• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  

Trouver son Ikigaï et être heureux

L'ikigaï nous vient tout droit du Japon. Il permet de vous reconnecter à votre Pourquoi, à votre mission de vie, à ce qui vous donne envie de vous lever chaque matin. Beaucoup de personne ont l'impression d'errer, de ne pas être utile, de manquer d'un petit quelque chose qui ferait toute la différence. Et si en vous connectant à votre ikigaï, vous vous permettez de remettre du sens à votre vie tout en contribuant à un monde meilleur ?  


L'ikigaï, pourquoi faire ?

L'ikigaï vient en aide à ceux qui ont perdu la motivation et le sens de leur vie. Ce n'est évidement pas un remède miracle, mais il permet de vous reconnecter à ce qui vous fait vibrer. On a tous des talents (même bien cachés !) qui ne demandent qu'à être exploités ! Reconnaitre votre zone de génie permet de redonner un nouveau souffle à votre vie si vous sentez que celle-ci vous échappe. 

Quand vous trouvez votre ikigaï, plus rien ne vous arrête ! Les petites difficultés de la vie sont relativisées et ne sont plus prétextes à déprime et mal-être. 

Incarner son ikigaï ne passe pas forcément par le travail. Bien que certaines personnes aient besoin que leur emploi reflète leurs grandes aspirations par mécanisme d'identification à leur poste (« je suis mon travail »), d'autres s'épanouiront en dehors de la sphère professionnelle en rejoignant des associations, en s'inscrivant dans des ateliers, en ouvrant des blogs, en s'investissant en politique, etc. 


L'ikigaï et la sphère professionnelle

La plupart des personnes ont besoin mettre du sens dans leur travail car, selon leurs mécanismes psychologiques, elles ont développé une sorte d'identification à leur emploi. Ainsi, pour certaines d'entre-elles qui travaillent dans un secteur qui ne reflète ni leurs valeurs profondes ni leurs ambitions, le travail se transforme en une contrainte qui permet seulement et uniquement de payer les factures. Rien de bien plaisant ! Ce qui leur manque profondément, c'est le sens. Sans cette vision, elles ne peuvent se sentir épanouies. 

Grâce à l'ikigaï, le travail n'est plus vu comme une tâche énergivore, mais bien comme un moment de ressource et d'épanouissement. Être connecté à son ikigaï évite les désillusions, les déconvenues et par-dessus tout, le burn-out. Il vous connecte à ce qu'il y a de plus juste pour vous à l'instant T.


Comment trouver son ikigaï ? 

Pour trouver son ikigaï, il suffit de se poser les questions : 

  • Qu'est-ce que j'aime faire ? 

  • En quoi suis-je bon ou doué ?

  • Pour quoi pourrais-je être rémunéré ?

  • De quoi le monde a-t-il besoin ? 

L'ikigaï se trouve ainsi à la croisée des chemins, là où se rencontrent les 4 questions. Votre ikigaï est à la fois ce que vous aimez faire, ce pour quoi vous êtes doué, ce pour quoi vous pourriez être rémunéré et ce à quoi vous pouvez contribuer. 

Cela demande une bonne dose d'honnêteté envers soi-même. Il s'agit d'une introspection puissante qui vous invite à aller puiser dans ce qui vous fait le plus plaisir et de l'assumer. Ce n'est pas toujours simple d'allier plaisir et travail car, dans l'inconscient collectif, il faut travailler dur pour mériter son salaire... Comprenez qu'en adhérent à cette croyance, il sera difficile de ne pas se sentir « indécent » à être rémunéré pour quelque chose qui est facile et plaisant pour vous !


Trouver son Ikigaï pour soi, mais aussi pour le monde

Trouver son ikigaï est bien sûr personnel et individuel. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que vous êtes également une contribution pour ce monde. En vous connectant à ce qui vous fait vibrer, vous rayonnez bien au-delà de votre propre personne. En effet, vous en inspirez d'autres en leur donnant comme une autorisation à vivre, eux aussi, leurs rêves. De plus, nous sommes tous reliés les uns aux autres. Une action de votre part se répercutera à l'autre bout de la planète. C'est ce que l'on appelle l'effet papillon. Cette réaction en chaîne peut servir le monde, alors pourquoi s'en priver ?


Peur d'être enfermé dans un rôle toute votre vie ? Pas de panique l'ikigaï évolue au cours d'une vie

Une personne à 18 ans n'aura pas les mêmes envies que lorsqu'il aura 30, 40 ou 50 ans. Au cours d'une vie, on évolue, on change, on mûrit. Les plaisirs suivent cette évolution et donc l'ikigaï évolue également. Cette particularité est intéressante, car elle crée une ouverture dans le champ des possibles : rien n'est immuable. C'est le principe même de l'impermanence, cette philosophie chère aux peuples asiatiques. 

Alexia Bernard
10 mai, 2021
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.