• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
10 conseils pour prendre soin de votre thyroïde

La thyroïde est une glande endocrine considérée comme la chaudière du corps humain. En forme de papillon, elle se trouve derrière le cartilage de la trachée dans le cou. Cette glande « papillon » intervient dans de nombreuses fonctions métaboliques régissant la régulation de l’humeur, de la température corporelle, du transit et même de la gestion du poids et de la production des hormones sexuelles.

Voici 10 conseils pour prendre soin de votre thyroïde naturellement et ce, de manière holistique.

1- Les aliments goitrogènes

Goitrogène signifie : « favorisant l’apparition d’un goître » qui est en d’autres termes le grossissement de la glande thyroïde. Les aliments goitrogènes sont donc des produits, aussi naturels soient-ils, perturbant le bon fonctionnement de cette glande en inhibant sa capacité à capter l’iode. 

Cette catégorie d’aliment est à éviter si vous souffrez notamment d’hypothyroïdie. Il s’agit donc de tous les légumes de la famille des crucifères : chou blanc, chou rouge, chou de Bruxelles, chou-fleur , chou frisé, feuille de moutarde, radis etc… Mais aussi du manioc, de la patate douce, du millet et des arachides.
Les flavonoïdes qui sont des anti-oxydants issus des végétaux très intéressants dans la lutte contre les radicaux libres, sont aussi goitrogènes. Il faut donc limiter la consommation de  thé vert et vin rouge entre autre.

2-l’iode 

L’iode est un oligo-élément indispensable à l’équilibre fonctionnel de la thyroïde. Cependant, trop en consommer peut conduire à une hyperthyroïdie voire à certaines maladies auto-immunes comme la thyroïdite d’Hashimoto. 

Où trouver l’iode ? : dans les fruits de mer, les algues, le sel de table iodé.

3-Le Sélénium

Le sélénium est aussi un oligo-élément mais il intervient nécessairement comme modérateur de l’inflammation lors de thyroïdite ou de maladies auto-immunes thyroïdiennes. En effet, des études ont montré l’efficacité du sélénium pour faire diminuer le taux d’anticorps attaquant la thyroïde.

Où trouver le sélénium ? : noix du Brésil (+++), rognons de porc, d’agneau et de bœuf, morue salée

4- Huiles essentielles et thyroïde

Pour activer la thyroïde : huile essentielle d’ail ou myrte verte

Pour ralentir la thyroïde : huile essentielle de fenouil ou myrrhe

Comment utiliser les huiles essentielles pour votre thyroïde ?

Bien diluer 1 à 2 gouttes d’une de ces huiles essentielles dans de l’huile végétale à masser sur la zone du coup, devant la trachée puis tapotez la glande du bout des doigts chaque matin.

Attention cependant à ne pas agir sans avoir fait d’analyses médicales au préalable et sans l’avis de votre médecin. Ces huiles essentielles sont déconseillées chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les enfants.

5- Yoga et thyroïde

Certaines postures de yoga permettent de travailler sur le système endocrinien dont la thyroïde.

Les exercices mobilisant les cervicales ainsi que les mouvements rotatoires ou latéraux de la tête sont bons pour la thyroïde. 

Les postures statiques : la charrue, la chandelle, le pont, le poisson accompagné d’une respiration profonde.

Les postures dynamiques : les ronds de tête, haut /bas avec la tête, le tout avec une respiration synchronisée avec le mouvement.

6- La réflexologie plantaire

Selon les principes de la réflexologie plantaire, les différents systèmes organiques sont représentés sous et sur le pied. En massant une zone précise, vous agissez par réflexe sur l’organe correspondant. 

Où se trouve la zone de la thyroïde ? : le point de la thyroïde se trouve sur le bord externe du pli du gros orteil, légèrement sous le pied. Pratiquez un auto-massage tous les jours, plusieurs fois par jour.

Pour aller plus loin et pour mettre toutes les chances de votre côté, le mieux est tout de même d’aller consulter un praticien pour qu’il puisse travailler en profondeur et peut-être sur plusieurs séances pour réguler les fonction de votre glande « papillon ». 

7- Maladie auto-immune de la thyroïde et régime Seignalet

 Pour éviter des poussées de crises lors de maladies auto-immunes, le Dr Seignalet préconise un régime (éponyme) excluant le gluten, le lactose et tous les produits transformés pour revenir à une alimentation hypotoxique, riche en fruits et en légumes, en acides gras essentiels et pauvre en viande rouge.

Ce programme alimentaire permet de diminuer l’inflammation au niveau intestinal qui altère la vie microbienne si importante dans la régulation du système immunitaire et des processus inflammatoires.

8- Les perturbateurs endocriniens

Dans l’article « xenoestrogène et perturbateurs endocriniens », il est question de molécules synthétiques perturbant le fonctionnement des ovaires. La thyroïde est aussi concernée. Dès lors que vous êtes touché par la pollution qu’elle soit alimentaire ou environnementale, vous ingérez des perturbateurs endocriniens. 

Que faire ? Il est donc conseillé d’adopter un mode de vie sain, avec une alimentation de qualité, raisonnée, biologique ou du jardin, de quitter la ville le plus souvent possible et de pratiquer régulièrement une détox (jeûne, monodiète, etc…) pour soutenir les fonctions d’élimination des différents émonctoires.

9- Thyroïde et chakra 

Selon la médecine traditionnelle indienne, l’Ayurveda, chaque chakra (roue d’énergie) correspond à une glande endocrine, une couleur, une note de musique, un mantra, une émotion, une huile essentielle, une pierre…

Le chakra associé à la glande thyroïde est Vishuddha. Sa couleur est le bleu clair, sa note le sol, le mantra Ham et sa pierre le turquoise, la calcite bleue ou toute autre pierre bleu clair. Le chakra de la gorge est relié à la communication, à la capacité à transmettre. Il est le lien entre le monde intérieur et le monde extérieur permettant son expression. 

10- Thyroïde et psycho-émotionnel

Un déséquilibre au niveau de cette glande pourrait, selon la symbolique associée, se traduire par une difficulté à communiquer, par une tendance à garder tout pour soi (surtout les secrets) ou au contraire à vouloir être trop convaincant et à parler vite. 

De plus, on noterait également un rapport au temps altéré : une tendance à être en retard, toujours au ralenti, ou à être dans la précipitation, à courir derrière le temps etc…

La thyroïde est une glande indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble de l’organisme. Véritable chef d’orchestre, elle mérite toute votre attention pour prendre bien soin d’elle. N’hésitez pas à faire des analyses sanguines régulièrement pour en vérifier son activité.

Alexia Bernard
25 septembre, 2019
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.