• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  

Les selles, un indicateur santé ?

 « Comment allez-vous ? » est la diminution de « comment allez-vous à la selle ? ». Les selles sont effectivement révélatrices de votre état intérieur. Qui l'eut cru ? Couleur, odeur, forme, consistance, tous ces éléments vous indiquent ce qui se passe dans votre tube digestif. Ces informations bien loin d'être anodines sont une mine d'or pour celui qui souhaite prendre sa santé en main. Découvrez tout ce que vous avez à savoir pour interpréter votre santé à travers vos matières fécales !


Les selles, qu'est-ce au juste ?

Selles, caca, popo, étron, matières fécales ne sont autres que le fruit de ce qui n'a pu être digéré auquel s'ajoutent bactéries, bile, déchets de microbiote mort et de l'eau. Lors du passage dans le côlon, les déchets se réhydratent et puis se forme vos selles. 

Le saviez-vous ? Les cellules de la paroi intestinale se renouvellent tous les 4 jours ! À titre de comparaison, celles de la peau entre 28 jours, les globules rouges 120 jours, les cellules du foie ou des poumons 500 jours.


La forme des selles

Peut-être ne le savez-vous pas mais il existe une échelle de valeur que votre médecin peut utiliser pour classifier les selles. Il s'agit de l'échelle de Bristol qui répertorie 7 types de selles :

  • petites boules de selles dures

  • bien formées mais grumeleux

  • en forme de saucisse avec craquelures à la surface

  • en forme de saucisse

  • morceaux irréguliers

  • mousseurs, pas loin de la diarrhée

  • liquide


Dans l'idéal, c'est le type 4. Les selles devraient être bien moulées, molles, de couleur brune, sans odeur et doivent couler au fond des toilettes. Leur expulsion ne doit évidemment pas être difficile et encore moins douloureuse.

Lorsque les selles sont :

  • Petites billes (type 1) : signe de constipation. Il faut boire davantage et consommer des fibres.

La constipation est généralement le résultat d'un manque d'hydratation et de fibres. Le seul fait d'augmenter sa ration d'eau, de fruits et de légumes frais peut soulager si, bien sûr, il n'y a pas d'autres problématiques sous-jacentes.  

  • Gros diamètre : le côlon est dilaté, signe d'un transit ralenti, d'un péristaltisme paresseux et/ou d'une hydratation et d'une consommation de fibres insuffisantes.

  • Collantes (type 6) : quand les selles collent sur les parois des toilettes, cela indique qu'il y a un excès de graisse.

  • Liquide (type 7) : diarrhée. Le corps cherche à expulser ce qui le dérange (bactérie, virus...) ou bien la consommation importante de fibres fragilise les muqueuses qui sont enflammées. On retrouve notamment ce symptôme dans les cas d'intolérance et d'allergie au gluten et au lactose par exemple.  


La couleur et odeur des selles

Dans l'idéal, elles devraient donc être brune et sans odeur. Si vos selles présentent une autre couleur de manière éphémère et isolée, ce n'est pas grave. En revanche, si cela persiste, il est nécessaire d'aller consulter. 

Si vos selles sont :

  • Jaunes : les graisses sont mal digérées. Généralement, les selles flottent et ont l'aspect « gras » et sont nauséabondes.  Cela indique un dysfonctionnement du pancréas, parfois une intolérance au gluten, d'une pancréatite et d'autres fois, des problématiques plus sérieuses. Si vos selles sont jaunes à chaque passage aux toilettes, il est important d'aller consulter votre médecin. 

  • Blanches : lorsque les selles sont claires voire blanches, cela peut être le résultat d'une obstruction des canaux biliaires ou les effets secondaires de médicaments. Veuillez consulter votre médecin.

  • Noires : signe d'hémorragie digestive, stomacale ou intestinale causée par un ulcère ou une tumeur. Toutefois, la couleur noire de vos selles peut être attribuées au fait de la prise de complément de fer. 

  • Traces de sang : si vous observez des traces de sang, cela peut être du à un ulcère dans l'intestin grêle ou dans le côlon. Il peut s'agit aussi d'un symptôme de la maladie de Crohn ou d'une colite ulcéreuse. Dans tous les cas, la présence de sang dans les selles est une motivation suffisante pour aller consulter votre médecin.


Fréquence des selles

La fréquence de vidange varie en fonction de votre alimentation, de votre hydratation et de votre état émotionnel. Une personne en bonne santé physique et psychique qui fait du sport régulièrement et qui mange sainement devrait aller à la selle au moins 1 fois par jour jusqu'à 3. Dès lors que vous passez plusieurs jours (à partir de 3 jours) sans aller aux toilettes, on parlera alors de constipation. Dans ce cas, revoyez votre alimentation et buvez suffisamment ! Normalement, tout se remettra dans l'ordre rapidement. Si une cause psycho-émotionnelle est responsable (angoisse de morcellement, besoin de contrôle, etc...) , une thérapie pourra résoudre ce malheureux inconfort !

Alexia Bernard
1 février, 2021
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.