• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
10 erreurs à ne pas commettre pour perdre du poids

Vous essayez de perdre du poids en vain ? Vous avez l’impression d’être en permanence au régime sans le moindre résultat ? Peut-être que vous commettez une des nombreuses erreurs que l’on a tendance à faire lorsque l’on souhaite perdre du poids mais qui finissent par s’avérer être un frein plutôt qu’une aide. Faisons le point ensemble sur les 10 erreurs à ne pas commettre quand on souhaite perdre du poids. 

1. Vouloir des résultats rapides

Il est inutile de vouloir perdre du poids rapidement. Une chose est sûre : plus vite vous le perdrez, plus vite il sera de retour. La perte de poids, et surtout de graisse, n’est pas un sprint mais plutôt un marathon. Cela semble long et décourageant mais si vous souhaitez des résultats durables, prenez votre temps.

Changez vos habitudes les unes après les autres, progressivement, tout en veillant à ce que ces petits changements deviennent eux-mêmes de nouvelles habitudes. N’oubliez pas que votre corps considère que ce qu’il connait et pratique régulièrement est sa « zone de confort ». En changeant vos habitudes, votre corps se trouve dans une position inconfortable car vous le forcez à sortir de cette zone de confort. Laissez-lui donc le temps de s’habituer à tous ces changements car au moindre « stress », il s’empressera de vous faire revenir dans cette zone de confort et tous vos efforts auront été vains. 

2. Faire un régime

Faire un régime n’est jamais une démarche positive. Elle est synonyme de frustration, privation, diète, zéro plaisir, … Par conséquent, dans la plupart des cas, elle est vouée à l’échec. Par contre, si vous vous dites que vous allez changer vos habitudes alimentaires et de style de vie pour vous diriger vers un mode de vie plus sain, plus respectueux de votre corps, vous êtes dans une démarche positive. Et quand on est dans une démarche positive, les chances de réussir sont beaucoup plus importantes.

3. Sauter des repas

Il est assez tentant, lorsque l’on souhaite perdre du poids de « sauter » des repas.

« Cela ne peut me faire que du bien d’épargner quelques calories ». Et bien, sachez que c’est tout le contraire qui se passe. Votre corps a besoin d’apports nutritionnels réguliers pour lui fournir l’énergie dont il a besoin et si vous le privez de ces apports, il va enclencher un mécanisme de défense qui lui est propre : le stockage. Ce mécanisme de stockage ne va pas s’enclencher si vous sauter occasionnellement un repas. Par contre, si vous sautez régulièrement des repas, le corps va, lors des autres repas, stocker un maximum de glucides et de lipides pour ne pas en manquer tout au long de la journée. C’est ainsi que certaines personnes se retrouvent à manger très peu, mais stockent énormément. Adieu donc, vos objectifs de perte de poids. 

4. Ne regarder que les calories

Il est évident qu’il faut faire attention à la quantité que l’on mange quand on souhaite perdre du poids. Il est important à veiller à l’équilibre de la balance énergétique, à savoir, un bon équilibre entre les apports énergétiques et la dépense physique. Mais vous ne pouvez pas vous contenter uniquement de faire attention à la quantité. Il est primordial de vous pencher sur la qualité de vos aliments. Mieux vaut parfois un aliment plus riche mais dont le corps va pouvoir utiliser les nutriments pour son fonctionnement, qu’un aliment « vide », c’est-à-dire qu’il n’apporte pas ou peu de calories mais dont les nutriments ne peuvent servir au bon fonctionnement de votre organisme.

N’oublions pas que nous ne mangeons pas uniquement pour remplir notre ventre et calmer notre faim, mais bien pour permettre à notre corps de fonctionner de manière optimale. 

5. Bannir le gras

Dans les années 80, une grande campagne de sensibilisation à l’alimentation a pointé du doigt la « graisse » en la rendant responsable de tous les problèmes d’obésité. Suite à ça, le comportement des consommateurs a changé et les personnes se sont mises à faire la « chasse au gras », pensant que seule celle-ci était responsable de leurs problèmes de poids. Or les acides gras jouent un rôle essentiel dans notre métabolisme et les exclure totalement peut avoir de graves répercussions sur notre santé, et surtout sur notre santé cardio-vasculaire. Par contre, il est important de distinguer les acides gras saturés dont il faut limiter la consommation des acides gras insaturés dont on manque trop souvent. 

Méfiez-vous plutôt du sucre, qui est bien plus nocif pour notre santé et qui, s’il n’est pas utilisé comme carburant lors de l’exercice physique, sera stocké par notre organisme sous forme de graisse. 

6. Être trop strict

Cela ne sert à rien de vouloir être trop strict dans votre démarche de perte de poids. Accordez-vous des moments de craquages. Ceux-ci en seront bien plus modérés. N’attendez pas que certaines envies deviennent des obsessions. Il ne faut pas être parfait pour perdre du poids, il suffit simplement d’être en équilibre. Les écarts font partie de notre vie. Le tout est que ceux-ci ne prennent pas le dessus sur notre mode de vie équilibré. Tant qu’ils restent occasionnels, ils ne seront en rien un frein à vos objectifs de perte de poids. 

7. Manger « raisonnable » mais sans se faire plaisir

C’est très bien de manger « raisonnablement », mais si vous n’intégrez pas la notion de « plaisir » dans votre alimentation, vous ne tiendrez pas vos bonnes résolutions sur le long terme ! Qui a dit que manger sainement devait être fade et sec ? Manger doit rester un plaisir pour tout le monde, quels que soient vos objectifs. Allez consulter les blogs de recettes saines, internet en regorge. Ce sont des mines d’or ! Vous y découvrirez des aliments, des modes de cuissons, des recettes dont vous n’avez jamais entendu parler mais qui sont riches en saveurs !

8. Penser : « Je fais du sport donc je peux manger ce que je veux »

Outre le réflexe de diminuer ses apports caloriques, il arrive souvent, lors d’un souhait de perte de poids, que les personnes choisissent d’augmenter leur activité physique. C’est super ! Comme mentionné plus haut, l’idéal est d’arriver à un juste équilibre entre les apports et les dépenses. Par contre, faire du sport pour se donner « bonne conscience » et mal s’alimenter à côté ne peut en aucun cas être bénéfique pour votre organisme. Vous risquez non seulement de manquer d’énergie lors de votre entraîment, mais aussi de vous blesser. Vous allez peut-être perdre du poids, mais il y a de forte chance pour que vous ayez perdu de la masse musculaire, mal nourrie, et pris de la masse grasse. En conclusion, du sport, OUI, mais en vous alimentant correctement.

Retenez ceci : la perte de poids est due à 80% à la nutrition et 20% à l’activité physique.  

9. Miser sur les produits « light » ou « 0% »

Méfiez-vous toujours des allégations « light », « moins de … », « 0% », … Elles sont là pour attirer votre attention et bien souvent elles cachent ce que les industriels ne veulent pas que l’on voie. Quand il est mentionné « maigre » ou « 0% de matière grasse », allez toujours consulter le tableau nutritionnel pour découvrir la teneur en glucides. Vous risquez d’être surpris. Rappelons également que la mention « light » cache bien souvent des édulcorants dont le plus fameux, l’aspartame, s’est avéré être un véritable danger pour notre santé. 

N’oubliez-pas que ces allégations sont utilisées pour vous faire acheter les produits. 

10. Croire aux régimes miracles

Le dernier des conseils, et non des moindre, est qu’il ne faut pas croire aux régimes miracles.

Sans changer vos habitudes, vous ne constaterez pas de changement dans votre corps et vous êtes les seuls maîtres de ces changements. De nombreux régimes vendus comme « miraculeux » se sont avérés, bien plus tard, nocifs pour la santé, avec parfois de graves répercussions.

Misez avant tout sur vous-même et changez votre manière de penser. Votre alimentation est le carburant de votre corps. Alors que vous ne mettrez jamais de votre plein gré le mauvais carburant dans votre voiture, pourquoi le faites-vous en permanence dans votre corps ? Car contrairement à votre voiture, qui est remplaçable, votre corps ne l’est pas. Il est donc important d’en prendre soin. 

Sarah Garny
17 septembre, 2019
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.