• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Stop aux bactéries de l’été !

L’été est souvent synonyme de petits maux : coups de soleil, piqures d’insectes, insolation, … sont fréquents et nous n’avons pas de mal à trouver des informations sur le sujet. Par contre, il existe d’autres désagréments liés à la saison estivale mais dont on parle beaucoup moins : la prolifération des bactéries et les maux qui y sont associés.

Dans cet article, je ne vous parle pas des bactéries venant de pays lointains mais de celles qui peuvent tous nous toucher, voyageurs ou non.


Les bactéries alimentaires en été

L’alimentation : première source de bactéries en été


Les premières sources de bactéries en été, proviennent de l’alimentation. Elles peuvent provoquer des diarrhées ou des intoxications alimentaires. C’est le cas de la viande qui peut être source de salmonelle ou d’Escherichia coli. C’est pourquoi, il est important de faire attention au transport, stockage et cuisson de vos viandes.

Sortez-les du réfrigérateur juste avant de les cuire et ne les laissez pas au soleil. Quand vous mangez à l’extérieur, méfiez-vous des vendeurs ambulants. Leur nourriture est souvent longtemps au soleil. Demandez que votre viande soit bien cuite et dans le doute, abstenez-vous. Attention, concernant la viande, il ne faut pas toujours vous fier aux apparences mais dans le cas ou votre viande a une couleur ou odeur suspecte, ne la mangez pas !


Attention aux glaces

Un autre mode de contamination est la consommation de glaces. Les machines à glace mal lavées peuvent être source de listéria, maladie sans gravité pour toute personne en bonne santé (cela ressemble à une grosse gastro-entérite) mais qui peut s’avérer dangereuse pour les femmes enceintes ou les personnes immunodéficientes. Une nouvelle fois, si vous avez un doute, abstenez-vous d’en consommer. Méfiez-vous surtout des machines à granita qui tournent toute la journée au soleil. Ce sont des nids à bactéries. 


Respectez la chaîne de froid

D’un point de vue alimentaire, soyez également vigilant aux œufs, charcuteries, produits laitiers et sauces. Pensez à ne pas rompre la chaine du froid en faisant vos courses avec une glacière, ainsi qu’en sortant vos denrées alimentaires de votre frigo à la dernière minute et veillez à vous laver les mains régulièrement. 

Si vous partez en pique-nique, emportez une glacière avec vous, évitez d’emporter de la charcuterie non cuite et ne prenez que ce que vous consommerez. 


Dans tous les cas, au moindre doute, ne consommez pas les produits suspects. Comme le dit le dicton : « Mieux vaut prévenir que guérir » ! 


Les autres bactéries de l’été

L’alimentation est la première source de bactérie, mais pas la seule. De nombreuses habitudes de l’été peuvent vite s’avérer néfastes pour votre santé. C’est le cas, entre autres de la climatisation et de la piscine. Penchons-nous sur ces deux points. 

  • La climatisation, si elle n’est pas correctement entretenue peut être source de bactéries. C’est le cas de la climatisation de la voiture, mais aussi de votre maison ou de votre location de vacances. Champignons et moisissures se développent dans le filtre et peuvent provoquer des problèmes respiratoires comme des maux de gorge, un rhume, de l’asthme pour les personnes qui y sont sujettes et dans de rares cas, elles peuvent provoquer la légionellose. Pensez donc à l’entretenir régulièrement. 
  • Les piscines sont également sources de bactéries. Mycoses, verrues, otites, infections sont assez fréquentes. Dans la piscine, certaines bactéries provoquent ce qu’on appelle l’otite du baigneur ou otite externe. Des bactéries ou champignons présents dans l’eau attaquent les parois du conduit auditif provoquant une otite. Ces otites sont sans gravité et se soignent assez facilement mais sachez qu’il est possible de les éviter. Pour cela, pensez à bien vous sécher les oreilles avec un petit mouchoir après avoir été vous baigner. 

Dans les endroits chauds et humides comme les piscines, les plages de sable ou les douches de camping, vous pouvez également attraper des mycoses ou verrues plantaires. Afin d’éviter d’en attraper ou de les transmettre, pensez à porter des sandales ou tongs dans ces différents endroits. À nouveau, rien de véritablement dangereux mais on préfère toujours s’en passer. 


Une autre source de bactérie qui est assez fréquente mais dont on parle peu est le maillot. Un maillot de bain porté humide trop longtemps peut provoquer des infections urinaires ou mycoses génitales.


Pour éviter ces petits désagréments, pensez à changer de maillot en cours de journée. Le soir, passez-le au savon dans votre évier et faites le bien sécher à l’extérieur. 


Toutes ces bactéries de l’été peuvent toucher tout le monde mais les personnes les plus sensibles sont les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes de plus de 65 ans et les personnes immunodéficientes. 


Pour éviter que ces bactéries vous touchent, respectez les règles d’hygiènes de base comme vous laver les mains régulièrement, respecter la chaine du froid pour vos aliments, bien entretenir votre climatisation et changer régulièrement de maillot !


Soyez également vigilant si vous voyagez car vous pourriez être en contact avec des bactéries aux effets bien plus dangereux pour la santé que celles dont nous venons de vous parler.


Nous vous souhaitons un bel été ! 

Sarah Garny
22 juillet, 2019
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.