous pouvons fabriquer tous les produits dont nous avons besoin : bicarbonate de soude, vinaigre, cristaux de soude, et savon de Marseille. Ceux-ci se trouvent en vrac ou en conditionnement recyclable (carton ou verre). « Rien de plus ? » me direz-vous ? Et non ! Vous trouverez toutes nos recettes dans l’article suivant : https://www.santenutrition.net/faire-menage-bio/.

Astuces au quotidien

Le zéro déchet entre dans une démarche globale de changement. Pour cela, il est important de penser à toutes nos formes de consommation. De nombreuses personnes aiment changer régulièrement de garde-robe. Si tel est votre cas, pensez à consulter les sites de vente de seconde main. De nombreuses personnes revendent leurs vêtements après seulement quelques mois. Certains sont même neufs ! Évitez également les achats d’électro-ménagers bon marché dont le prix est peut-être bas mais la durée de vie très courte. Optez pour du durable, certes plus cher mais il vous faudra le changer moins souvent ! Un autre point important : les cadeaux ! S’il est agréable d’offrir ou de recevoir des cadeaux, sachez que bien souvent ceux-ci riment avec « déchet ». Vous pouvez en minimiser l’impact en emballant vos cadeaux dans des foulards ou morceaux de tissus mais vous pouvez aller plus loin dans la démarche en offrant des cadeaux immatériels ou des cadeaux groupés, vous réunissant à plusieurs pour offrir ensemble un plus gros cadeau. Cela évite les cadeaux inutiles ou gadgets voués au fond du tiroir quelques semaines après l’avoir reçu/offert et limite les déchets

Nous pourrions continuer cette liste de petits changements mais cela nous semblait déjà pas mal pour commencer. Sachez qu’une fois la démarche entreprise, on se retrouve très vite pris au jeu et les étapes suivantes découlent d’elles-mêmes.

Comme vous pouvez le constater, cela n’a rien de bien difficile, mais cela demande un peu de réflexion. Il faut vous poser et faire le point sur les bonnes et mauvaises habitudes du quotidien. Choisissez ensuite les étapes qui vous semblent les plus faciles pour commencer et travaillez étape par étape sans vous presser. Prenez le temps d’apprécier chaque changement et de créer de nouvelles habitudes. Et dans quelques mois, faites le point sur le chemin parcouru, analysez le contenu de vos poubelles et vous serez heureux de constater que non seulement, celles-ci ont diminué, mais que, cerise sur le gâteau, votre budget dépense aura été réduit

Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Sarah Garny
31 mars, 2020
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.