La parodontite : traitements naturels de soutien

La parodontite est une inflammation du parodonte qui n'est autre que les tissus qui soutiennent les dents : 

  • la gencive, 
  • le cément, 
  • le ligament alvéolo-dentaire, 
  • et l'os alvéolaire. 

Cette inflammation est due à un déséquilibre de la flore bactérienne buccale qui profite à une bactérie pathogène. Découvrez les traitements naturels de soutien pour venir à bout de cette infection. 

Quels sont les symptômes de la parodontite ?

La parodontite s'accompagne généralement de symptômes suivants :

  • Gingivite : inflammation de la gencive, très souvent associée à des saignements au brossage ou spontané.

  • Déchaussement des dents, c'est-à-dire que l'os de soutien de la dent perd de la hauteur, la dent apparaît plus longue. Ceci doit être un signe d'alerte pour consulter un dentiste.

  • Les dents qui bougent anormalement, c'est souvent le signe le plus inquiétant.

  • Apparition d'espace entre les dents, les aliments qui se coincent entre les dents.

  • Parfois hypersensibilité dentaire aux collets des dents.

Ces symptômes doivent vous inviter à consulter votre dentiste au plus vite pour mettre en place un protocole de soin adapté. 

Les facteurs de risque de déclarer une parodontite 

  • Facteurs génétiques (héréditaire) : défauts de fibroblastes et anomalies des tissus épithéliaux et conjonctifs ; déficience de la phosphatase alcaline ; défaut fonctionnel des polymorphonucléaires ; excès de production des cytokines ;

  • Facteurs hormonaux : au cours de la vie d'une femme, les nombreuses variations hormonales liées à la grossesse peuvent avoir des répercussions au niveau de la cavité buccale en général et au niveau du parodonte en particulier

  • tabac : facteur de risque majeur. Le tabac, en entraînant une mauvaise vascularisation de la gencive, va énormément influencer l'apparition des premières lésions en diminuant les défenses immunitaires. La consommation du tabac intervient sur la prévalence et la sévérité des parodontites de l'adulte, ainsi que sur les parodontites réfractaires et la gingivite ulcéro-nécrotique,

  • médicaments : certains médicaments ont des effets indésirables, par exemple certains anxiolytiques qui vont entraîner une sécheresse buccale

  • le stress : depuis les années 1950, les facteurs émotionnels, et le stress psychologique survenant lors des différentes situations difficiles de la vie, ont été identifiés comme des facteurs de risque des maladies parodontales. En effet, il influe directement sur la qualité de la défense immunitaire,

  • la malnutrition,

  • certaines maladies systémiques,

  • la présence de tartre.

Le protocole de soin standard pour une parodontite

Après anamnèse, auscultation par le dentiste, puis radiographies, analyse microbiologique et prise de sang, le traitement consiste en une prise d'antibiotique pour éradiquer la bactérie pathogène, un brossage minutieux des dents avec une brosse à dent et des brossettes interdentaires adaptées, des bains de bouches antiseptiques et à un curetage de la poche fait en cabinet. 

Comment accompagner naturellement un traitement pour une parodontite ?

Les huiles essentielles de clou de girofle et de tea tree sont de véritables alliées contre la bactérie responsable de l'infection. Elles renforcent l'action des antibiotiques et préviennent le développement des germes pathogènes. 

Dans de l'huile végétale de sésame, ajouter 1/3 HE de clou de girofle, 1/3 HE de tea tree  et 1/3 HE de menthe poivrée. Ce mélange sera à appliquer sur la gencive et les dents en massant pendant au moins 1 minute. 

Par ailleurs, ce même mélange peut servir de soin buccal à effectuer à jeun comme le suggère la pratique de oil pulling. Cette technique consiste à faire un bain de bouche à l'huile de sésame pour purifier la cavité buccale. 

Pendant 10 minutes, le but de la manœuvre est de faire circuler l'huile entre les dents, avant de la recracher. Cela permet de nettoyer la bouche du film matinal qui se pose sur la langue, l'intérieur des joues, le palais et les dents. 

Un dentifrice maison pour arrêter les saignements et soigner la parodontite

Voici la recette extra simple recommandée par les dentistes pour arrêter les saignements gingivaux et désinfecter le parodonte :

Et c'est tout !

Le mélange va mousser et il ne restera plus qu'à l'appliquer avec une brosse à dent extra souple avec les poils incurvés pour bien passer sous la gencive. Les brossettes interdentaires viendront peaufiner le brossage. 

Pourquoi de l'eau oxygénée ?

Parce que les bactéries pathogènes sont anaérobies. Cela signifie que ce type de bactérie évolue dans un milieu privé d'oxygène. L'eau oxygénée apporte de l'oxygène qui perturbe alors le développement desdites bactéries. 

Refaire la flore intestinale et réduire l'inflammation

Faire une cure de probiotique et consommer des prébiotiques permet de rétablir un écosystème intestinal de bonne qualité. De plus, l'alimentation devra être riche en :

  • oméga 3 (poissons, oléagineux, huiles d'olive), 
  • en fibres (fruits et légumes, céréales complètes ou semi-complète), 
  • en viande maigre.

Une cure au long cours d'extrait de pépin de pamplemousse peut venir soutenir le drainage du foie tout en ayant des propriétés antibiotiques non négligeables. 

Pour conclure 

La parodontite n'est pas à prendre à la légère car l'issue peut être la perte de vos dents. Les dentistes spécialisés proposent des traitements qui durent au moins 6 mois avec des soins à la maison et en cabinet. La médecine naturelle avec les huiles essentielles, les probiotiques, l'extrait de pépin de pamplemousse apportent un soutien non négligeable et participent au bon rétablissement de la santé dentaire. 


Par:
M.B

Publié le:
24 novembre, 2022

Dernière modification:
24 novembre, 2022
Partager ce poste
Archiver
Products


Le ghassoul contre les cheveux gras