• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
8 choses à savoir sur la cigarette électronique

Depuis plus d’un demi-siècle, le monde sait que le tabac est nocif pour la santé. Pourtant, il tue encore plus de 8 millions de personnes par an. Le tabagisme reste la pire urgence de santé publique totalement évitable à travers le monde. Depuis la démocratisation de la cigarette électronique, le débat est lancé. 9 questions pour mieux comprendre.

1. La cigarette électronique est-elle moins nocive que le tabac ordinaire ?

Les experts affirment qu’elle pourrait produire moins de toxicité que les cigarettes habituelles, mais aucune étude ne le prouve. Les effets à long terme de l’utilisation de cigarettes électroniques sont inconnus. À haute température, le propylène glycol se décompose et peut produire de l’oxyde de propylène, probablement cancérogène. Le glycérol produit l’acroléine, bien que moins de la cigarette traditionnelle. 

Le propylène glycol et le glycérol produisent des agents cancérigènes tels que le formaldéhyde et l’acétaldéhyde. Des traces de cancérogènes classiques du tabac, tels que les nitrosamines, les métaux, les composés organiques volatils et phénoliques ont également été découverts. Les niveaux de nickel détectés sont supérieurs à ceux trouvés dans le tabac classique.

Par contre, les cigarettes électroniques contenant de la nicotine augmentent la fréquence cardiaque et les taux de cotinine dans le sang. Cela varie en fonction de l’expérience du fumeur et de la technique d’inhalation ou de vapotage. Il peut y avoir un risque d’intoxication à la nicotine en cas d’ingestion orale lors de la manipulation de la cartouche. Il est donc dangereux de laisser une cigarette électronique à la portée des enfants.

2. Quels sont les effets de la cigarette électronique sur les poumons ?

La cigarette électronique favorise des altérations de la fonction pulmonaire. Les modifications aiguës de la fonction respiratoire, telles que la bronchoconstriction, sont moins importantes que celles produites par les cigarettes classiques. Certaines études ont montré qu’elle provoque l’asthme chez les enfants, ainsi que des irritations des yeux, de la gorge et des voies respiratoires

Il n’y a pas de données de sécurité à long terme. Cette nouvelle façon de fumer provoque également une pneumonie lipoïde. Des cas isolés ont été décrits chez de gros consommateurs, liés à des dépôts de glycérol dans les poumons.

3. Et à propos du cerveau ?

L’action sur le cerveau ne serait produite que par des cigarettes électroniques contenant de la nicotine dans le liquide contenu dans le récipient de vapotage. Deux essais cliniques ont démontré son efficacité pour calmer les symptômes de sevrage. Mais ils ne permettent pas de tirer des conclusions définitives, compte tenu de la méthodologie utilisée. 

Il existe des études d’observation, de moindre valeur qui montrent une aide pour réduire les symptômes de sevrage. Les autorités sanitaires internationales ne reconnaissent que la nicotine, le bupropion et la varénicline en tant que seuls médicaments pour traiter la dépendance au tabac.

4. Les inconvénients de la cigarette électronique

Le principal inconvénient de la cigarette électronique est que ses effets à long terme ne sont pas connus. Les effets du tabac conventionnel sont établis : cancer, cardiopathie ischémique, maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), bronchite chronique, emphysème, etc.

5. Quelles maladies est liée à la cigarette électronique ?

Il n’y a pas d’effet connu à long terme, principalement en raison du manque d’études indépendantes. Les cigarettes électroniques ont été introduites sur le marché chinois en 2003 et leur utilisation a augmenté dans le monde entier depuis 2010. Ces dernières années, les autorités sanitaires et les professionnels de la santé ont commencé à voir dans leur utilisation un réel problème de santé publique. À court terme, certains cas de pneumonie lipoïde ont été décrits.

6. Les conséquences pour un fumeur passif de cigarettes électroniques

On estime que l’effet est inférieur à celui associé aux cigarettes classiques. Des élévations de la cotinine dans le sang ont été détectées chez des non-vapoteurs exposés à la cigarette électronique. La présence de substances volatiles de 2,5 microns de diamètre pouvant être déposées dans les poumons de fumeurs passifs de cigarettes électroniques a également été constatée.

7. La cigarette électronique est-elle aussi addictive que la cigarette traditionnelle ?

S’ils ne possèdent pas de nicotine, les cigarettes électroniques ne génèrent pas de dépendance physique. Le risque de devenir accro dépend de son utilisation pour remplacer le tabac. Mais il est important de savoir que les cigarettes électroniques peuvent entretenir une dépendance psychologique à la nicotine.

La dépendance a une composante physique, de courte durée, et psychologique, plus durable dans le temps. La cigarette électronique rend difficile de rompre le comportement avec le cigare, étant donné la similitude avec la cigarette conventionnelle.

Pour la raison ci-dessus, il est considéré que, même si elles aident à réduire l’abstinence physique, les cigarettes électroniques limiteraient l’arrêt du tabac. C’est la raison pour laquelle de nombreux consommateurs en précisent l’utilisation ou le combinent avec le cigare traditionnel. Ce qui leur rend difficile l’accès volontaire à l’aide pharmacologique conventionnelle.

Enfin, l’effet sur les futurs fumeurs est pernicieux, car ils assouplissent la prévention du comportement tabagique et nuisent à ce qui a été accompli jusqu’à présent dans les campagnes antitabac. La cigarette électronique pourrait augmenter la consommation de tabac chez les jeunes et « normaliser » la consommation de tabac.

8. Arrêter la cigarette électronique pour des raisons de santé ?

Certains experts le pensent, mais affirment qu’il doit être considéré comme un dispositif médical.Ils poursuivent encore des recherches contrôlées dans ce domaine. Les experts continuent à conseiller les méthodes pharmacologiques traditionnelles (nicotine, bupropion et varénicline). Si un patient choisit la cigarette électronique, il devrait être informé de l’état actuel des connaissances scientifiques, de son efficacité et de sa sécurité.

L’e-cigarette est un appareil à fumer à piles, parfois appelé vaporisateur, conçu pour être une alternative aux cigarettes traditionnelles. La construction et le fonctionnement de la plupart des cigarettes électroniques sont assez faciles à comprendre. Cependant, il existe un débat acharné sur les cigarettes électroniques (ainsi que d’autres vaporisateurs) dans la société moderne. Cette cigarette électronique débat va probablement s’intensifier à mesure que ces appareils gagneront en popularité et en rentabilité.

Sources

http://www.lemondedutabac.com/cigarette-electronique-toujours-en-debat/https://www.ottawaheart.ca/fr/the-beat/2014/01/29/grand-d%C3%A9bat-sur-la-cigarette-%C3%A9lectronique-des-experts-font-le-point

Marie Dupont
29 juillet, 2019
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.