• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  

L'aubépine, l'alliée des troubles cardiovasculaires

L'aubépine est une plante sauvage médicinale et comestible employée depuis le Moyen- ge pour traiter les problèmes cardiovasculaires. Elle permet d'abaisser la pression artérielle tout en renforçant le muscle cardiaque. En phytothérapie symbolique, elle accompagne également la sphère émotionnelle. Découvrez comment agit l'aubépine, dans quels cas et comment l'utiliser. 


L'aubépine : présentation botanique

L'aubépine, crataegus laevigata de son appellation botanique, est un arbrisseau épineux de la famille des rosacées qui pousse communément dans nos haies et forêts. En thérapeutique, on utilise les sommités fleuries récoltées à la fin du printemps. L'aubépine est rustique et peut vivre plusieurs siècles !


Usage traditionnel de l'aubépine

Comme énoncé en introduction, l'aubépine est un remède qui était déjà utilisé au Moyen- Age. Elle était recommandée pour soulager les problèmes de goutte, de pleurésie et de leucorrhées. Au 17ème siècle on la prenait contre la tension artérielle. Il fallut attendre le 19ème siècle pour qu'un médecin de campagne, le Dr Bonnejoy reconnaisse les effets antispasmodiques de la plante


Principaux composants de l'aubépine

Les feuilles, les fruits et les fleurs renferment :

  • des flavonoïdes dont l'hypéroside, le rutoside et le spiréoside

  • des acides terpéniques

  • des acides phénols

  • des proanthocyanidols

  • des hétérosides cyanogénétiques

  • des amines aromatiques


Principales propriétés pharmacologiques

Action régulatrice du système cardiovasculaire

  • Cardiotonique

  • cardioprotecteur

  • action sur la pression artérielle 

Les flavonoïdes permettent d'augmenter le flux sanguin vers le cœur, dilatant ainsi les artères coronaires. Par ailleurs, l'aubépine régularise le rythme cardiaque et réduit l'excitabilité du système nerveux. 

Son action sur la pression artérielle est régulatrice. Elle remet la pression à un niveau normal qu'elle soit trop haute ou trop basse. 

Les études montrent qu'une prise quotidienne de 500 mg d'extrait standardisé d'aubépine pendant 10 semaines diminue la pression diastolique de manière significative chez un sujet au repos présentant une légère hypertension. 

Dans une autre étude, il s'agit de personnes diabétiques âgées de 60 ans en moyenne sous traitement hypoglycémiant pour lesquelles la prise de 1200 mg d'extrait d'aubépine pendant 16 semaines a permis de faire baisser la pression diastolique de 2,6 mmHg.


Action sur l'anxiété

Aubépine et symbolisme

 L'aubépine est un buisson épineux. Il vous rappelle votre devoir de protéger votre monde intérieur. Ces feuilles blanches contrastant avec la noirceur de son bois, vous invite à aller puiser dans vos profondeurs votre propre lumière tout en prenant conscience que derrière chaque difficulté se trouve un enseignement.

Généralement les peines de cœur éteignent votre flamme intérieure, vous font oublier votre nature lumineuse et vous plongent dans les méandres de votre noirceur. L'Esprit de l'Aubépine vous reconnecte à votre cœur et par conséquent, à l'Amour .

Pour soulager les peines de cœur, réduire l'anxiété suite à une rupture amoureuse difficile, quelques gouttes de bourgeon d'Aubépine dans un peu d'eau agiront sur les plans émotionnel et vibratoire. 


Utilisation interne de l'Aubépine

  • En infusion, les dosages sont de l'ordre de 10 à 20 g de fleurs par litre d'eau bouillante. 2 à 3 tasses par jour en cure de 21 jours. 

  • Teinture mère : faire macérer une tasse de fleurs dans 2 tasses d'eau-de-vie pendant 15 jours. Diluer 1 cuillère à café dans un peu d'eau avant le repas du midi et du soir. Pendant 21 jours.

  • Macérat glycériné de jeunes pousses : 10 à 15 gouttes par jour à prendre diluées dans un peu d'eau. A prendre en dehors des repas . Garder en bouche quelques instants avant d'avaler. 

L'action de l'aubépine est lente à se faire sentir. Il faut compter environ 8 semaines pour commencer à en percevoir les bienfaits. Cependant, ses effets durent longtemps même après l'arrêt de la complémentation dès lors qu'une hygiène de vie adaptée et personnalisée est mise en place (alimentation de type méditerranéenne/ activité physique régulière et modérée / sommeil réparateur / gestion du stress). 

Le saviez-vous ?

Les jeunes feuilles printanières sont très tendres. Vous pouvez les ajouter à vos salades sauvages avec du pissenlit, du plantain, des orties, etc... Les cenelles sont également comestibles et très nutritives (source de vitamine C). Réduites en farines, elles complètent les bouillies, les préparations pour le pain... 


Précaution d'emploi

L'aubépinepotentialise les traitements anti-hypertenseurs, la digitaline et les hypolipémiants. En cas de traitements cardiovasculaire allopathique ou homéopathique, veuillez en parler à votre médecin, lui seul est habilité à modifier un traitement en cours ou à venir. 

Alexia Bernard
22 décembre, 2020
Partager ce poste
Étiquettes
Modifier
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.