• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Ma pharmacie sur le balcon : 7 plantes à faire pousser

Savez-vous qu’il est possible de faire pousser chez vous toute une série de plantes utiles pour votre santé ? Thym, romarin, basilic, sauge, ne sont pas seulement des herbes aromatiques. Elles regorgent de bienfaits insoupçonnés. Faisons ici le point sur sept d’entre-elles. 

1. Le Thym

Antibactérien naturel, le thym est une des herbes aromatiques les plus utilisées en médecine naturelle. Elle est immunostimulante, désinfecte l’air, les poumons, les intestins, … et permet de redonner de l’énergie, de la force vitale aux personnes qui en ont besoin. Ses feuilles contiennent des substances actives qui luttent contre les bactéries et les virus. Le thym vous aide à vous débarrasser d’infections bactériennes comme la cystite, vitales comme l’angine ou des champignons. Il est également très efficace contre la toux et les maladies de la sphère ORL ainsi que la grippe

Vous pouvez le consommer sous forme d’infusion en mettant une cuillère à soupe de thym frais ou séché à infuser dans une tasse d’eau bouillante, l’idéal étant de répéter l’opération plusieurs fois par jour. 

Dans votre jardin, le thym se cultive en pot. Veillez cependant à ne pas l’arroser trop fréquemment. 

2. Le basilic

Outre son bon gout dans les tomates-mozzarella, le basilic possède mille et une vertus dues entre autres à la présence d’acide rosmarinique (présent également dans le romarin). Antalgique, il soulage les zones douloureuses ou les otites ; sédatif, il permet de lutter contre l’insomnie, l’anxiété, les vertiges et les migraines d’origine nerveuses ; désinfectant, il est efficace contre les lésions de la bouche et les infections de la sphère ORL ; antispasmodique, il permet de calmer les spasmes gastriques, les flatulences et les coliques, prévient les nausées et les vomissements. Le basilic possède également des vertus anti-inflammatoires et facilite la digestion. 

Le basilic peut se consommer sous différentes formes. Vous pouvez mâcher les feuilles crues, telles quelles ou en faire un bain de bouche (pour soigner les infections buccales comme les gingivites ou les aphtes. Pour cela, il vous suffit de faire bouillir une poignée de feuilles fraîches dans une tasse d’eau et de laisser le tout refroidir avant de gargariser. Vous pouvez répéter l’opération plusieurs fois par jour jusqu’à disparition des symptômes. 

Sinon, comme pour le thym, vous pouvez faire une infusion de feuilles fraîches ou séchées dans une tasse d’eau bouillante et la consommer plusieurs fois par jour. 

Le basilic se cultive tant en pot qu’en pleine terre, au soleil, dans une terre bien riche et arrosé régulièrement. 

Ma pharmacie pousse sur le balcon

3. La lavande

Calmant naturel, la lavande permet de lutter contre les troubles du sommeil et les troubles nerveux. Elle permet également de lutter contre les désagréments d’ordre digestif ainsi que contre les douleurs articulaires. 

Vous pouvez l’utiliser en infusion en faisant bouillir 2 cuillères à café de fleurs dans une tasse d’eau, trois fois par jour entre les repas en cas de troubles digestifs, de migraine ou de vertiges. 

Il est également possible d’en faire un macérât en faisant tremper une poignée de fleurs dans un litre d’huile d’olive au soleil pendant trois jours. Filtrez ensuite dans un linge propre et conservez le macérât dans un bouteille hermétique. La préparation reste bonne pendant plusieurs mois. Pour l’utiliser, il vous suffit de vous masser le plexus, l’abdomen ou la plante des pieds avec ce mélange. 

La lavande se cultive en pleine terre dans une zone ensoleillée. Pensez à lui laisser de la place en suffisance car cette plante grandit rapidement. 

4. La sauge

La sauge agit principalement sur le système nerveux central et hormonal. Elle aide à lutter contre la transpiration excessive et les bouffées de chaleur dues à la ménopause, est un remède efficace contre les maux de gorge et les infections buccales et désinfecte les plaies.

Elle s’utilise en infusion en versant de l’eau bouillante sur une cuillère à soupe de feuilles séchées. Consommez cette tisane trois fois par jour. 

En cas de transpiration excessive des pieds, préparez une bassine avec un litre d’eau tiède et 250ml d’infusion de sauge et faites-y tremper vos pieds. 

Vous pouvez également faire des gargarismes avec l’infusion de sauge en cas de maux de gorge. 

Attention, la sauge est déconseillée pour les femmes enceintes, les personnes ayant une tumeur hormono-dépendante et sa haute teneur en vitamine K la rend incompatible avec les traitements anticoagulants oraux. 

Au jardin, plantez-la au soleil en pleine terre ou en pot.

5. Le romarin

Outre ses vertus détox et tonifiantes, le romarin favorise la digestion, améliore la circulation sanguine et soulage les rhumatismes. Il est également diurétique, anti-stress, anti-fatigue et antioxydant. 

Vous pouvez réaliser du vin de romarin pour stimuler les sécrétions biliaires, drainer le foie et éliminer les toxines. Pour cela, il vous faut diluer 50 grammes de romarin dans un litre de vin blanc. Laissez macérer, filtrez et faites-en une cure de trois mini verres par jour pendant une semaine en hiver. 

Le romarin se consomme également en infusion. 

Au jardin, veillez à planter du romarin officinal. Il nécessite peu d’eau et apprécie le soleil.

6. L’échinacée

Cette plante booste l’immunité grâce à son action immunostimulante.  Elle diminue les symptômes du rhume et prévient des infections respiratoires. 

Elle se consomme en tisane en faisant infuser une cuillère à soupe de plante broyée (feuilles et racine) dans une tasse d’eau bouillante. En préventif, consommez en deux tasses par jour et en curatif, trois tasses par jour pendant sept jours consécutifs. 

L’échinacée est déconseillée pour les personnes souffrant de maladies auto-immunes. 

Au jardin, plantez-la en pleine terre au soleil. 

7. Le soucis (calendula)

Le soucis aide à lutter contre les inflammations de la peau, des muqueuses de la bouche et de la gorge et à lutter contre les plaies et les ulcères. Elle aide à soigner les brûlures et à apaiser l’eczéma.  Vous pouvez également l’utiliser en cas de troubles digestifs, hépatiques et menstruels. 

Vous pouvez l’utiliser de diverses manières : 

  • Broyée et appliquée sur la peau, la plante de soucis stimule la production de collagène, aidant à mieux cicatriser. 
  • En cataplasme apposé directement sur la blessure pendant une heure plusieurs fois par jour. Pour cela, versez un demi litre d’eau bouillante sur deux cuillères à café de fleurs et tiges hachées. Laissez infuser une quinzaine de minutes et imbibez une compresse tiède. 
  • En onguent : Broyez quelques fleurs et incorporez-les à de l’huile d’olive. Tartinez-en vos blessures. 
  • En infusion en laissant tremper deux grammes de fleurs séchées quelques minutes dans une tasse d’eau bouillante. Consommez-en trois fois par jour pendant deux semaines. 

Comme vous pouvez le constater, ces plantes devraient se trouver dans tous les jardins et être utilisées afin de rester en bonne santé. Nous vous en avons présenté 7 mais sachez qu’il en existe une multitude d’autres, riches en bienfaits tant nutritionnels que pour votre santé. 

Sarah Garny
2 juillet, 2019
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.