• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Prendre soin de ses oreilles naturellement

Ce n’est un secret pour personne : nous produisons du cérumen pour protéger le canal auditif de toute invasion de micro-organismes ou de poussières qui pourraient l’infecter. Cependant, une production trop abondante peut provoquer des bouchons. Nettoyer régulièrement ses oreilles fait donc parti des mesures d’hygiène et de prévention à adopter dans sa routine quotidienne. Découvrez quelques astuces pour prendre soin de ses oreilles naturellement.

Avant de commencer, je souhaite insister sur un point…

À banir : le coton-tige qui enfonce le cérumen au fin fond du conduit auditif, qui en irrite les parois et qui peut causer des perforations de tympan au moindre geste brusque. De plus, les coton-tiges produisent des déchets, beaucoup de déchets au point de devenir un véritable fléau écologique. Les coton-tiges en plastiques sont désormais interdis en France depuis le 1 Janvier 2018 car nombreux sont ceux que l’on retrouve dans les océans, sur les plages et dans les ventres des gros poissons…

Nettoyer ses oreilles naturellement : les alternatives aux coton-tiges

  • Pour celles et ceux qui ne produisent pas beaucoup de cérumen, un lavage quotidien sous la douche en s’aidant de son petit doigt (qui s’appelle l’auriculaire, ne l’oublions pas !) est suffisant. Veillez à bien sécher l’intérieur du conduit avant d’aller dehors au risque d’attraper une otite.
  • Pour celles et ceux qui sont sujets à l’accumulation de cérumen : il existe l’Oriculi, un instrument en forme de petite cuillère, au bout arrondi permettant de curer le conduit de l’oreille sans enfoncer le cérumen vers le tympan. Il en existe en métal ou en bambou, ce dernier étant compostable dès qu’il est en fin de vie. Nettoyables après chaque utilisation, ils sont pratiques, efficaces, ont une longue durée de vie et sont 0 déchet! Vous pouvez en trouver en magasin bio ou sur des sites en ligne spécialisés.
  • Les bougies auriculaires sont sources de débats entre ceux qui les utilisent et ceux qui les considèrent inefficaces. À vous de tester pour vous faire votre propre opinion. Pour les convaincus, ces bougies creuses d’une vingtaine de centimètres à base de cire et de coton issues d’une tradition tribale amérindienne, aspire grâce à la chaleur de la flamme tout le cérumen déposé dans le conduit. Après une séance, un bien-être se fait ressentir ainsi qu’une meilleure audition .
  • En pratique, il faut être à deux par mesure de sécurité. Le sujet s’allonge confortablement sur le côté pendant que la deuxième personne allume et insère l’extrémité de la chandelle à l’entrée du conduit auditif. Ce procédé dure quelques minutes durant lesquelles le léger crépitement  de la bougie auriculaire et sa douce chaleur vont relaxer et détendre la personne.

Ces chandelles sont disponibles sur internet et dans certaines boutiques bio. Par ailleurs, certains praticiens dans le domaine de la santé au naturel et/ou du bien-être le proposent en séance, accompagné d’un massage crânien, d’une réflexologie plantaire ou faciale…

Prendre soin de ses oreilles en se libérant des bouchons

Si vous n’avez pas de douleurs, ni de fièvre ni de diarrhées, les bains d’oreille avec quelques gouttes d’huile végétale à température ambiante sont réputés pour déboucher les oreilles et évacuer les bouchons. A garder dans le conduit quelques minutes tout en tirant l’oreille vers le haut, le bas et l’arrière depuis sa base pour bien faire décoller le bouchon des parois avant de pencher la tête pour laisser couler l’huile avec le cérumen. Essuyez avec un linge propre.   

Vous pouvez également à l’aide d’une seringue adaptée ( évidemment sans aiguille), injecter une petite quantité d’huile. La pression de l’injection combinée à la viscosité de l’huile permettra de ramollir le bouchon et de l’évacuer.

Avoir des oreilles propres est évidemment important. Cependant, il ne faut pas oublier le rôle premier du cérumen qui est de protéger notre conduit auditif de toute agression extérieure. Une hygiène trop stricte peut avoir des effets délétère comme une irritation du conduit, du tympan voire une perforation de ce dernier. Les conseils et recommandations précités ont pour valeur la prévention et ne s’appliquent que pour les cas du quotidien. Si vous ou vos enfants êtes sujets aux otites, aux bouchons régulièrement, il ne faut pas prendre ces événements à la légère car des désagréments plus importants peuvent en découler : diminution de l’audition, bourdonnement dans les oreilles entraînant des difficultés de concentration et d’apprentissage, perte d’équilibre etc… Il sera donc nécessaire de consulter votre medecin qui vous orientera vers un ORL qui vous prendra correctement en charge.

Alexia Bernard
7 mars, 2019
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.