• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Argile Verte : se soigner avec l’argile

L’argile a de tout temps été un remède naturel pour de nombreux maux et ce, aux quatre coins du monde. Qu’elle soit verte, blanche, rouge, rose, ocre ou bleue, ingérée ou en usage externe, l’argile fait parti de la pharmacopée traditionnelle depuis des millénaires. Dans cet article, nous allons voir de plus près un type d’argile qui est le plus communément utilisé dans nos contrées : l’argile verte.

Composition de l’argile verte

L’argile est une roche sédimentaire riche en silicates d’aluminium mais aussi en magnésium. La couleur est due aux oxydes de fer (limonite). Sa composition dépend de la richesse du sol en minéraux et oligo-éléments.

Il existe communément deux variétés d’argile verte : l’Illite qui vient de l’état de l’ Illinois aux États-Unis et la Montmorillonite de  Montmorillon, dans la Vienne, en France.

On la retrouve donc en climat tempéré et en milieu alcalin. D’une grande pureté, l’argile verte Montmorillonite est celle qui est généralement recommandée dans les soins en argilothérapie. Elle est extraite des carrières dans le Massif Central, le Languedoc et en Provence.

Argile verte : son usage en externe

Pour la préparation de cataplasme, il est recommandé d’utiliser des ustensiles et contenants en bois ou en verre car le métal peut perturber les échanges ioniques, altérant ainsi l’efficacité de l’argile verte.

Différents cas dans lesquels l’argile verte est d’un grand secours

  • Blessure :  l’argile verte est antibactérienne et antiseptique. Recouvrir en cataplasme épais la plaie qui ne doit être ni profonde ni trop étendue. L’argile verte a le pouvoir d’arrêter rapidement les saignements et de favoriser la cicatrisation.
  • Brûlure superficielle /coup de soleil : appliquée en cataplasme préparé avec de l’eau froide, l’argile verte stoppe le feu, calme la douleur et cicatrise la brûlure. Il est important de ne pas laisser sécher l’argile et de réitérer l’opération toutes les 20 minutes jusqu’à amélioration des symptômes.
  • Abcès : comme mentionné plus haut, l’argile verte est antibactérienne, antiseptique et cicatrisante. Elle a également un haut pouvoir absorbant, permettant d’attirer à elle les tissus affectés afin de les évacuer.
  • Entorse, tendinite, arthrite : l’argile verte, appliquée en cataplasme épais sur les zones enflammées, soulage la douleur. A répéter dès que l’argile commence à sécher.
  • Acné : En masque, l’argile verte purifie la peau en absorbant l’excès de sébum, désinfecte la peau tout en favorisant la cicatrisation. Nettoyez le visage dès que l’argile commence à sécher. A faire 1 à 2 fois par semaine en complément d’une hygiène de vie personnalisée et adaptée.
  • Piqûre d’insecte : grâce à sa capacité d’absorption bien marquée, l’argile verte permet d’extraire le venin et soulager la douleur d’une piqûre d’abeille par exemple.

Usage en interne de l’argile verte

Certaines populations mangent de l’argile pour se soigner de certaines affections qu’elles soient bactériennes, virales ou parasitaires. Ici, il s’agit d’utiliser l’argile verte sous forme d’  « eau d’argile ».

Pour ce faire, il suffit de mettre 1 cuillère à soupe d’argile verte en poudre dans un grand verre d’eau (préférez le haut à large). Bien mélanger puis laisser décanter la préparation toute une nuit. Le lendemain matin, au réveil, boire cette eau sans remuer au préalable. Ce breuvage doit être consommé loin de toute prise de médicament car, comme nous l’avons vu précédemment, l’argile a un haut pouvoir absorbant, annihilant tout effet de vos traitements (pilule contraceptive compris).

Un autre point important et de bien penser à boire beaucoup d’eau entre les repas et à limiter la consommation de gras pour ne pas risquer un « colmatage » d’argile dans les intestins.

L’eau d’argile verte peut soulager les cas de diarrhées , qu’elles soient virales (gasto-entérite) ou dues à une intoxication alimentaire, les diarrhées peuvent être contenues grâce à l’argile verte prise en interne. En effet, elle attire les agents pathogènes et les expulse par les voies naturelles. De plus, son pouvoir absorbant permet de durcir les selles et d’éliminer les ballonnements.

Par ailleurs, elle a un effet calmant sur les muqueuses irritées, agissant comme un pansement lors de gastrite, ulcère, hyper-perméabilité intestinale, syndrome du colon irritable, diarrhées chronique, turista etc…

Toujours dans son rôle épurateur interne, l’argile verte est un très bon anti-parasitaire des voies digestives.

Parallèlement, la prise d’eau d’argile verte en interne permet une épuration globale de tout l’organisme ainsi qu’une reminéralisation complète.

Les contre-indications de l’argile verte

Par voie interne, l’argile verte doit être prise sur une courte période pour commencer. Si vous souffrez de constipation chronique, d’hypertension artérielle, d’occlusion intestinale, il est formellement contre-indiqué d’en prendre.

L’argile verte est un formidable remède naturel à la portée de tous qui soulage bien des problèmes. Cet article a pour but de vous sensibiliser aux usages de l’argile verte et ne vous invite nullement à arrêter ou modifier un traitement dont seul votre medecin est habilité à vous conseiller. Cependant, si cette méthode naturelle vous intéresse, vous pouvez vous diriger vers un naturopathe qui saura vous accompagner en fonction de votre problématique et ce, de manière globale.

Alexia Bernard
3 avril, 2019
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.