Artemesia annua

ZZZ Myrtilles séchées (1 kg) - bio

30,90 € 30.900000000000002 EUR 30,90 €

30,90 €

    Cette combinaison n'existe pas.


    Gagnez 309 beez en achetant ce produit

    Contenu: 1.0
    Unité: KG

    Les myrtilles, petites baies de couleur bleu-violacé, ont une saveur douce et légèrement sucrée (contrairement à l'airelle, de la même famille, qui est plus amère) et comptent parmi les baies les plus légères en sucres et en calories et les fruits ayant une activité antioxydante des plus élevées. Elles sont connues pour leur richesse en fibre et leur propriétés diurétiques, antiseptiques, antidiarrhéiques, antihémorragiques et antihéméralopiques (difficulté excessive à voir lorsque la luminosité diminue, par exemple au crépuscule).
    Rappelons que les antioxydants permettant de contrer les radicaux libres, responsables e.a. du vieillissement et liés aux pathologies neurodégénératives comme les maladies de Parkinson ou d’Alzheimer. Des études ont permis de mettre en évidence qu'une tasse par jour de myrtilles fraiches entrainait une augmentation de la mémoire spatiale ainsi que de la communication entre les cellules du cerveau et améliorait chez ceux souffrant de la maladie d’Alzheimer les capacités d’apprentissage. La consommation du jus de myrtille serait toutefois moins efficace que celle du fruit lui-même. Des recherches sont en cours pour des applications thérapeutiques dans d'autres domaines (prévention des cancers ou maladies dégénératives).
    Si la consommation de baies sauvages ou cultivées crues récoltées proches du sol présente le danger d'attraper l'échinococcose alvéolaire (baies contaminées par les déjections de renards, chiens ou autres) la congélation à -80°C, la cuisson et le séchage (l'échinocoque a besoin d'un minimum d'humidité pour survivre) tuent le parasite. Un lavage soigneux des plantes ou fruits issus de telles cueillettes est recommandé, mais probablement peu efficace et la congélation à -20°C n'affecte pas l'échinocoque. Notons que curieusement les enfants semblent épargnés par cette maladie probablement par ce que leur système immunitaire arrive plus facilement à se débarrasser des échinocoques.
    Les myrtilles, originaires d'Europe, sont proches des bleuets mais ces derniers sont originaires d'Amérique du Nord et de la section Cyanococcus dans le genre Vaccinium.



    Nom latin

    Vaccinium myrtillus

    Origine

    Bosnie Herzégovine