Digital détox ou comment retrouver la sérénité dans un contexte anxiogène

Les actualités de ces dernières semaines ont mis à rude épreuves les nerfs de nombreux européens. Rumeurs sur les réseaux sociaux, chiffres alarmants, informations contradictoires, experts en tout genre ont été les ingrédient parmi tant d’autres d’un cocktail des plus anxiogène. Et si se couper des informations numériques était la solution pour retrouver une certaine sérénité ?

La digital detox, explications

Une digital detox est le fait de s’isoler volontairement de toutes les sources de distraction numérique potentiellement chronophages et anxiogènes.

De plus en plus d’utilisateurs de nouvelles technologies deviennent véritablement dépendants de ce qui se passe sur la toile. Les réseaux sociaux deviennent le théâtre d’une renarcissisation par le culte de l’image et des apparences, Google le saint graal de la réponse instantanée qui abaisse chaque jour notre seuil de tolérance à la frustration, Youtube qui nous convertit en spectateurs d’un monde où chacun peut délivrer la bonne nouvelle, etc… Les informations pullulent, les vraies côtoient les infox. Tout est là, le meilleur comme le pire, à portée de clic. De quoi devenir accro !

Le cerveau aime la facilité et moins il y a de contraintes, mieux il se porte. L’instantanéité d’internet est du pain béni pour notre encéphale : à chaque petit plaisir, à chaque « like », il sécrète de la dopamine nous rendant ainsi compètement dépendant aux réseaux sociaux car il nous faut notre « dose » .

Par ailleurs, ce besoin d’être toujours connecté souligne également cette peur de passer à côté de quelque chose (une information) d’important. On va alors vérifier sans cesse sa boîte mail, ses comptes sur les réseaux, ses comptes bancaires, etc… On veut toujours être au fait de ce qui se déroule en temps réel perdant la notion de l’instant présent et de la réelle utilité d’être constamment connecté, submergé par l’information. 

Faire une digital détox maintenant est-ce le bon moment ?

Internet est devenu le meilleur ami de beaucoup de confinés isolés. Il est leur seul accès au monde extérieur et leur moyen de communication privilégié. La digital détox pourrait alors être vécue comme une nouvelle privation. Cela ne doit pas créer de frustration supplémentaire. Dans ce cas, peut-être limiter l‘accès aux réseaux sociaux, aux informations anxiogènes et orienter son activité numérique vers des sources positives et inspirantes.

Il ne faut pas avoir peur de se couper des informations. Faites-en l’expérience pendant quelques jours. Vous remarquerez qu’elles viendront à vous quoi qu’il arrive par l’intermédiaire d’un coup de fil d’un proche par exemple. Vous filtrerez ainsi toutes les informations inutiles et infondées, le brouhaha médiatique, les rumeurs, les avis des faux experts. Votre charge mentale n’en sera qu’allégée !

Concrètement, que mettre en place ?

  • ne pas regarder les informations à la télé (surtout les chaines d’informations en continu!)
  • limiter votre accès à votre boîte mail : 1 fois le matin et 1 fois dans l’après-midi et pas le week-end
  • couper avec les réseaux sociaux ou déterminer une plage horaire restreinte de consultation
  • en profiter pour faire du tri dans vos abonnements aux newsletters et sur les comptes que vous suivez
  • désactiver les notifications
  • désinstaller les applications chronophages

Les bienfaits de la digital détox

  • Un geste éco-citoyen : les centrales internet consomment énormément d’énergie. Il faut beaucoup de climatiseurs pour refroidir les appareils en fonctionnement. 
  • Revenir dans la « vraie » vie et vivre en pleine conscience de l’instant présent.
  • Régénérer son énergie vitale 
  • S’occuper autrement, développer sa créativité et sa connexion avec son environnement proche
  • Porter un autre regard sur l’actualité sans se laisser vampiriser par les peurs des autres et happer par le « chant » collectif. 
  • Retrouver un entiment de liberté intérieure

Partir pour mieux revenir

La digital detox c’est comme la detox en naturopathie. L’idée est de purifier le corps et l’esprit mais surtout de repartir sur de nouvelles bases bien plus saines que les précédentes. 

En prenant le temps de vous couper des écrans, vous pouvez en profiter pour repenser votre vie numérique et pourquoi pas, instaurer de nouvelles habitudes plus en accord avec vos besoins et non en fonction de vos envies. 

La digital detox est l’opportunité pour revoir vos priorités afin de les réajuster.

Pour conclure

Bien qu’en ces temps d’isolement internet est devenu une source de distraction non négligeable, son utilisation peut tout aussi bien conduire à une certaine anxiété. Une digital detox sur un week-end ou plusieurs jours peut se révéler être régénérante. Ceux qui l’ont testée ont pu, certes, éprouver un certain manque les premières heures mais tous s’accordent pour affirmer qu’une fois le seuil d’inconfort dépassé, ils ont ressenti une certaine liberté intérieure.

Alexia Bernard
27 avril, 2020
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.