• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Aromathérapie en diffusion : les bons gestes

Naturel ne veut pas dire sans danger et c’est en ce sens que l’aromathérapie ne doit pas être prise à la légère. Ses molécules sont tellement puissantes qu’elles peuvent tout autant guérir qu’empoisonner. Pour pouvoir profiter en toute sécurité de leurs bienfaits en diffusion, quelques règles de pratique s’imposent. Découvrez-les dans les prochaines lignes !

Jamais en présence d’enfants ou d’animaux dans la pièce.

Les voies respiratoires des jeunes enfants sont fragiles. Ils peuvent déclarer une réaction allergique voire même des convulsions. Il est impératif de ne pas diffuser d’huiles essentielles dans la chambre de votre enfant ou dans votre pièce à vivre lors que celui-ci est présent. En revanche, il est possible de laisser votre appareil branché 5 minutes en son absence puis attendre 10 minutes avant de le faire rentrer dans sa chambre par exemple. 

Les animaux sont extrêmement sensibles aux composés volatils des huiles essentielles. Cela peut se traduire par un simple inconfort jusqu’au vomissement voire une perturbation neurologique. 

Attention avec les asthmatiques

Les huiles essentielles peuvent se révéler être dangereuses pour les asthmatiques. Il est fortement recommandé de vous rapprocher d’un professionnel maîtrisant le sujet (médecin, pharmacien, aromathérapeute, naturopathe).Afin de déterminer quelles huiles essentielles vous ou vos proches pouvez utiliser. 

Par précaution, s’abstenir de tout emploi. 

Ne pas laisser diffuser les huiles essentielles en continu

Laisser diffuser des huiles essentielles en continue ne sert à rien. Le mieux est de laisser votre atmosphère s’imprégner pendant 10 minutes puis arrêter et relancer 20 à 30 minutes plus tard en fonction de vos besoins (prévention hivernale, ambiance détente, parfum d’intérieur…). Les molécules restent en suspension dans l’air plusieurs dizaines de minutes voire plusieurs heures.

Ne pas faire chauffer l’huile essentielle

Investissez dans un diffuseur électrique qui ne chauffe pas l’huile. Les photophores, les diffuseurs à bougies ou tout autre appareil qui chauffe l’huile sont à bannir. En effet, en chauffant l’huile, elle brûle et sa qualité s’en trouve fortement altérée.

Les diffuseurs ioniques sont intéressants d’autant qu’en plus de diffuser votre huile à froid, il émet des ions négatifs qui sont bons pour votre santé et celle de votre habitat. De plus, beaucoup sont maintenant programmables permettant ainsi la diffusion de vos fragrances par séquence comme recommandé précédemment. 

Les huiles essentielles à diffuser à avoir chez soi

Toutes les huiles essentielles peuvent être diffusées. Cependant, certaines sont plus intéressantes que d’autres. En voici quelques-unes qui sont les indispensables à avoir chez vous pour une pratique en olfaction.

  • L’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata :diffusé dans l’air permet de assainir la pièce tout en protégeant vos voies respiratoires. Cette huile essentielle est catarrhale, ce qui signifie qu’elle permet l’évacuation du mucus contenu dans les bronches. 
  • L’huile essentielle de lavande fine Lavandula angustifolia ssp. Angustifolia a des vertus apaisantes. Diffuser dans une chambre quelques minutes avant de dormir, elle embaume la pièce de son doux parfum tout en amenant calme et sérénité. Votre sommeil sera alors favorisé et de meilleure qualité.
  • Les huiles essentielles d’agrumes comme le citron Citrus limonum , petit grain bigarade Citrus aurantium var. amara ,orange douce Citrus sinensis donnent optimisme et joie de vivre. Elles apportent du peps et sont remotivantes.
  • L’huile essentielle de thym à thymol Thymus vulgaris CT thymol a des propriétés anti-infectieuses remarquables. Autrefois utilisée pour désinfecter les salles d’opération, elle a un pouvoir antiseptique à large spectre très puissant. Ainsi, diffusée régulièrement dans une pièce, elle vous protégera des virus de l’hiver.
  • L’huile essentielle d’Ylang-Ylang Cananga odorata et son odeur suave et fruité apportera dans votre intérieur une touche de calme et de détente.

L’olfactothérapie 

De par leur odeur, les huiles essentielles stimulent certains champs dans votre cerveau primitif qui va réactiver certains de vos souvenirs enfouis. Donc non seulement les huiles essentielles ont un pouvoir chimique du fait de leur composition moléculaire mais aussi un pouvoir sur sur le psychique. Cet aspect de l’aromathérapie n’est pas à négliger et peut même se révéler être très efficace pour les personnes souffrant de troubles de l’humeur comme la dépression ou d’angoisses. 

Dans ce cas, dans ma pratique professionnelle, je propose aux personnes de choisir une huile essentielle dont l’odeur leur plaît sans forcément porter leur attention sur les propriétés de l’huile qu’elles ont choisies. Le but est finalement de créer un cocon de douceur, réconfortant et sécurisant. 

Pour finir 

Les huiles essentielles en diffusion agissent aussi bien sur le physique que sur le psychique. Veillez à en choisir de qualité biologique et dont le chémotype est précisé. Attention, son emploi ne doit pas être en continu, j’insiste !

Alexia Bernard
27 décembre, 2019
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.