• info@santi-shop.eu
  • |
  •  +32(0) 10.23.33.50
  •  
Les algues font-elles maigrir ?

Très en vogue depuis quelques années, les algues nous sont décrites comme de super alliées de la perte de poids. On nous les présente comme des coupe-faim, absorbeurs de graisses et autres atouts minceur, mais qu’en est-il réellement ? Est ce que ces algues sont les aliments miracles pour nous faire perdre du poids comme nous le vantent les médias ?

Les algues, un aliment bien connu de la cuisine asiatique

Dans les traditions culinaires asiatiques, les algues occupent une grande place. Elles se cuisinent dans tout type de plats : sushi, soupe miso, recettes de poisson, … et ce, pour leur richesse en nutriments. En effet, les algues sont  riches en protéines de qualité, en vitamines et minéraux, en anti-oxydants et en fibres. Elles contiennent peu de lipides et ceux-ci sont principalement des acides gras polyinsaturés.

Quels sont leurs fameux atouts minceur ?

Les algues agissent comme coupe faim grâce à la grande quantité de fibres qu’elles contiennent (environ 80%). Ces fibres gonflent dans l’estomac et l’intestin, amenant une sensation de satiété. Malheureusement celle-ci est de courte durée et vous aurez à nouveau faim très rapidement.

Une autre vertu que l’on confère aux algues est qu’elles absorbent les sucres et graisses de vos repas. Les fibres solubles qu’elles contiennent vont former, lors de la digestion, une sorte de gel visqueux qui va emprisonner les sucres et graisses, freinant ainsi leur digestion.

Les algues agiraient également sur le cholestérol, en réduisant la part de mauvais cholestérol, et ce, grâce à la présence d’acides gras essentiels polyinsaturés.

Mais quelles algues manger ?

Attention, il existe de nombreuses variétés d’algues mais celles-ci ne sont pas toutes comestibles ! Seules une quarantaine d’entre-elles peuvent être consommées sans risque.  

Outre les fait qu’elles contiennent toutes de l’iode (pour les algues de mer), du calcium, du potassium, du sodium, du magnésium, du zinc, du fer, des anti-oxydants et des protéines de qualité, elles possèdent toutes des propriétés spécifiques. Détaillons en quelques-unes.

  • La spiruline, algue bleue d’eau douce, originaire des lacs du Tchad et d’Amérique du Sud, contient 70 % de protéines et de nombreux nutriments, dont le fer, la vitamine B12, la Béta-Carotène et une grande quantité d’anti-oxydants, ce qui la fait entrer dans la famille des « super-aliments ».

Elle agit comme un régulateur de glycémie mais son action sur la perte de poids reste à prouver et les avis des spécialistes sont encore très controversés, peu d’études ayant été réalisées.

La spiruline se consomme sous forme de paillettes dans les salades ou autres plats mais sont goût étant assez prononcé, la plupart des personnes préfèrent la consommer sous forme de gélules.

  • L’agar-agar, provenant d’une algue rouge asiatique, fait énormément parler d’elle dans les régimes du moment pour son action coupe-faim.

En effet, ce gélifiant 100 % végétal a été détourné de sa fonction première par les adeptes des régimes pour en faire une boisson qui va occuper toute la place dans l’estomac, réduisant ainsi l’appétit des personnes. Les fibres contenues dans l’agar-agar vont gonfler dans l’estomac et absorber une partie des graisses et des sucres contenus dans le repas. Pour pouvoir bénéficier de cette action, il faut consommer cette algue, diluée dans de l’eau chaude, avant de commencer à manger. De plus, l’agar-agar ayant une valeur calorique proche de zéro, il peut être consommé sans crainte de prendre du poids. Attention cependant que cette algue, prise à trop forte dose, a un effet laxatif ! C’est pourquoi, il est recommandé de ne pas dépasser la dose de 3 grammes par jour. L’agar-agar se présente sous forme de poudre, inodore et sans goût. Il remplace la gélatine animale dans les recettes ou peut être dilué dans de l’eau, du thé ou du bouillon pour ensuite être bu avant le repas.

  • Le wakame, originaire du Japon, est une algue brune qui a une action détoxifiante sur l’organisme et qui agit comme brûle graisse, sous l’action de la fucoxanthine, pigment jaune de la famille des caroténoïdes. Bien qu’il puisse se consommer cru, le wakame se consomme principalement cuit avec des céréales, du poisson ou des légumes.
  • Le kombu, autre algue brune du Japon, est surtout connue chez nous de par sa présence dans la soupe Miso. Il est très riche en iode, ce qui améliore la fonction thyroïdienne. Son atout dans la perte de poids est qu’il contient de l’acide glutamique qui rend les fibres plus digestes, leur conférant une meilleure action lors de la digestion. Il se présente sous la forme d’une « feuille » marron que l’on fait infuser dans de l’eau avec des céréales, des légumineuses ou du bouillon.

Si la consommation d’algues est un plus dans notre alimentation en terme de nutriments il n’en reste pas moins que leur action sur la perte de poids reste minime. Leur action coupe faim fonctionne bien mais est de courte durée. De plus, il a été démontré que l’on ne perd pas du poids de manière durable en prenant des coupe-faim ou en réduisant de manière drastique les calories consommées car dans la plupart des cas, le poids est repris dès qu’une alimentation « normale » est à nouveau consommée. Le mieux est d’apprendre à se réalimenter correctement et dans le cadre d’une alimentation équilibrée, la consommation d’algues va être un petit plus pour vous aider à gérer au mieux votre poids.

Sarah Garny
29 mars, 2019
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.