• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  

Quels mouvements faire pour soulager une crampe

Une crampe, ça arrive sans crier gare. Cette contraction involontaire et subite d'un muscle (mollet, pied, orteil...) est fortement désagréable bien que de courte durée. Elle peut survenir en pleine nuit ou pendant un effort physique intense. Les causes sont nombreuses et variées comme la déshydratation, une carence en minéraux, un excès d'acide lactique ou des troubles de la circulation sanguine. Découvrez les gestes à faire pour soulager une crampe naturellement. 


Les étirements des muscles ou stretching

Soulager une crampe au mollet ou dans le pied

Étirer le muscle contracté est la première des choses à faire. Dès l'apparition de la douleur, faites des mouvements de stretch pour allonger le muscle et le détendre. Le spasme musculaire est ainsi calmé.

Pour soulager une crampe au mollet ou sous le pied : tendre la jambe et étirer les pieds en « flexe » en poussant le talon et ramenant les orteils vers soi. Vous pouvez également attraper vos orteils de la jambe douloureuses et tendre cette dernière pour étirer le mollet. 

Cet étirement soulage rapidement la douleur. Cependant, il arrive qu'une gêne perdure encore pendant quelques minutes. 


Calmer une crampe de la main

Les crampes dans la main arrivent généralement à la suite de mouvements répétitifs où la tension est constante. Le muscle est tétanisé et manque de repos pour se détendre.

Pour calmer une crampe dans la main, il est conseillé de tendre le bras du côté douloureux devant soi, de relever la main, d'attraper les doigts et de les ramener vers soi. Ce mouvement étire la main et l'avant-bras soulageant ainsi les tensions musculaires. 


Les torsions allongées pour étirer le dos et les fessiers

Les torsions allongées sont de bons exercices pour soulager les douleurs et les inconforts dans le bas du dos et les fessiers. 

Pour cela, allongez vous sur le dos, les bras en croix à la hauteur des épaules et paumes de main vers les sol. Les genoux sont repliés sur la poitrine. Inspirez et à l'expiration, déposez les genoux sur le côté en les gardant collés et le plus proche des aisselles. La tête tourne à l'opposé. Pendant la torsion, les épaules doivent rester en contact avec le sol. Ensuite, inspirez en remontant et expirez en changeant de côté. 

Il est important de bien respirer et de respecter le même nombre de torsions de chaque côté. 


Ecouter son corps

Une crampe peut apparaître n'importe où et n'importe quand. Dès qu'elle surgit, pensez à bien respirer profondément pour correctement oxygéner votre organisme. En même temps, tâchez de trouver comment étirer le muscle concerné en effectuant des mouvements instinctifs de contre-position. 


Le massage aux huiles essentielles

Bien que le massage ne soit pas un mouvement à proprement parler, l'utilisation de cette technique combinée à des huiles essentielles anti-spasmodiques peut être d'une grande aide. En cas de fatigue musculaire, de gestes répétitifs ou de crampes chroniques, les huiles essentielles d'épicéa, de gaulthérie couchée, de laurier noble et de menthe poivrée pourront réchauffer et détendre les muscles contractés. 

Pour cela, mélanger 2 gouttes de l'une ou l'autre des huiles essentielles précitées dans de l'huile végétale d'arnica, appliquer sur la zone concernée et masser jusqu'à la pénétration complète du produit.

Le massage doit être profond, en effectuant des mouvements circulaires allant vers l'extérieur avec les pouces.


Attention, l'utilisation des huiles essentielles chez la femme enceinte ou allaitante et chez les enfants est déconseillé. Veuillez demander l'avis de votre médecin, pharmacien, sage-femme, kinésithérapeute, ostéopathe ou naturopathe. 


Autres astuces naturelles pour venir à bout des crampes musculaires

Les crampes ont diverses origines. 

  • S'il s'agit d'une déshydratation, pensez à boire suffisamment d'eau dans la journée et ce, entre les repas. 

  • Si vous êtes carencé en magnésium : peut-être faudrait-il envisager une supplémentation en magnésium marin et vit B6.

  • Si vous êtes sportif : intégrer une routine récupération et étirement après votre séance de sport.

  • Si vous êtes amenés à effectuer des gestes répétitifs : faites des pauses, changer de position, étirez-vous régulièrement, investissez dans du matériel ergonomique...

  • Une séance de kinésithérapie ou d'ostéopathie peut corriger votre alignement et détendre les tensions musculaires notamment chez les femmes enceintes dont le bassin s'ouvre causant parfois de vives douleurs dans le bas du dos. 

  • Massage chez un kinésithérapeute, d'autant plus si vous êtes sportif pour améliorer la récupération et l'élimination de l'acide lactique. 


Alexia Bernard
30 août, 2021
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.