• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Cycle féminin : comment rétablir naturellement un cycle anarchique

Les femmes sont censées avoir un cycle de 28 jours... Autant certaines sont réglées comme du papier à musique, autant d'autres attendent chaque mois sans trop savoir quand les menstruations vont tomber... Si vous faîtes parti de celles qui ont un cycle irrégulier de 32, de 47 puis de 35 voire de 75 jours et que vous souhaitez avoir des pistes pour rétablir naturellement votre horloge hormonale, cet article est pour vous !


Petit rappel du cycle menstruel

En première partie de cycle, les ovaires s'activent grâce à aux stimulations des glandes hypophyses et hypothalamus. Elle sécrètent alors les œstrogènes jusqu’à un pic marqué par l'ovulation (le 14ème jour). Parmi tous les ovules qui commencent leur maturation dans les ovaires, un seul va être expulsé pour être fécondé. L'enveloppe de l'ovule restée dans l'ovaire va sécréter la progestérone. Enfin, le taux d'hormone chute brutalement et les règles se déclenchent. 

Tout au long du cycle, les hormones vont amener des modifications corporelles subtiles mais importantes. En effet, au début, la muqueuse de l'utérus va se restaurer, le sein également et la température est basse. Ensuite, lors de l'ovulation, la muqueuse vaginale se gonfle, le col s'ouvre, la trompe capture l'ovule. Puis, la température monte immédiatement et reste sur un plateau haut. Les parois des muqueuses continuent à s'épaissir, le col de l'utérus se ferme, les seins sont plus irrigués et des glandes mammaires sont créées. Enfin, pendant les règles, la température chute, les glandes mammaires se dessèchent. 


Un jeu d'hormones

Pour régulariser un cycle, il faut régulariser les sécrétions hormonales car ce sont elles qui mènent la danse. Il est important de vérifier s'il n'y a pas de perturbation au niveau de l'hypophyse, de la thyroïde et des ovaires. Il faut également vérifier l'état du foie car il est responsable de l'épuration du sang et donc des hormones en trop dans la circulation sanguine et dans les cellules adipeuses...

Les hormones sont des messagères qui participent à la transmission d'information et à l'activation de processus organiques. Les principales hormones régissant l'équilibre hormonal féminin sont :

  • l’œstrogène

  • la progestérone

  • la testostérone

  •  la DHEA

  • la prolactine

  • les phéromones

  • l'ocytocine

Réguler la balance œstrogène-progestérone

L'équilibre entre ces deux hormones est fondamental pour le cycle menstruel. Si l'une ou l'autre est en excès ou en déficit, c'est tout l'équilibre qui en pâtit. Cet équilibre est non seulement physiologique mais aussi psychologique car chacune des phases du cycle a un impact sur la sphère émotionnelle de la femme. 


Les phyto-œstrogènes en début de cycle

Ils aident à maintenir un équilibre hormonal en ayant une activité stimulante ou inhibitrice en fonction des taux dans le corps.

Où les trouve-t-on ?

  • Les lignanes : lin, graines de citrouille, baies, grains entiers

  • les isoflavones : soya fermenté (miso, tempeh, tamari) et fabacées

  • les coumestanes : fève de lima et pinto, pois chiche, fenugrec, fèves mung  germées, luzerne

La gemmothérapie pour harmoniser le cycle

En début de cycle, le macérât de jeunes pousses de framboisier sera préconisé puis c'est celui de bougeons de pommier qui prendra le relais. A raison d'une 15 aine de gouttes par jour pendant 14 jours pour chacun des macérâts. Pas de prise pendant les règles. 


Les plantes alliées du cycle féminin

  1. Première phase: gingko, romarin, camomille matricaire, ortie

  2. Ovulation : chardon-marie, gingembre, trèfle rouge, shatavari

  3. Seconde phase : gattilier, achillée, pissenlit, mélisse, angélique

Supprimer les perturbateurs endocriniens

  • boîtes en plastique 

  • bouteilles d'eau en plastique

  • ustensiles de cuisine en plastique

  • jouet et biberons en plastique

  • cosmétiques non bio

  • produits de nettoyage maison non bio

  • fruits et légumes non bio

  • viande non bio

  • eau du robinet

  • additifs alimentaires

  • mobilier neuf

La lune comme repère

Il est également possible de se caler en fonction des phases de la lune. En effet, la luminosité a une influence sur notre cycle circadien et sur la sécrétion ou non de certaines hormones. 

Le principe serait de vous endormir dan le noir complet des règles jusqu'au 12ème jour puis du 16ème à la fin du cycle. Au milieu du cycle, vous ouvrez les volets, laissez la lumière de la rue ou de la lune entrer dans votre chambre. Sinon, branchez une petite veilleuse. L'ovulation aura lieu pendant les nuits éclairées. A faire sur plusieurs mois. 

Il est également possible de le faire en suivant le cycle de la lune en sachant que c'est lors de la pleine lune qu'aura lieu l'ovulation. 


Pour conclure : avoir une meilleure hygiène de vie

  • Sommeil : avoir un sommeil suffisant et qualité est indispensable pour une bonne santé

  • Hydratation : boire au moins 1,5l d'eau par jour pour bien hydrater les cellules et activer l'élimination des toxines. 

  • Alimentation : manger bio, des fruits et des légumes frais à tous les repas, limiter la viande rouge , privilégier les « bons » gras oméga 3 et 6 (huile d'olive ou colza vierge de première pression à froid, oléagineux). 

  • Pratiquer une activité physique : celle-ci peut être calée en fonction de la phase du cycle. Cependant, elle doit être modérée et régulière.

  • Gérer le stress : chacune sa méthode pour gérer ses émotions : marche, méditation, visualisation, sophrologie, lecture, écriture, contemplation, pratique artistique, etc...

Alexia Bernard
11 mai, 2020
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.