• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  

Stop aux limaces dans le potager !

Les limaces ont cette capacité de ruiner autant les récoltes que l'espoir du jardinier... Qui n'a jamais eu la mauvaise surprise, un matin, de retrouver ses plants de légumes complètement grignotés ? Certes, il existe en jardinerie des appâts en granulés pour éliminer les mollusques indésirables comme la loche, la limace noire, rouge ou l'escargot mais ces genres de produits de synthèse polluent les nappes phréatiques et les cours d'eau. Découvrez des astuces naturelles pour dire stop aux limaces dans votre potager !

Ces petites bêtes sont un véritable cauchemar pour tous les jardiniers. 

Les limaces et les escargots aiment les jeunes pousses et raffolent des feuilles tendres. Les premiers jours après la plantation de jeunes plants sont cruciaux. Si les mollusques les dévorent, la plante ne pourra malheureusement pas survivre. 

Les limaces s'attaquent aussi aux fruits et aux légumes qui sont au ras du sol. 


Le piège à bière, un appât naturel 

Les limaces sont attirées par l'odeur de la bière. C'est un appât efficace et peu onéreux si vous n'êtes pas trop envahi par ces bestioles gluantes et voraces. Il suffit de verser de la bière dans un verre enterré à moitié dans le sol tout près des plants les plus vulnérables. 

Penser à changer la bière tous les jours le temps que les jeunes pousses grandissent, ensuite, vous pouvez espacer le remplissage. 


Créer une barrière naturelle contre les limaces

  • Les coquilles d'oeufs

En plus d'apporter du calcium à la terre, un paillage de coquilles d'œufs vides et concassées autour de vos plants permet de créer une barrière naturelle contre les loches et autres limaces. En effet, celles-ci n'apprécient pas de se déplacer sur des surfaces coupantes ou du moins non lisses. 

  • Les coquilles de noix

Une autre astuce qui utilise le même principe de barrière naturelle est celui de remplacer les coquilles d'oeufs par des coquilles de noix !

  • Un tapis de cendre

Les cendres de bois apportent de la matière organique au sol. Avant de l'épandre, vérifiez que cela n'altère pas la qualité et le pH de votre sol. 

  • Paillage de copeaux de bois

Quand vous taillez vos arbres et vos haies, profitez-en pour broyer les branches. Vous pourrez ainsi vous en servir comme paillage pour retenir l'humidité dans le sol, ralentir la repousse de l'herbe et pour lutter contre l'attaque des limaces. 

  • Pierre de lave

La pierre de lave agit comme des lames de rasoir pour les limaces. Si vous avez quelques plants à protéger, cette solution sera efficace . Pour une grande parcelle, elle ne sera peut-être pas la solution la plus économique...

  • Les écorces de pamplemousse comme abri à limace

On dit que les limaces adorent les agrumes. En plaçant des peaux de pamplemousse retournées face chair vers le bas, vous créez une sorte d'abri pour les limaces. Elles seront alors non seulement attirées par le pamplemousse pour le manger mais l'utilisent aussi comme cachette. 

Placer les écorces de pamplemousse le soir après l'arrosage puis récoltez les limaces sous les peaux le lendemain matin. 

  • Le café comme répulsif naturel

Le café moulu (et non instantané) est un répulsif à limace. En le répartissant autour des plantes, des jeunes pousses, il éloigne ces petites bêtes visqueuses. 

A savoir : plus le café est riche en caféine, plus il est un répulsif efficace.

Voilà une raison de plus d'adopter le café à la maison même si vous n'en buvez pas !


Plantes anti-limaces

  • Les algues : Si vous vivez au bord de l'océan, vous pouvez récolter des algues sur la plage et les poser sur vos parterres pour protéger votre potager.  Les limaces détestent le sel ! Et en plus, les algues vont apporter beaucoup de nutriments à votre terre en se décomposant. 

  • L'anis et le romarin : On conseille de les planter à proximité des plants à protéger, au cœur de votre potager. 

  • L'achillée millefeuille, la bourrache, le souci et l'hysope sont des plantes médicinales qui agissent également comme répulsif à limaces.


Les prédateurs naturels des limaces

Les hérissons, les oiseaux, les scarabées et les crapauds sont les prédateurs naturels des limaces. Pensez à créer un environnement propice à l'installation de ces animaux et à installer votre potager près d'une haie. 

N'hésitez pas à vous inspirer de la permaculture. De nombreux ouvrages, vidéos et même formations existent aujourd'hui pour vous initier à cet art. 

Alexia Bernard
2 août, 2021
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.