• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  

5 exercices pour protéger le cerveau

Le cerveau est l'organe qui consomme le plus d'oxygène. Pour bien fonctionner, il lui faut des glucides et des acides gras. Mais ce n'est pas tout ! Pour maintenir vos fonctions cognitives au top, voici 5 exercices pour protéger votre cerveau.


1. La pratique d'une activité physique régulière et non intensive

Les bienfaits de l'activité physique ont été prouvés à maintes reprises en ce qui concerne la maladie d'Alzheimer. En effet, une hormone sécrétée lorsque l'organisme est en action permettrait de limiter la dégénérescence cognitive. Outre la production d'endorphine, autrement connu sous le surnom de l' « hormone du bien-être » car elle agit sur la régulation de l'humeur, les chercheurs ont mis à jour une nouvelle molécule qui améliorerait la mémoire : l'irisine.

Cette hormone favorise la croissance neuronale dans l'hippocampe, zone de l'apprentissage et de la mémoire. Elle protège également les synapses qui sont les zones entre deux neurones qui assurent la transmission électrique de l'information.

Selon votre état physique de départ, vous pouvez commencer par la marche et évoluer vers la marche nordique ou augmenter le temps, la vitesse et la distance. Le vélo et la natation sont aussi un excellent moyen de pratiquer une activité physique en douceur tout en mobilisant l'ensemble des systèmes organiques.

A cela, on peut ajouter : l'entretien du jardin et de la maison, limiter les déplacements en voiture, faire ses petites courses à pied …


2. Des exercices cognitifs quotidiens 

Lire la presse ou un roman, faire des jeux de calcul de type sudoku ou de lettres comme les mots croisés, apprendre par cœur des répliques de théâtre ou de poème, jouer au bridge, se former à une nouvelle technique....

Toutes ces activités permettent de stimuler les fonctions cognitives telles que la mémorisation, la réflexion, l'apprentissage, le raisonnement, la concentration, la logique, l'analyse, l'observation, la verbalisation...

Pour les plus âgés, il existe des sites internet qui offrent des exercices ludiques et conçus pour travailler en autonomie ou avec des aidants. 


3. Le brain gym® ou la gymnastique du cerveau

Le brain gym® est une forme d'éducation kinesthésique née au début des années 80 par Paul Dennison « qui utilise principalement des mouvements et activités motrices et artistiques pour développer notre potentiel. »

Il permet de recréer le lien entre le corps et les fonctions cognitives grâce à des exercices simples et ludiques. On répertorie un ensemble de 26 mouvements inspirés de la psychomotricité, du yoga et de la médecine chinoise. 

« Le Brain Gym nous invite à utiliser notre énergie avec justesse afin de vivre en harmonie dans toutes nos dimensions. »

Cette gymnastique des neurones permet de faciliter les apprentissages, de mieux les ancrer et d'augmenter les performances cognitives.


4. la relaxation pour modifier la fréquence du cerveau

Toutes le techniques de relaxation agissent sur la fréquence vibratoire du cerveau. Training autogène de Schultz, sophrologie, méditation (pleine conscience, guidée...), auto-hypnose sont autant de pratiques modifiant la chimie et l'activité électrique du cerveau. Lorsque celui-ci est en pleine activité, il baigne dans les ondes bêta. Dès qu'il s'apaise, il descend dans les ondes alpha puis lors de relaxation profonde, il entre dans les ondes thêta et enfin, les ondes delta qui correspondent au sommeil profond sans rêve. 

La relaxation agit donc sur l'activité électrique du cerveau qui passe des ondes bêta à alpha. Cette dernière est la fréquence à laquelle les facultés d'apprentissages sont optimales ainsi que la créativité et l'imagination.


5. Eviter la routine pour créer de nouveaux neurones

On a longtemps cru que les neurones ne se régénéraient pas et que l'on naissait avec un nombre maximal qui ne faisait que décroître tout au long de notre existence. Or, cela est faux. Il a été démontré que nous fabriquions de nouveaux neurones à chaque fois que nous créions une nouvelle habitude. 

Une habitude, c'est un chemin neuronal bien ancré à l'image des petits sentiers faits par les animaux sauvages à force de passer au même endroit. Il peut s'avérer difficile d'en créer un nouveau mais pas impossible. 3 mots d'ordre : persévérance, régularité, répétition. 

En cassant la routine, vous invitez votre cerveau à créer de nouveaux chemins neuronaux. Au début, c'est inconfortable, mais en gardant à l'esprit la règle des 3 mots, vous pouvez faire des miracles !


Source :

https://www.santemagazine.fr/actualites/actualites-sante/voici-comment-lexercice-physique-protege-le-cerveau-contre-la-maladie-dalzheimer-336869

https://www.agoralude.com/blog/jeux-de-memoire-et-exercices-cognitifs-gratuit-a-imprimer-en-ateliers-memoire-n37

https://www.braingym.fr/

Alexia Bernard
12 juillet, 2021
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.